Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage d'Olivier Kosta-Théfaine "Une Île"


La Galerie Eva Hober présente "Une Île", une exposition d'Olivier Kosta-Théfaine, du 14 mars au 18 avril 2019. Vernissage jeudi 14 mars de 19h à 21h ! Cocktail Sushi Tonic !

Vernissage d'Olivier Kosta-Théfaine "Une Île"

Intitulée Une Île, l'exposition plus pontaveniste que tahitienne exprime moins le désir de paradis lointain qu'elle ne recadre ce que le pittoresque de carte postale pourrait négliger.

Olivier Kosta-Théfaine vient de concevoir un banc, un banc de détente et de contemplation comme on en trouve dans les musées, mais fabriqué à partir des rebuts de chantiers de l'Ile d'Yeu où vit actuellement l'artiste. Après avoir été pensionnaire de la Villa Médicis, il explore désormais ce nouvel environnement insulaire. Il examine toujours l'espace où il vit, travaille et intervient. Quelle qu'en soit la géographie ou la qualité culturelle, il l'envisage comme une distinction douloureuse. De sa banlieue native, Bezons, aux caves du domaine Pommery où il a récemment exposé, en passant par la Villa Médicis et l'Ile d'Yeu, le contexte lui apparaît aussi idyllique qu'infernal, paradisiaque que violent.

Les jardinières d'Ostie, indice d'un kitsch moderne autant que souvenir du grand art italien, avaient intrigué l'artiste. Aujourd'hui il porte naturellement son regard sur les pavillons de l'île dont les résidents affectionnent les décors en mortier ou à la chaux. Il en a réalisé une série d'œuvres comme autant d'empreintes et d'invitations à apprécier cet art décoratif contemporain : décor de coquillages, appareillages rustiques de pierres... Folkloriste du temps présent, collecteur des motifs mineurs, nombre des formes qu'il présente sont des agrégats dont il fait le relevé comme les artistes maniéristes opéraient en leur temps par empreinte pour réaliser céramique ou grotte faussement naturaliste. Ce rustique, lointain descendant des villas patriciennes en Italie, est désormais celui de pavillons et jardins modestes de la France moyenne. Loin d'être condescendant Olivier Kosta-Théfaine aime ce que le pittoresque refoule et qui constitue pour lui comme autant de possibles artistiques.

Morgate désigne en langue bretonne l'encornet. Margate est une ville du littoral anglais que Turner affectionnait pour ses ciels mouvementés. En écho à cette homophonie Olivier Kosta-Théfaine peint un sombre monochrome à l'encre de seiche auquel fait écho un tableau à la peinture industrielle en spray. Antinomiques, les deux tableaux semblent pourtant tous deux être un point vue sur un ciel bien chargé. Olivier Kosta-Théfaine conçoit une œuvre complexe mettant à distance son quotidien et les procédures qui sont celles de l'art contemporain. Il en résulte des réalisations à mi-chemin entre la peinture trouvée et l'expressivité standardisée, où le readymade corrompt le tableau et l'abstraction formaliste altère le réalisme de l'objet trouvé. Un art éminemment ambivalent à l'instar de la tâche résiduelle qui subsiste après avoir fixé le soleil ou l'arc-en-ciel dans une flaque d'essence automobile.

Julien Fronsacq
Conservateur en chef du MAMCO à Genève

Vernissage d'Olivier Kosta-Théfaine "Une Île"
Location: Galerie Eva Hober
156, boulevard Haussmann
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 48 04 78 68
Fax : +33 (0)1 48 04 78 07
Mail : galerie@evahober.com
Internet Site : www.evahober.com
Date: Thursday, March 14, 2019
Time: 19:00-21:00 CET

id : 103209


Top