Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Finissage d'Octave Courtin "Aires de son"


Vernissage jeudi 10 octobre à partir de 18h
Performances réalisées par Octave Courtin à l'occasion du vernissage

Finissage dimanche 17 novembre à partir de 15h
16h : performance "Les souffleurs", en collaboration avec Ludivine Large-Bessette et Mathieu Calmelet
17h : visite de l'exposition, rencontre avec la commissaire

Première exposition rétrospective d'Octave Courtin.
Aires de son, première exposition rétrospective et prospective d'Octave Courtin, présente l'intégralité de son travail par le biais d'un assemblage de partitions sonores et sculpturales. L'artiste plasticien-sonore place à Mains d'OEuvres la performance au cœur de son travail. Les surfaces sont délimitées par la présence physique des œuvres et se mêlent pour créer un ensemble d'instruments, activés par l'artiste ou par le visiteur. Les corps sont placés au centre de l'attention. Leurs mouvements dépendent du rythme cyclique et oscillatoire engendré. Des contemplations et des luttes s'engagent. La performance, le son, la sculpture deviennent ici perméables, comme interdépendants, connectés, résonnants. Si les formes plastiques sont à première vue fortes, par leur matérialité parfois sourde, parfois minimale, parfois absurde, les sons s'en échappant sont quant à eux présents d'une toute autre façon. Envahissants, vrombissants, et pourtant légers. Le contraste est fort et déterminant dans la réception des pièces. Il permet la composition et l'appréhension du temps.
Face à ces machines d'alchimiste, nos corps résonnent. Les sons des "Cloches" prennent vie et s'émancipent au sein d'une construction polyphonique. Tandis que "Capharnaüm et reflux" se maintient en vie grâce à une respiration étirée et haletante, qui rappelle au public ses instincts animistes. L'esthétique proposée n'est pas sans rappeler l'histoire récente de la musique minimaliste, également en lien avec la danse et les arts plastiques. D'attention il est bien question. D'attention à l'autre. D'attention à soi. Porter attention au temps, à la mesure, au rythme, aux sensations. Mais au-delà de ce respect reste une méfiance sous-jacente, comme un certain besoin de domination - faire attention. Sous la caresse réciproque se cache la lutte et l'épuisement. La face cachée et éminemment politique de l'exposition et de l'ensemble de l'œuvre d'Octave Courtin peut apparaître ci et là, à l'occasion de l'éclatement frénétique de 300 ballons de baudruches dans "Les Exutoires", ou au cours de la performance "Les Souffleurs" qui devient un combat dans lequel sont pris à parti le son, les objets et le temps. L'exposition personnelle d'Octave Courtin à Mains d'Œuvres du 10 octobre au 17 novembre 2019 fait suite à celles d'Éléonore Saintagnan, de Gregory Buchert, de Judith Deschamps, de Camille Girard et Paul Brunet, de Théodora Barat et d'Elsa Parra & Johanna Benaïnous, programmées à Mains d'OEuvres, de 2014 à 2019.

À partir du protocole de départ : présenter l'ensemble des œuvres déjà réalisées, produire spécifiquement une ou plusieurs créations et dévoiler les expérimentations en cours, les artistes se saisissent de l'occasion pour articuler un jeu de regards entre leurs œuvres fondatrices et un décor conçu de manière contextuelle.

Octave Courtin
Plasticien et artiste sonore, Octave Courtin vit et travaille à Paris.
Son travail se déploie au travers de performances et d'installations. Si le son peut être perçu comme fil conducteur, il conserve des enjeux éminemment plastiques. Son processus créatif passe souvent par la fabrication d'objets sonores dérivés d'instruments de musique ou par l'utilisation et la transformation d'objets manufacturés pour leurs qualités acoustiques.
Il est sélectionné pour le printemps 2018 au 63e salon de Montrouge et à la 12e Biennale de la jeune création de Houilles, et est artiste résident à Mains d'Œuvres, à Saint-Ouen, sur l'ensemble de l'année 2018, ce qui lui permet d'être lauréat du Fonds Régional pour les Talents Émergents (FoRTE). Il côtoie le milieu chorégraphique notamment par le biais de collaborations avec le chorégraphe Pierre-Benjamin Nantel, ils sont entre autres lauréats du parcours Tridanse 2019.

Commissariat : Ann Stouvenel

L'exposition personnelle d'Octave Courtin à Mains d'Œuvres du 10 octobre au 17 novembre 2019 fait suite à celles d'Éléonore Saintagnan, de Gregory Buchert, de Judith Deschamps, de Camille Girard et Paul Brunet, de Théodora Barat et d'Elsa Parra & Johanna Benaïnous, programmées à Mains d'Œuvres, de 2014 à 2019.
À partir du protocole de départ : présenter l'ensemble des œuvres déjà réalisées, produire spécifiquement une ou plusieurs créations et dévoiler les expérimentations en cours, les artistes se saisissent de l'occasion pour articuler un jeu de regards entre leurs œuvres fondatrices et un décor conçu de manière contextuelle.

Exposition réalisée en collaboration avec
la Crypte d'Orsay, centre d'art - Commissariat : Rémy Albert

Avec le soutien du Conseil régional d'Île-de-France, bourse FoRTE (Fonds régional pour les Talents Émergents).

https://www.octavecourtin.com

Vernissage d'Octave Courtin "Aires de son"
Location: Mains d'Œuvres
Lieu pour l'imagination artistique et citoyenne
1, rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen
M° Garbaldi, Porte de Clignancourt
France
Phone : +33 (0)1 40 11 25 25
Fax : +33 (0)1 40 11 25 24
Mail : info@mainsdoeuvres.org
Internet Site : www.mainsdoeuvres.org
Date: Sunday, November 17, 2019
Time: 15:00-19:00 CET

id : 110590


Top