Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Palmarès des Prix SFCC de la Critique 2018


Remise des Prix 2018 du Syndicat Français de la Critique de cinéma
Palmarès des Prix SFCC de la Critique 2018

Les Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des films de Télévision récompensent le meilleur des ouvrages littéraires et DVDs de cinéma ainsi que les meilleures productions télévisuelles et cinématographiques de l'année.

Les Prix du Syndicat Français de la Critique de Cinéma et des films de Télévision récompensent le meilleur des ouvrages littéraires et DVDs de cinéma ainsi que les meilleures productions télévisuelles et cinématographiques de l'année.

Compte rendu des Prix SFCC de la Critique 2018
Entre deux séances de Rohmer et une projection d'un premier film, La Cinémathèque française a une nouvelle fois accueilli la cérémonie de remise des prix du Syndicat de la Critique. Moins solitaire que les palmarès personnels, plus intimiste que les César, c'est une nouvelle occasion de faire le bilan de l'année cinéma. On s'y retrouve comme à un repas de famille, sans les joyeuses enguelades et les interminables débats, c'est l'heure de la restitution !

Xavier Leherpeur orchestre la soirée et accueille les différents lauréats qui se succèdent sur scène. Une cinquantaine de personnes défile, au pas de course, la larme à l'œil ou le carton d'invitation accidentellement collé sur la fesse, pour décerner ou recevoir les seize prix 2018, SFCC2018 pour les intimes.

Avec un doux pincement au cœur : la magnifique partition de Peau d'Âne ouvre le bal, deux jours après la disparition de Michel Legrand. Isabelle Danel, dans son discours d'ouverture poursuit cet hommage et fait honneur à deux figures majeures de la critique française : André S. Labarthe et Pierre Rissient (dont l'édition de Cinq et la peau a remporté le Prix Curiosité, mettant à l'honneur « cet homme qui passait plus de temps à parler des autres films que du sien »).

Les récompenses s'enchaînent. Au moment du Prix du Meilleur album pour Conversations avec Darius Khondji, le chef opérateur en personne se lève de son siège sous les applaudissements de la salle. Philippe Rouyer, a.k.a "le critique le plus fétichiste d'entre nous" donne le palmarès DVD/Blu-Ray en faisant l'apologie des commentaires audio, meilleur moyen d'être chez soi au côté d'un cinéaste. Après les Delluc et avant les César, Xavier Legrand reçoit le Prix du Meilleur premier film pour Jusqu'à la garde, tandis que son producteur Alexandre Gavras remet au SFCC, le prix de la cérémonie la plus sympathique.

Le discours de la crise de la profession de journaliste - menacée par la presse en péril, le sacre de l'amateur ou les fake news - a cette année fait écho à une actualité brulante. Cette résonance a permis d'élargir le propos et de tisser des liens non pas dans le seul cercle de la critique cinéma mais aussi chez les enseignants chercheurs ou les artistes. Alex Lutz, lauréat du Prix du film Singulier pour le formidable Guy, a évoqué dans son discours cette société incertaine dans laquelle la seule chose à faire est de continuer à écrire, partager, faire et créer. Être toujours en action, c'est aussi l'image que nous a offert cette soirée. Au-delà d'un panorama divers et varié d'artistes récompensés, nous avons vu des créateurs tournés vers l'avenir et déjà au travail : Thomas Lilti annonce une deuxième saison d'Hippocrate, Abdellatif Kechiche espère nous montrer très vite son Mektoub My Love : Intermezzo, Paul Thomas Anderson adresse un SMS de remerciement pour Phantom Thread, expliquant qu'il œuvre déjà sur le prochain film. Même le président de La Cinémathèque, Costa Gavras, s'est porté absent pour la seule excuse qui vaille, il est en plein repérage de son nouveau long-métrage...

Un des grands moments de la soirée restera le Prix du Meilleur film français, remis par l'ensemble des membres du syndicat à l'extraordinaire Mektoub My Love : Canto Uno. Cette récompense est d'autant plus belle que le film est quasiment absent des César. Par rapport au plébiscite unanime de 120 battements par minute l'année dernière, une autre voix s'élève mettant en lumière une grande œuvre oubliée par la profession mais bercée par les louanges de la critique. Abdellatif Kechiche monte sur scène, très ému au moment de recevoir ce prix. Ses paroles résonnent dans une salle à l'écoute et pendue à ses lèvres. Vivement la suite, vivement l'année prochaine.

Par Léo Ortuno

https://www.syndicatdelacritique.com


PRIX CINÉMA

Meilleur film français
MEKTOUB MY LOVE : CANTO UNO | Abdellatif Kechiche

Meilleur film étranger
PHANTOM THREAD | Paul Thomas Anderson

Meilleur premier film français
JUSQU'À LA GARDE | Xavier Legrand

Meilleur premier film étranger
GIRL | Lukas Dhont

Film Singulier francophone
GUY | Alex Lutz

Meilleur court métrage français
LA NUIT DES SACS PLASTIQUES | Gabriel Harel


PRIX TÉLÉVISION

Meilleure fiction française
UN HOMME EST MORT | Olivier Cossu (diffusion Arte)

Meilleur documentaire français
HISTOIRES D'UNE NATION | Françoise Davisse et Carl Aderhold
Réalisation : Yann Coquart (diffusion France 2)

Meilleure série française
HIPPOCRATE | Thomas Lilti
Scénaristes : Anaïs Carpita, Claude Le Pape et Julien Lilti (diffusion Canal+)


PRIX DVD/BLU-RAY

Meilleur DVD/Blu-ray récent
L'INSULTE | Ziad Doueri
(Diaphana édition vidéo)

Meilleur coffret DVD/Blu-ray
JEAN VIGO L'INTÉGRALE - COFFRET PRESTIGE
(Gaumont)

Meilleur DVD/Blu-ray Patrimoine
MEMORIES OF MURDER | Bong Joon-ho
(La Rabbia)

Prix Curiosité
CINQ ET LA PEAU | Pierre Rissient
(Carlotta Films & TF1 Vidéo)
Prix de la Curiosité, destiné à mettre en valeur le travail exigeant d'un éditeur (qualité du transfert du film, intérêt des suppléments) sur un film rare, étrange, spécial, qui tout en étant de grande qualité sort des sentiers battus de la cinéphilie classique.


PRIX LITTÉRAIRES

Meilleur livre français sur le cinéma
GODARD INVENTIONS D'UN CINÉMA POLITIQUE | David Faroult
(Éditions Amsterdam)

Meilleur livre étranger sur le cinéma
FEDERICO FELLINI LE MÉTIER DE CINÉASTE | Rita Cirio
Traduit de l'italien par René de Ceccatty(Éditions du Seuil)

Meilleur album sur le cinéma
CONVERSATIONS AVEC DARIUS KHONDJI | Jordan Mintzer
(Éditions Synecdoche)
Location: La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Date: Monday, January 28, 2019
Time: 19:00-22:00 CET

id : 101322


Top