Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage presse de l'exposition "Donald Judd"


DONALD JUDD
Curated by Flavin Judd,
Directeur Artistique, Judd Foundation

6 avril - 15 juin 2019

La Galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir de présenter la première exposition de l'artiste américain Donald Judd (1928-1994) en France depuis 18 ans. Organisée par le fils de l'artiste, Flavin Judd, directeur artistique de la Judd Foundation, cette exposition marque la première collaboration de la galerie avec la Judd Foundation, dont elle assure la représentation en Europe depuis novembre 2018. Considéré comme l'un des artistes les plus influents de l'après-guerre, Donald Judd a développé un vocabulaire visuel unique en rupture avec les conventions de la sculpture moderne et a créé un art non-représentationnel qui n'existe que par sa propre présence physique.

A travers une sélection d'œuvres majeures choisies par Flavin Judd, l'exposition couvre trois décennies de création, de 1963 à 1993. Avec un accent porté sur les pièces au sol et les œuvres murales, celle-ci présente un vaste aperçu de l'utilisation spécifique que Judd a fait de matériaux industriels tels que le contreplaqué, l'aluminium et les plaques d'acrylique. Les œuvres révèlent une recherche ininterrompue sur la nature de l'espace, de la forme et de la matière et témoignent de la place essentielle que tient la couleur dans l'œuvre de Judd.

L'exposition comprend des œuvres phares telles que l'une de ses premières pièces au sol de 1963, une œuvre murale monumentale appartenant à la série des « progressions », une grande pièce au sol en aluminium avec une plaque d'acrylique comme séparateur, et un ensemble de ses œuvres murales rectangulaires produites en 1991. Dans la galerie du premier étage, un ensemble de 15 aquatintes, un groupe de gravures sur bois et des sérigraphies seront présentés ainsi qu'un exemple de mobilier créé par Judd, le Plywood Bench 76.

Dans son essai pour le catalogue l'exposition, Flavin Judd décrit ce qui constitue l'essence de l'art de son père : « Don disait qu'il voulait faire un art qui était 'tout à la fois', compréhensible d'un seul regard en quelque sorte. Non pas qu'il suffisait d'une seconde pour le voir, mais plutôt que l'on comprenait qu'il ne contenait aucune contradiction interne, qu'il était ouvert aux possibles. Pour lui, l'œuvre pouvait avoir un mystère car il y avait quelque chose qui était là, que l'on ne saisissait pas encore, mais avec le temps cela deviendrait clair. Don voulait créer un art du présent, contre le temps et contre le récit, comme un film qui dévoile tous ses plans à la fois, rapide et immédiat, nul besoin de traduction, ni de langage, ni d'explications. Don voulait faire un art qui traitait la réalité directement et ne participait pas à l'adapter à l'homme. Il y a pour lui une ligne directe qui mène d'un art clair à une pensée claire puis à une position morale et politique claire et enfin à une manière de vivre. Le fondement de l'art, du design, de tout, est de comprendre le monde physique et non de le contredire. »

Vernissage de l'exposition "Donald Judd"
Donald Judd at Galerie Watari, Tokyo, February 1977 Image courtesy Judd Foundation
Location: Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Date: Friday, April 5, 2019
Time: 11:00-13:00 CEST

id : 104055


Top