Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "Bustes de Femmes"


Vernissage: samedi 10 octobre, 15-19h
10 octobre - 19 décembre 2020

Gagosian est heureuse de présenter Bustes de Femmes, une exposition collective sur le thème du portrait féminin, à l'occasion du dixième anniversaire de la galerie de Paris.

Couvrant un large éventail d'approches stylistiques et conceptuelles, les peintures, sculptures et photographies exposées montrent comment la figure féminine a été réimaginée et repensée par des artistes modernes et contemporains de divers milieux et traditions. Développant le thème et le format du premier stand de la galerie à la FIAC, en 2010, Bustes de Femmes sera présentée dans des environnements à la fois réel et virtuel, conçus par India Mahdavi, architecte célèbre pour ses intérieurs vibrants qui juxtaposent formes libres et éclats de couleur inattendus. Pour cette exposition, India Mahdavi associera chaque oeuvre exposée à une teinte fraîche et joyeuse issue de sa collection de couleurs Flowers, lancée en 2019.

Les représentations de femmes érotiques et énigmatiques de John Currin peuplent des scènes imprégnées d'ironie, rendues par des traits de pinceaux lumineux rappelant les maîtres anciens. Gazing Ball (Rembrandt Lucretia) (2015) de Jeff Koons célèbre la reconnaissance des prouesses d'autrui à travers l'histoire de l'humanité. Une sphère miroir en verre soufflée à la main, placée devant une recréation peinte à la main du portrait du dix-septième siècle, transporte les spectateurs d'aujourd'hui dans un monde illusoire habité par Rembrandt, ses prédécesseurs et l'héroïne romaine de l'antiquité.

Au cours des quarante dernières années, Cindy Sherman a été son propre modèle -inventant un flot infini d'identités visuelles en jouant le rôle de styliste, scénographe et productrice - afin de créer des tableaux photographiques qui répondent au concept d'autoreprésentation et explorent les perceptions sociétales des femmes à travers l'histoire. Dans Untitled (#552) (2010-12), Sherman, coiffée d'une perruque au carré et vêtue d'une robe noire et de gants blancs, jette un regard noir et pose les bras raides le long du corps. Sévèrement éclairée contre un paysage d'arbres nocturne, son corps semble gigantesque par rapport à la scène en arrière-plan, inversant et féminisant le cliché romantique de la nature écrasant l'homme.

Rassemblant des éléments de l'iconographie religieuse, de la publicité et de la propagande politique du sud de l'Afrique et des États-Unis, Meleko Mokgosi cherche à corriger certaines des façons dont les sujets Noirs étaient devenus des objets non attribués d'empire et d'institution. Dans son installation Objects of Desire 3 (2018), des peintures de petit format de femmes posant pour des publicités de beauté afrocentristes sont juxtaposées à des textes discutant la classification du soi-disant art « primitif » - une référence à l'exposition controversée du Museum of Modern Art en 1984-1985 "Primitivism" in Twentieth Century Art: Affinity of the Tribal and the Modern, où des œuvres africaines historiques étaient problématiquement considérées comme des sources anonymes pour les débuts du modernisme européen.

Afin de rendre des œuvres disponibles à une audience internationale plus large en ces temps d'accessibilité limitée, une partie de Bustes de Femmes sera présentée en ligne, poursuivant et élargissant l'exposition, ainsi que la scénographie d'India Mahdavi. Dans un ensemble de quatre peintures d'Adriana Varejão issues de la série Kindred Spirits de 2015, l'artiste superpose des peintures modernistes sur de délicats rendus monochromes de son propre visage - un mélange d'identités personnelle et artistique du passé et du présent. La sculpture en bronze d'Henry Moore Reclining Figure: Umbilicus (1984) sera également visible en ligne. Tout au long de sa carrière, la figure féminine allongée a constitué une source d'inspiration centrale pour Moore, dont les abstractions biomorphiques imprègnent le corps humain avec à la fois une solidité corporelle et un dynamisme en apesanteur.

À l'occasion de l'exposition, Gagosian Quarterly présentera une conversation filmée entre Jeff Koons et l'historienne de l'art Diana Widmaier-Picasso.

Bustes de Femmes présentera des oeuvres de Richard Avedon, Balthus, Georg Baselitz, Huma Bhabha, Cecily Brown, Glenn Brown, John Currin, Roe Ethridge, Urs Fischer, Alberto Giacometti, Romuald Hazoumè, Jia Aili, Jeff Koons, Roy Lichtenstein, Man Ray, Adam McEwen, Joan Miró, Meleko Mokgosi, Henry Moore, Francis Picabia, Pablo Picasso, Auguste Rodin, Jenny Saville, Cindy Sherman, Spencer Sweeney, Cy Twombly, Adriana Varejão, et Tom Wesselmann, entre autres.

Vernissage de l'exposition "Bustes de Femmes"
Urs Fischer, Parade, 2020
Aluminum composite panel, aluminum honeycomb, two-component adhesive, primer, gesso, and solvent-based screen-printing ink, 88 x 66 inches (223.5 x 167.6 cm)© Urs Fischer. Photo: Joshua White

Vernissage de l'exposition "Bustes de Femmes"
Richard Avedon, Brigitte Bardot, hair by Alexandre, Paris, January 1959, 1959
Gelatin silver print, 24 x 20 inches (61 x 50.8 cm), edition of 35© 2020 The Richard Avedon Foundation

Vernissage de l'exposition "Bustes de Femmes"
Tom Wesselmann, Torso Drawing, 1984
Pastel pencil on Bristol board, 9 ¼ x 11 inches (23.5 x 27.9 cm)© The Estate of Tom Wesselmann/Licensed by ARS/VAGA, New York/ADAGP, Paris, 2020. Photo: Jeffrey Sturges
Location: Gagosian Gallery Paris
4, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 75 00 05 92
Fax : +33 (0)1 70 24 87 10
Mail : paris@gagosian.com
Internet Site : www.gagosian.com
Date: Saturday, October 10, 2020
Time: 15:00-19:00 CEST

id : 117229


Top