Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



86ème Prix des Deux Magots


Le successeur de Julie Wolkenstein, lauréate du Prix des Deux Magots 2018 pour Les vacances paru chez P.O.L. sera connu le mardi 29 janvier 2019.

Le jury du Prix des Deux Magots s'est réuni lundi 17 décembre aux Deux Magots et a dévoilé sa deuxième sélection parmi une liste de 8 ouvrages parus à la rentrée littéraire.

Les 4 titres encore en lice pour le Prix des Deux Magots 2019
Emmanuel de Waresquiel "Le Temps de s'en apercevoir" (L'Iconoclaste, 250 pages, 17€)
Paul Greveillac "Maîtres et esclaves" (Gallimard, 464 pages, 22€)
Franck Maubert "L'eau qui passe" (Gallimard, 144 pages, 13€)
Philippe Vasset "Une vie en l'air" (Fayard, 192 pages, 18€)

"Le temps de s'en apercevoir" d'Emmanuel de Waresquiel (L'Iconoclaste) est le journal d'un historien. L'auteur livre des chroniques sur le monde d'hier et d'aujourd'hui et raconte le présent à la lumière du passé. Emmanuel de Waresquiel écrit « dans une langue très élégante. Il est à la frontière entre l'Histoire et la littérature. Ses chroniques nous montrent que l'Histoire n'est qu'une éternelle répétition » selon le Jury.

"Maîtres et esclaves" de Paul Greveillac (Gallimard) raconte l'histoire d'un paysan d'un village au pied de l'Himalaya qui devient peintre parce que son père lui transmet sa passion. La transmission est le fil conducteur de ce roman qui a permis à Paul Greveillac, d'origine chinoise, d'explorer une partie de lui-même.

"L'eau qui passe" de Franck Maubert (Gallimard) est un livre sur la solitude "remarquablement écrit, très impressionniste" selon le Jury. La solitude le pousse à la contemplation d'une nature toujours changeante, et à l'introspection. L'occasion pour le narrateur de se confier pour la première fois.

"Une vie en l'air" de Philippe Vasset (Fayard), un roman dans lequel le narrateur laisse libre cours à ses rêves, dans le paysage de son enfance, un aérotrain, ligne de béton tendue à dix mètres au-dessus de la Beauce et barre depuis toujours le paysage de son enfance. "A partir d'un simple aérotrain, Philippe Vasset a réussi la prouesse de créer un univers de rêverie et de poésie pour en faire un vrai sujet littéraire" selon le Jury.

Le Jury du Prix des Deux Magots s'est réjoui hier de cette sélection resserrée autour de 4 livres très différents : "Nous avons la liberté de récompenser un ouvrage de fiction ou une non fiction, un essai, ou un recueil de chroniques mais notre seule volonté est de récompenser un ouvrage aux très belles qualités littéraires et de faire émerger un talent".

Les Deux Magots ont été l'un des premiers cafés parisiens à décerner un prix littéraire. Le Prix des Deux Magots a été créé en 1933 pour se détacher du conformisme, encourager la création et susciter un nouvel esprit artistique. Il avait été attribué en 1933 à Raymond Queneau pour "Chiendent".


Le jury du Prix des Deux Magots est constitué de :
Jean-Paul Caracalla (écrivain et Président du Jury)
Sabine Audrerie, journaliste littéraire à La Croix
Jean Chalon, journaliste et écrivain
Jean-Luc Coatalem, journaliste à Géo Histoire
Marie-Laure Delorme, journaliste au Journal du Dimanche
Eric Deschodt, journaliste et écrivain
Louis Doucet, Lauréat de l'Académie Française
Pauline Dreyfus, écrivain
Pierre Kyria, critique littéraire
Gilles Lapouge, écrivain
Etienne de Montety, Directeur du Figaro Littéraire
Marianne Payot, journaliste à L'Express
Anne Pons, romancière


Le Tout Paris du monde de l'édition s'était donné rendez-vous aujourd'hui, mardi 29 janvier, dans le mythique café restaurant des Deux Magots pour assister à la 86ème édition du Prix des Deux Magots, l'une des plus anciennes récompenses littéraires fondées en 1933.

Après une dernière délibération parmi 4 ouvrages qui étaient encore en lice, c'est l'historien Emmanuel de Waresquiel, pour son livre Le temps de s'en apercevoir aux Éditions L'iconoclaste qui a remporté le Prix avec 7 voix sur 13, 5 voix allant à l'ouvrage de Franck Maubert L'eau qui passe aux éditions Gallimard, alors qu'une voix était donnée à Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves aux éditions Gallimard.
Le jury a été séduit que ce soit « un historien reconnu qui s'est livré ici dans un récit plus personnel sur le temps et sur l'histoire et qui a eu l'audace de sortir de son champ habituel ». Quant au lauréat, Emmanuel de Waresquiel, il est « heureux de recevoir ce premier Prix Littéraire qui salue son passage de l'Histoire à la Littérature, une voix plus personnelle que la voix de l'historien. Etre historien, c'est avoir une immense curiosité pour le présent, et j'ai voulu dans cet ouvrage décrypter notre époque et son actualité à la lumière de l'histoire ».

L'heureux lauréat Emmanuel de Waresquiel, est reparti avec un chèque de 7 700 euros remis par Catherine Mathivat, la Propriétaire du Café et Restaurant Les Deux Magots.
Location: Café Les Deux Magots
6, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 55 25
Fax : +33 (0)1 45 49 31 29
Internet Site : www.lesdeuxmagots.fr
Date: Tuesday, January 29, 2019
Time: 11:30-14:00 CET

id : 101078


Top