Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage d'Estela Peri "Sang de mon sang"


en salle des expositions

Exposition photographique « Sang de mon sang » de la photographe uruguayenne Estela Peri
Association Donde Estan (Où sont-ils ?)

L'exposition est accompagnée d'un vidéo de 10 minutes qui sera projetée en boucle, sous-titré en français, tournée en 1983, sous l'ère de la dictature alors que les enfants n'avaient pas encore été retrouvés. On écoute en particulier des témoignages de grands-mères qui les cherchent.

Du 24 février au 29 février 2020
Vernissage de l'exposition le mardi 24 février en présence de l'association Donde Estan

Entrée libre et gratuite.


Projection-débat : "Por esos ojos" et "Trazos familiares"
réalisés par Gonzalo Arijon et Virginia Martinez / Jose Pedro Charlo
Projection-débat autour de deux films documentaires uruguayens qui retracent l'histoire de l'une de ces enfants volés, Mariana Zaffaroni, enlevée en 1976 à l'âge de 18 mois et dont les deux parents sont, depuis, disparus.

Le premier film « Por esos ojos » (Pour ces yeux-là) de Gonzalo Arijon et Virginia Martinez (1997), a été tourné à un moment où Mariana, déjà identifiée, n'acceptait pas encore facilement son histoire et refusait d'en parler.

Le deuxième film est un extrait de « Trazos familiares » (Des liens de famille) de José Pedro Charlo (2018) dans lequel Mariana Zaffaroni, devenue à son tour mère de trois enfants, a accepté son histoire et en parle de façon très émouvante en expliquant pourquoi elle recherche à son tour les disparus.

Les deux films sont sous-titrés en français.

Infos pratiques

Samedi 29 février à 19h30 - Fin des débats à 22h

Espace Jean Dame - 17 Rue Léopold Bellan, 75002

En présence du réalisateur Gonzalo Arijon

Entrée libre et gratuite


Le sujet de l'exposition

En juin 1973, un coup d'état civico-militaire en Uruguay a marqué le début d'une dictature qui a duré 12 ans. Dans ce pays de 3 millions d'habitant-es, il y a eu près de 10 000 prisonnier-es politiques, sauvagement torturé-es. Plus de 200 détenu-es uruguayen-nes sont toujours porté-es disparu-es.

Dans le milieu des années 1970 a eu lieu en Amérique du Sud le plan Condor, une organisation transnationale de la terreur créée par les régimes militaires installés en Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Paraguay et Uruguay, avec l'appui des États-Unis et visant à l'élimination des personnes jugées "subversives".

Des milliers d'entre elles ont ainsi été arrêtées, torturées, assassinées ou portées disparues. Comme en Argentine et au Chili, il y a eu en Uruguay des centaines de détenu-es disparu-es politiques. Leurs enfants étaient enlevés aux parents et confiés à des familles proches du régime.

La mobilisation des familles pour connaître leur sort, commencée pendant la dictature, se poursuit encore en 2019. Des Marches du silence massives ont lieu tous les 20 mai pour demander la vérité et la justice. Une loi d'impunité protège depuis la fin de la dictature les responsables des atrocités du terrorisme d'état.

L'exposition montre des photos de ces enfants retrouvés après la fin de la dictature et qui sont devenus à leur tour des militants pour la vérité et la justice.

Association ¿Dónde Están ? (Où sont-ils ?)
dondestan.paris@gmail.com
www.donde-estan.com
Facebook : Donde Estan Francia
21ter rue Voltaire 75011 PARIS

Vernissage d'Estela Peri "Sang de mon sang"
"Mariana Zaffaroni, bébé volée en 1976, fille de militants uruguayens enlevés et disparus, qui a récupéré son identité à l'âge de 16 ans défile dans une Marche du silence à Montevideo avec sa grand-mère maternelle et porte la photo de sa mère disparue. (Photo d'Estela Peri)"
Location: Mairie du 2ème arrondissement
8, rue de la Banque
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 53 29 75 02
Fax : +33 (0)1 53 29 75 01
Mail : maire02@paris.fr
Internet Site : www.mairie02.paris.fr
Date: Monday, February 24, 2020
Time: 18:30-21:00 CET

id : 112875


Top