Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Christophe Ronel "La croisée des mondes"


Exposition jusqu'au 21 mars

Né en 1964, Christophe Ronel vit et travaille entre Rouen et Paris. Agrégé en arts plastiques, il enseigne à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d'Arts Olivier de Serres à Paris.

Depuis le début des années 80, plus d'une centaine d'expositions personnelles lui ont été consacrées, en France et à l'étranger, aussi bien dans des galeries qu'en centres culturels et musées, à Paris, Lille, Amiens, Le Touquet, La Baule, Rouen, Barbizon, Brest, Chartres, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice, Saint Jean De Luz, Saint Malo, Port Cogolin, Bruxelles, Casablanca, Marrakech, Sousse, Hanovre, Palm Beach - Floride, Singapour, Tokyo, Ulsan - Corée...
Son travail a fait l'objet d'importantes expositions personnelles aux châteaux de Vascoeuil, de Saint Georges de Boscherville, de Clères, de Montivilliers, au Palais Bénédictine de Fécamp, à L'Hôtel de Région de Rouen, aux Archives de Chartres - Conseil général d'Eure et Loir, au Conseil Général de Seine Maritime, dans la collection Brittany Ferries, au musée de Nice (galerie Renoir) et au musée de Brive (Chapelle Saint Libéral), au Centre d'Art Contemporain de la Matmut (Château de Saint Pierre de Varengeville), à la Galerie Nationale de Taipei à Taiwan, au Ulsan Art Festival en Corée.
Par ailleurs il a également été présenté à l'abbaye de Cercanceaux, au musée Bourdelle à Paris, au musée de la Poste à Paris, aux musées des Beaux Arts du Havre, de Châteauroux, de Chartres, d'Aix en Provence, de Gérone, de Sarajevo, de Shanghai, aux centres d'art et de culture de Taegu en Corée, de Sarria en Espagne, dans les musées Japonais : Matsumoto, Fukuoka, Nagano, au Forum International de Tokyo, au Aoyama Spiral Hall de Tokyo, au National Art Center de Tokyo, au Musée National de Chine à Pékin, au Musée National Chinois de Tianjin, à la Galerie Nationale de Taipei - Taiwan, au Ulsan Art Festival - Corée.
Il a participé a de nombreux salons et biennales : Salon de Mai Grand Palais Paris, Grands et Jeunes Grand Palais Paris, Comparaisons Grand Palais Paris, Art en Capital Grand Palais Paris, Salon d'Automne, Groupe 109 Grand Palais Paris, Art Paris, Saga, Linéart Gand, SIMAA Foire de Beyrouth, Biennale Internationale de Pékin, Artelys Bourg en Bresse, Start Foire de Strasbourg, Lille Art Fair, Biennale d'art contemporain de Marrakech, Luxembourg Art Fair, Affordable Art Fair Hampstead Londres etc...
Christophe Ronel a obtenu divers prix dont :
La médaille d'or et le grand prix du Salon des Artistes Français en 1993
Le premier prix du Salon d'Automne, Pierre de Monneron, à Paris en 1998
Le prix Rugale Michailov de la fondation Taylor en 2004.
Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques et privées en France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Serbie, Maroc, Liban, Etats-Unis, Canada, Mexique, Brésil, Australie, Singapour, Japon, Chine et aux Emirats Arabes...
Il a collaboré à diverses éditions en tant que peintre ou illustrateur, de nombreux catalogues et monographies lui ont été consacrés, ses carnets de voyages ont fait l'objet de plusieurs publications.

Entre mythologies très personnelles, anecdotes de rues et détails accumulés d'abord dans ses nombreux carnets de croquis qui ne le quittent jamais, Christophe Ronel s'est inventé une « figuration syncrétique » à sa mesure, où les animaux, ancêtres mythiques, occupent une place de choix, jouant régulièrement le rôle de l'humain à l'instar des fables et des contes.
Chaque œuvre se présente comme un petit théâtre foisonnant où les détails proposent des lectures réversibles et interchangeables. Ronel joue volontiers de l'humour et de la dérision : ses embarquements, ses charrettes d'errance, ses processions et ses mascarades évoquent des peuples en marche, des mondes d'impermanence façonnés de migrations, de croisements et de métissages.
Si Ronel aime dépeindre ce petit peuple mi observé, mi fantastique, héritier de Bosch et d'Ensor, ce sont les villes qui ont retenu le plus son attention ces dernières années. Ses villages, mégalopoles et autres « Babeldorado » occupent une place de choix dans ses territoires : croisements incessants entre habitats de terre du Maghreb et de l'Afrique de l'ouest, entre accumulations architecturales de Bénarès, bidonvilles du Mexique, cités verticales américaines et chinoises ou cités lacustres du Vietnam ou de Birmanie, ses « villes invisibles » sont tissées de références, véritable « melting-pot » organique et foisonnant à l'image de sa démarche protéiforme.

Vernissage de Christophe Ronel "La croisée des mondes"
L'armée chimérique ou la muraille des illusions, Huile sur toile, 97 x 130 cm

Vernissage de Christophe Ronel "La croisée des mondes"
Lacustre de nacre, Inlé, Huile sur toile, 116 x 89 cm

Vernissage de Christophe Ronel "La croisée des mondes"
Tea time au Scotish Manor, Huile sur toile, 100 x 100 cm
Location: Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Date: Thursday, March 5, 2020
Time: 18:00-21:00 CET

id : 115337


Top