Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "En discrétion"


la Galerie du Haut-Pavé présente l'exposition "En discrétion"

commissariat de Christian Aubert
avec Mathilde Caylou, Jérémie Delhome, Raphaël Tiberghien

du 2 au 13 mars 2021
VERNISSAGE MARDI 2 MARS DE 14H A 17H

Mathilde Caylou, Diplômée de l'École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg et formée dans des ateliers en France, en Allemagne ou au Danemark, Mathilde Caylou est une artiste dont le travail du verre se place à la frontière de l'art contemporain et de la pratique artisanale.
Alors qu'elle découvre ce matériau dans les ateliers de l'École, qu'elle se laisse aussitôt conquérir par son travail, ses capacités de transformation et son pouvoir d'évocation, il devient le principal médium de sa démarche.
Les objets de contemplations qu'elle imagine côtoient le visible et l'invisible, répondent à un champ de recherches orienté vers le paysage, l'environnement, l'agriculture et la manière dont l'homme façonne, transforme son « mi-lieu ».
Ses oeuvres ont été exposées au Grand Palais, à la Biennale Internationale du verre de Strasbourg, à la Biennale du verre de Colombes ou encore à la Biennale de la jeune création. Elle a également été lauréate de la fondation Banque Populaire et deux fois finaliste du Prix «Talents d'eau» de la Fondation François Schneider.

Jérémie Delhome a étudié à l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Marseille et a obtenu son DNSEP en 2005, il vit et travaille à Marseille.
Jérémie Delhome a étudié à l'Ecole Supérieure des Beaux Arts de Marseille et a obtenu son DNSEP en 2005, il vit et travaille à Marseille.
(...)Le principe de réduction qui guide la démarche de l'artiste tient au soin qu'il a de décliner un vocabulaire de formes rudimentaires, figurées mais non identifiables, qui en appellent aux fondamentaux des possibilités de la forme, qu'elle soit peinte ou dessinée. Comme il en est chez Beckett ou chez Joyce, l'idée de réduction n'est chargée chez Delhome d'aucune connotation péjorative parce qu'il s'agit de ramener la forme à l'état le plus simple. Réduire, en fait, c'est rapprocher. Il y va d'une opération de synthèse qui privilégie l'élément par rapport au tout et dont la finalité permet d'aller de l'un à l'autre avec encore plus de liberté. Le fait de réduction assure à la forme son unicité et à l'oeuvre sa part mystérieuse. Dans cette qualité supérieure où, comme l'affirme Michel Onfray, « toute peinture digne de ce nom recèle une énigme. » Peinture, dessin ou oeuvre d'art, cela s'entend (...). Extrait du texte de Philippe Piguet : Jérémie Delhome, des possibilités de la forme, décembre 2012, Galerie Marie Cini, Paris
Ses oeuvres ont été exposées dans différentes galeries en France galerie Agnès B Marseille, Galerie Xenon Bordeaux et à l'étranger Art Site of Railway Warehouse, Chiayi, Taiwan, et sont présentes dans les collections et fonds d'art, Marseille, Vitry-sur-Seine, Jérémie Delhome a reçu le Prix de peinture Novembre à Vitry et Mourlot à Marseille

Raphaël Tiberghien vit à Évry, et travaille à Aubervilliers au sein de l'atelier collectif Le Houloc.
Partant d'une pratique de l'écriture, il utilise l'espace de l'exposition pour déployer cette dernière, la prolonger, l'amplifier, et tenter ainsi de dégager d'autres manières de dire ou de percevoir. À chaque fois, il s'agit pour lui de chercher le seuil, le point de bascule entre le fond et la forme. De saisir les dialogues entre le conceptuel et le sensible, la pensée et le corps, l'individuel et le collectif... dans l'atelier, ces notions trouvent leur pendant dans des jeux de transparence et d'opacité, de mollesse, de densité, etc. Il aime à envisager l'art comme une pratique expérimentale au sein de laquelle des formes hétérogènes participent ensemble de la cohérence d'une recherche.
Formé à la Slade school of fine art de Londres grâce à la bourse d'étude Socrates, et Diplômé en 2013 des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury, il participe au 61e Salon de Montrouge et est sélectionné en 2016 pour la bourse Révélations Emerige. Il participe également à des expositions au Frac Paca ou récemment à la Grande Halle de la Villette, ainsi qu'à des lectures ou des performances, notamment avec la revue NZ dont il est l'un des chefs de rubrique pour sa deuxième édition. En 2011 et 2014, il publie deux recueils de poèmes, Les Galaxies Sauvages et Danoisie dont le second, réalisé en collaboration avec la peintre Lise Stoufflet, reçoit le soutien du centre national du livre.
Location: Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Date: Tuesday, March 2, 2021
Time: 14:00-17:00 CET

id : 118097


Top