Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Marcos Uriondo "L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire"


Vernissage le mardi 2 février 2021
Exposition du 2 au 20 février 2021

Marcos Uriondo est lauréat du prix de la Galerie du Haut-Pavé pour Jeune Création 2020.

Suite à sa participation remarquée à la 69ème édition de Jeune Création en 2020, Marcos Uriondo s'est vu décerner le prix indépendant de la Galerie du Haut Pavé qui accueille sa première exposition personnelle dans ce lieu historique dédié à la découverte de jeunes artistes contemporains.

Comme le fait remarquer Lena Peyrard, Marcos Uriondo investit les murs de la galerie qu'il transforme en un terrain de jeu associant le langage à un corpus de peintures, de sculptures et d'objets domestiques transfigurés. L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire dessine, avec humour et un sens aigu du second degré, le portrait en creux de l'artiste et des conditions dans lesquelles son travail a pris forme :


C'est un refrain entêtant « If I am only my toughts, let me be one, let me be one ». Un air suave du groupe indé Loving dans la playlist proposée par Marcos Uriondo pour accompagner ce qu'il nous avoue être L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire. Car c'est en musique que l'artiste nous invite à parcourir l'exposition qu'il a imaginée à la galerie du Haut Pavé, suite à une participation remarquée au salon Jeune Création en février 2020. Né en 1990 à Madrid, Marcos Uriondo vit et travaille à Paris. Effectuant des allers-retours incessants entre une idée et son figuré, son terrain de jeu est celui du simulacre et de l'illusoire où les plans, les échelles et les matières se superposent. C'est alors que la surface plane d'une toile devient le lieu privilégié pour aborder la profondeur, ou bien encore que des objets domestiques deviennent les porte-paroles (au sens littéral) d'une rhétorique propre à l'artiste.
« Si je ne suis que mes pensées, laisse-moi en être une » indique la chanson. Ses pensées, Marcos les formule en espagnol dans son esprit et s'adonne à une acrobatie mentale avant de s'exprimer en français, langue qu'il côtoie chaque jour dans sa ville d'adoption. C'est justement dans cet interstice que se situe l'exposition, mettant en lumière un délire linguistique peuplé de faux-amis.
Dans L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire, l'artiste nous invite à considérer l'influence des mots dans notre rapport aux autres et dans notre positionnement au monde, s'emparant pour cela de situations cocasses et de malentendus auxquels il est confronté au quotidien. Comme Alice suivant le lapin blanc, Marcos nous transporte dans un monde peuplé d'objets aussi merveilleux qu'étranges et porteurs d'une narration au vocabulaire singulier : celui de l'absurde, où le langage lui-même devient un simulacre. Dans l'espace de la galerie, l'artiste présente un ensemble de pièces comme autant d'anecdotes de son vécu qu'il retranscrit sous forme plastique, flirtant avec le surréalisme. Ici l'objet domestique est saboté. Il côtoie l'organique qui prend vie là où on ne l'attend pas. Presque tentaculaire, un ingénieux système d'arrosage irrigue les différents éléments présentés et dessine aux murs une série de phrases, venant ainsi rythmer la déambulation comme un tempo de plus en plus fort tandis que la pensée s'émiette.
Avec L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire, c'est donc le langage que Marcos Uriondo transcende, créant par le truchement d'un vocabulaire formel et délirant une mosaïque infinie de jeux linguistiques. Véritable acrobate de la rhétorique, Marcos en possède la sensibilité, une certaine forme d'agilité et même l'humour. « If I am only my toughts, let me be one, let me be one » résonne encore dans nos oreilles alors qu'à ces paroles viennent s'ajouter d'autres voix intérieures provenant d'histoires qui s'entrechoquent dans l'espace de la galerie.

Lena Peyrard

Vernissage de Marcos Uriondo "L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire"
"Ciseaux" (série Jeu de Mains), 2019
huile sur toile, 70x100cm

Vernissage de Marcos Uriondo "L'exposition que j'aurais aimé vouloir faire"
Le bon plan, 2020, gaufre volée, terreau et graines d'herbe à chat
Location: Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Date: Tuesday, February 2, 2021
Time: 14:00-17:00 CET

id : 117591


Top