Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Jean-François Spricigo "Prélude"


Du 27 Février au 5 Avril 2008

"La photographie est devenue pour moi le journal intime que je n'ai jamais écrit, le carnet de voyage de l'aventurier des songes. Enfant, je voulais déjà créer des formes, raconter des histoires. J'ai rapidement abandonné l'aspect reportage pour m'aventurer dans la photographie dite artistique, c'est-à-dire dont le point de vue se veut au moins aussi important que le sujet traité. Ne pas faire un constat objectif du monde mais tenter d'en rendre compte à travers ce que je suis intimement. La mise en fiction comme seule issue pour appréhender le réel, donner à voir ce que je vois les yeux fermés.

Mon histoire est avant tout une question d'accords, une association tant mélodique que rythmique, sans oublier le silence. Encore lui. Il me faudra toujours lui ménager un espace, contenu dans les noirs, hurlé dans les blancs. Cette musique se déroule sur des thèmes qui me sont chers, l'horizon lancinant où au loin s'émiettent les bateaux, le ciel nocturne que la mer remue en long sanglot, les animaux innocents qui semblent ignorer leur devenir sans jamais perdre cette inextinguible tragédie dans les yeux, et les hommes bien sûr, mais seulement ceux en qui j'ai cru.

Tout ce que je suis est contenu dans ce que je fais, je me laisse ainsi guider par les Sirènes de la passion, qu'elles soient nocturnes ou seulement un murmure, elles sont toujours lointaines. Il me faut me fier à mon instinct plus qu'à la méthode pour espérer m'en approcher et en être l'écho. Étrangement la somme de ces images fait sens, les sujets apparemment disparates se rejoignent une fois confrontés les uns avec les autres. Il ne s'en dégage pas tant un thème central mais plutôt une humeur, une fureur parfois, et toujours de l'envie.

Depuis ma première exposition j'ai le bonheur de voir mes photographies dialoguer ensemble, s'aligner sur le mur comme les points de suspension de ma propre histoire. Cette histoire se tisse aujourd'hui à travers et avec moi sur le tempo de l'évolution de mon regard sur le monde. Quand l'émotion existe, elle ne se préoccupe pas du sens, elle se vit ainsi et sans explication, comme ces instants où nous avons aimé."

Jean-François Spricigo
Location: Galerie Agathe Gaillard
3, rue du Pont Louis-Philippe
75004 Paris
M° Pont Marie, Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 24
Mail : contact@galerieagathegaillard.fr
Internet Site : www.galerieagathegaillard.com
Date: Wednesday, February 27, 2008
Time: 18:00-21:00 CET

id : 14868


Top