Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage "Notre-Dame de Paris. Sculptures gothiques de la grande cathédrale"


Vernissage de l'exposition "Notre-Dame de Paris. Sculptures gothiques de la grande cathédrale"

NOTRE-DAME DE PARIS
Sculptures gothiques de la grande cathédrale

Palazzo Madama - Salle Stemmi
Piazza Castello - Torino

5 Avril - 30 Septembre 2019

Jeudi 4 Avril 2019 | 11 heures
conférence de presse et inauguration de l'exposition
Ouverture au public à partir de vendredi 5 Avril 2019

Palazzo Madama présente du 5 Avril au 30 Septembre 2019 une exposition innovatrice et multimédia, qui donne vie à quatre sculptures gothiques provenant de la célèbre cathédrale de Notre-Dame de Paris. L'exposition, sous la direction du conservateur de Palazzo Madama Simonetta Castronovo et présentée dans la Salle Stemmi du musée, est le résultat d'une collaboration avec le Musée de Cluny - Musée national du Moyen Âge de Paris.

Il s'agit d'une exposition dossier dédiée au thème de la sculpture gothique française au 13ème siècle et en particulier à la construction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Du portail du Couronnement de la Vierge sur la façade occidentale provient la Tête d'Ange, tandis que du portail du bras nord du transept proviennent la Tête du Roi mage, la Tête d'un homme barbu et la Tête d'une figure féminine, allégorie d'une vertu théologale. Ces quatre oeuvres, en plus d'être des exemples illustres de la haute qualité de la sculpture médiévale européenne, sont le témoignage de cette période de la civilisation gothique appelé "classicisme gothique" ou "naturalisme gothique" par l'historien de l'art Cesare Gnudi, qui eut une forte influence à la fin du 13ème siècle, aussi sur les protagonistes de l'art gothique en Italie : Giotto, Nicola Pisano, Giovanni Pisano, Arnolfo di Cambio.

Vernissage de l'exposition "Notre-Dame de Paris. Sculptures gothiques de la grande cathédrale"
01_ Tête du Roi mage, Paris, 1250-1258, Musée de Cluny
02_ Tête d'une figure féminine, allégorie d'une vertu théologale, Paris, 1250-1258, Musée de Cluny
03_ Tête d'Ange, Paris, 1210-1215 environs, Musée de Cluny
04_ Tête d'un homme barbu, Paris, 1250-1258, Musée de Cluny

La scénographie, réalisée par Leandro Agostini, sera d'un genre immersif : à des horaires déterminés, des projections à tout écran sur les parois de la salle et des voix off animeront les sculptures et raconteront leur histoire. De cette façon l'exposition sera une occasion d'en apprendre davantage sur les extraordinaires sculptures gothiques de Notre-Dame, tout en offrant au visiteur un récit sur la cathédrale parisienne (du Moyen-Âge aux destructions ayant succédé la révolution française, jusqu'aux restaurations d'Eugène Viollet-le-Duc au milieu du 19ème siècle) e une illustration sur les caractères iconographiques et stylistiques de portails de la cathédrale.

Entre 1793 et 1794 les quatre sculptures exposées au Palazzo Madama furent retirées de la cathédrale parisienne - ainsi que beaucoup d'autres statues de la galerie des Rois et des portails de la façade -, sur ordre du Comité révolutionnaire de la Section de la Cité, comme symbole de la féodalité, de la monarchie et de la religion. En effet depuis 1793, la France était une république - Louis XVI et Marie-Antoinette ayant été guillotinés en début d'année - dirigée par un Comité de santé publique guidé par Robespierre. Les sculptures abandonnées pour longtemps devant l'église - beaucoup d'entre-elles étant désormais en mille morceaux - ont ensuite été vendues à des hommes d'affaires de la ville désirant les réemployer comme matériaux de construction. Une perte à l'origine de l'importante restauration de la cathédrale dans les années 1845-64. Elle est dirigée par Eugène Viollet-le-Duc et Jean-Baptiste Lassus, qui ont dû se baser sur des dessins et gravures anciennes représentant les portails et imitant, en ce qui concerne le style, le langage des sculptures gothiques contemporaines de Chartres, Reims et Amiens, pour réaliser les nouvelles sculptures en substitution de celles perdues. De nombreuses sculptures originales de Notre-Dame, dont les quatre oeuvres qui seront exposées au Palazzo Madama, ainsi que des centaines de fragments, ont été découverts en 1977 durant les fouilles des fondations de l'hôtel Moreau à Paris, siège de la Banque Française du commerce extérieur, qui décida de les offrir à l'Etat français. Celui-ci les a déposées au Musée de Cluny qui les conserve depuis 1980.

Le public de l'exposition pourra admirer de près quatre chef-d'oeuvres du gothique français et trouver, dans le même temps, des pistes de réflexion sur d'autres thèmes : l'organisation du travail dans un chantier médiéval complexe comme celui d'une cathédrale ; le thème de la destruction et de la mutilation des oeuvres d'art pour des raisons politiques ; jusqu'à celui de la restauration intégrative "romantique" de monuments médiévaux, qui caractérise les interventions du 19ème siècle dans toute l'Europe.

L'exposition est le résultat d'une collaboration avec le Musée de Cluny de Paris, commencée en 2015 au sein du Réseau européen des musées d'art médiévale, un réseau né en 2011 pour promouvoir les initiatives d'expositions conjointes, de recherches partagées, de conférences et de colloques sur le patrimoine artistique médiéval préservé dans ces institutions. Un réseau qui réunit aujourd'hui le Musée de Cluny, le Museo del Bargello de Florence, le Schnütgen Museum de Cologne, le Museo Diocesano de Vic de Catalogne, le Palazzo Madama- le Museo Civico d'Arte Antica de Turin, le Musée Mayer van den Bergh d'Anvers, le Catharijnconvent d'Utrecht et le Musée de l'Oeuvre Notre-Dame de Strasbourg. Le Musée de Cluny et le Palazzo Madama ont déjà réalisé une exposition en partenariat : Les émaux de Limoges à décor profane. Autour des collections du cardinal Guala Bicchieri (Paris, Musée de Cluny, 13 avril - 29 août 2016), puis elle fut présentée à Turin avec pour titre Un cardinale in viaggio. Guala Bicchieri collezionista di arte gotica tra Vercelli, Limoges, Parigi e Londra (10 novembre 2016 - 6 février 2017).


Palazzo Madama - Museo Civico d'Arte Antica

Fondé en 1863, le Musée est aujourd'hui hébergé au sein de l'un des palais les plus anciens et fascinants de la ville, avec des témoignages architecturaux et historiques de l'époque romaine au Baroque de Filippo Juvarra. Les collections comprennent plus de 60 000 œuvres de peinture, de sculpture et d'arts décoratifs de la période byzantine au XIXème siècle.

Informations: www.palazzomadamatorino.it
palazzomadama@fondazionetorinomusei.it t. 011 4433501

Horaires: lundi-dimanche 10h00-18h00, fermé le mardi. La billetterie ferme 1h avant.

Billets: 10 € plein tarif; 8 € tarif réduit

Bureau de presse Palazzo Madama | Stefania Audisio
t. 011 4429618 email stefania.audisio@fondazionetorinomusei.it
Location: Turin
Torino
Turin
10121 Turin
Italie
Date: Thursday, April 4, 2019
Time: 11:00-13:00 CEST

id : 104006


Top