Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Miho Hirakawa "Paris, à la recherche du temps perdu"


Ici, le temps a cessé de s'enfuir depuis belle lurette pour dicter fièrement son œuvre si poétique et cruelle ; parcheminant les murs d'une délicate décrépitude. Doux terrain de jeu pour une partie de cache-cache où, mauvais joueur, il est certain de sortir victorieux.

Ici, la mélancolie a doucement fané la flamme fragile de l'instant et regarde l'avenir avec un sourire amer, comme pour lui signifier qu'il n'est pas le bienvenu. C'est un intrus indélicat qu'on rejette jalousement de l'autre côté du trottoir comme un amant ayant trahi.

Ici, le regard ne suffit pas, les paupières sont scellées de nostalgie, gorgées de souvenirs évanouis. C'est le cœur qui parle et qui bat : sentez-vous ces couleurs joliment écaillées que des lambeaux d'enseignes s'entêtent à rattacher à la réalité ? Entendez-vous la plainte des murs constellés de salpêtre qui s'affaissent peu à peu comme éreintés par le spectacle épuisant des minuscules drames humains ? Et cette porte de guingois, avez-vous un jour posé la main sur son lourd heurtoir rouillé - triste cicatrice d'un temps révolu - qui semble sonner le glas des vanités modernes ? Avez-vous recueilli les confidences de ce réverbère chancelant, tatoué de message d'amour éventés, qui semble défier la postérité comme un général d'armée fatigué ? Et cette ravissante cour pavée ponctuée de mousses belliqueuses, de quel mystérieux sortilège est-elle prisonnière pour être condamnée à la solitude ? Que dire de cet escalier qui ploie comme un saule sans âge, témoin discret mais attentif aux ombres de nos pas qui s'égrainent comme la pluie ruisselle en tresses épaisses sur les façades d'automne.

Rares sont les artistes qui comme Miho Hirakawa donne à voir le temps qui passe et l'anéantissement du présent qui, outré, nous révèle ces ruelles tendues d'amertume et de mélancolie ; splendides arabesques de formes écorchées. Le secret de l'harmonie miraculeuse de ces façades débraillées nous apparaît simple et majestueux. Ce volet dégondé, cette cheminée altière, la fenêtre biscornue, une gouttière branlante, proposent - par la beauté de la peinture posée sur la toile en touches épaisses - une musique de formes typiquement parisiennes qui résonne gaiement à l'oreille et à l'œil. On pense alors à Hemingway : « Il n'y a jamais de fin à Paris et le souvenir qu'en garde tous qui y ont vécu diffère d'une personne à l'autre (...) Paris valait toujours le déplacement, et on recevait toujours quelque chose en retour de ce qu'on lui donnait ». Paris est une fête...

La succession des toiles se regarde avec gourmandise comme une incantation ravivant un monde englouti où les façades défraichies seraient d'autant de paravents magiques ouvrant notre imaginaire sur mille et une chimères dont elles gardent jalousement le secret. Le rythme les aplats jetés sur la surface sature l'espace d'émotion. Une apothéose de gris, de brun, de carmin semble avoir été saisie par le bonheur du promeneur. Le charme suranné de ces ruelles éteintes, mangées par l'oubli, nous remplit d'un bonheur enfantin.

Dans sa Rêverie à Paris, George Sand relevait : « Il y a dans l'air, dans l'aspect, dans le son de Paris, je ne sais quelle influence particulière qui ne se rencontre point ailleurs. C'est un milieu gai, il n'y a pas à en disconvenir. (...) descendez dans la rue, suivez les quais ou les boulevards, traversez les jardins publics ». L'ordre est intimé. Alors, suivez Miho. Elle est à Paris !

Vernissage de Miho Hirakawa "Paris, à la recherche du temps perdu"

Vernissage de Miho Hirakawa "Paris, à la recherche du temps perdu"

Vernissage de Miho Hirakawa "Paris, à la recherche du temps perdu"
Location: Galerie L'Entrée des Artistes
25, rue des Tournelles
75004 Paris
M° Chemin Vert, Bastille
France
Phone : +33 (0)9 51 01 06 32
Mobile : +33 (0)7 68 85 00 79
Mail : galerie.lentreedesartistes@gmail.com
Internet Site : www.galerie-lentreedesartistes.com
Date: Thursday, February 6, 2020
Time: 19:00-21:00 CET

id : 114488


Top