Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



After du vernissage d'Imi Knoebel "was machen Sie denn"


Le Bistrot de Paris
Carré Rive Gauche
33 Rue de Lille
75007 Paris

23 Novembre 2019 - 18 Janvier 2020

Galerie Thaddaeus Ropac présente une exposition de nouvelles peintures et d'œuvres sur papier d'Imi Knoebel où l'artiste poursuit son exploration des principes fondamentaux de la peinture et de la sculpture. Revisitant l'héritage de l'art minimal, de la peinture Colour Field et de l'art concret, cette nouvelle série se caractérise par la prédominance de formes élémentaires et par une approche plus expressive de la couleur telle qu'elle apparaît dans les surfaces à la texture dense.

Une dizaine de nouvelles grandes peintures de la série Figura seront exposées aux côtés de nouvelles oeuvres de la série BIG GIRL et d'un ensemble important de dessins de grand format, qui témoignent des expérimentations de Knoebel dans le domaine de la forme et de la couleur. L'exposition met en lumière le processus créatif de l'artiste, dont le travail exprime un équilibre subtil entre improvisation et contrôle. Dr. Max Wechsler, historien suisse l'art et commentateur attentif de l'œuvre d'Imi Knoebel, partage son point de vue sur cette exposition :

Dès l'instant où l'artiste rend son oeuvre publique, l'éternel questionnement quant à sa pratique ne le quitte plus. Il cherche - ce que l'on peut comprendre - à l'éviter, de manière peut-être encore plus catégorique lorsqu'il s'agit d'un artiste que l'on sait fort peu loquace, comme c'est le cas pour Imi Knoebel car que devrait-il donc répondre étant donné que sa pratique se trouve clairement déployée, incarnée dans l'oeuvre, sous les yeux du public. Sa pratique en effet n'est rien d'autre que le travail effectué sur l'oeuvre qu'il offre à la perception et à l'examen du public. En cela il ne se dérobe nullement à la question 'was machen Sie denn' (Que faites-vous donc). Car au cours du travail il s'y confronte à travers une auto-réflexion permanente. Il est aux prises avec la logique inhérente soulevée par des questions propres à la peinture, avec ses contradictions, ses doutes et ses joies et il prend des décisions. Ainsi c'est dans la réalité poétique de l'oeuvre que se manifeste la réponse.

Les œuvres présentées dans la présente exposition proviennent toutes de la phase la plus récente du travail de l'artiste. Dans l'ensemble de 36 dessins (Figure Z.1 - Figure Z.36), il délimite le champ de la peinture qu'il thématise dans les différents groupes d'oeuvres. Sur ces feuilles de papier rectangulaires Knoebel expérimente librement de possibles points de départ pour les peintures qui constitueront les séries BIG GIRL et Figurae. Les BIG GIRLS, plus lourdes et plus compactes, peuvent être interprétées comme une sorte de stade préparatoire aux Figurae, à la composition plus complexe. Dans les dessins il improvise avec la délicatesse des coloris tout en menant une recherche sur la forme, de telle sorte qu'une relation dynamique s'instaure entre le centre et les bords de la peinture qui est ici en gestation, chaque élément étant paraphrasé par un autre qui lui est semblable. Une vibration qui se propage à travers les différentes couches de couleur glaçurée de même qu'entre la surface et le fond.

Issues d'un dessin tracé à main levée suivant une intuition personnelle, les formes ou contours des peintures sur aluminium cherchent néanmoins à exprimer une figure claire. Le fond impose à la peinture des limites bien établies, auxquelles Imi Knoebel, dans sa manière de manier le pinceau, peut plus ou moins souscrire, mais contre lesquelles il peut aussi se rebeller en y intégrant des zones plus denses qui s'en détachent comme par exemple dans Figura Ny, qui pour ainsi dire s'affranchissent du reste de la composition, comme une figure intérieure. Bien sûr c'est aussi d'un point de vue conceptuel que la peinture sur aluminium est constituée de plusieurs couches, ouvrant ainsi des vues extrêmement diverses sur des images aux strates elles-mêmes changeantes. D'autant plus que le principe de superposition des couches combinée à l'expressivité du geste pictural, apporte de l'intensité dans la grande variété des coloris qui ont eux-mêmes leur propre magie.

Dr. Max Wechsler

Vernissage d'Imi Knoebel "was machen Sie denn"

A propos de l'artiste

Imi Knoebel est né à Dessau en Allemagne en 1940. À partir de 1962-64, il étudie les arts appliqués à la Darmstadt School of Arts and Crafts. Les recherches de Knoebel poursuivent les théories de Johannes Itten et de Lászlo Moholy-Nagy qui furent enseignées au Bauhaus à Weimar et Dessau. Entre 1964 et 1971, il étudie à la Staatliche Kunstakademie à Düsseldorf, dans l'atelier de Joseph Beuys. Après avoir pratiqué le dessin au trait, les projections lumineuses puis les peintures blanches (1972-75), il utilise pour la première fois la couleur en 1974. En 1975, il commence ses séries de peintures rectangulaires en couches superposées de peinture Mennige (peinture industrielle anti-rouille). C'est par la suite qu'il commence à juxtaposer les plans de couleurs vives et expressives sur différents supports en bois et en métal.
Ses œuvres se trouvent aujourd'hui dans les plus grandes collections publiques telles que le Musée national d'art moderne, Paris; Dia:Beacon and Dia Art Foundation, New York; Bonnefantenmuseum, Maastricht; MMK, Frankfurt; Berardo Museum, Lisbonne; Broad Contemporary Art Museum, Santa Monica; MOMA, New York; MOCA, Los Angeles; Museo Reina Sofia, Madrid; Hamburger Bahnhof, Berlin; Norton Museum, West Palm Beach; Sammlung Goetz, Munich.

Des expositions monographiques ont eu lieu dès 1975 à Düsseldorf, Winterthur et Bonn 1983 et Hamburg 1992. Imi Knoebel a participé à la documenta 5 (1972), 6 (1977) et 7 (1982). En 1996 le Haus der Kunst (Munich) montre une grande rétrospective. En 2002 la Kestner Gesellschaft de Hanovre célèbre ses 75 ans avec une exposition de Knoebel. En 2008 la Dia Art Foundation Beacon (NY) présente sa série 24 Farben - für Blinky (1977) et en 2009 la Neue Nationalgalerie de Berlin montre les plus importantes œuvres de l'artiste. En 2011, il réalise six vitraux pour la cathédrale de Reims. Des exposition majeures ont suivi au Museum der Bildenden Künste Leipzig (2011), au Kunstmuseum de Wolfsburg (2014), à la Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, au Museum Haus Esters de Krefeld (2015) au Musée Fernand Léger de Biot (2017), au Skulpturenpark Waldfrieden, Wuppertal, Allemagne (2017) et au Museum Haus Konstruktiv, Zurich, Suisse (2018).
Location: Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Date: Saturday, November 23, 2019
Time: 20:30-23:00 CET

id : 111979


Top