Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Lars Morell "Catalog of Wonders"


Exposition du 8 au 31 mai 2008
Tous les jours : 14h - 19h

Vernissage - cocktail mercredi 7 mai de 18h à 21h
Vernissage presse 15 h - 18h

« Mourir non pas personnellement, mais par l'intermédiaire de tous les autres.»
(Maurice Blanchot, Thomas l'Obscur.)

Point Ephémère présente une première exposition personnelle en France de Lars Morell. Originaire de Norvège, Morell développe un travail se situant aux points de rencontre entre différents champs. Via l'utilisation de médias variés (installation, vidéo, wall-painting) Morell pose un regard interrogatif sur la représentation et la perception. Oscillant entre histoires fictives et réalité, aux limites du visible et de l'audible, ses œuvres sont construites sur le déplacement d'une source documentaire qui, une fois présentée hors de son contexte d'enregistrement, perturbe nos codes de lectures traditionnels et modifie la réalité dans laquelle elle s'installe. C'est à travers cette expérience physique de décontextualisation que le spectateur reçoit l'œuvre.

Après avoir étudié à la National Academy of Fine Arts à Oslo, Morell participe à de nombreuses expositions à Berlin, New York, Stockholm. Pour son projet à Point Ephémère, il propose Ghost Work #3, une installation rassemblant une série de contenants quotidiens (boite d'allumettes, de DVD, journaux...) tous vides, illisibles ou porteurs de messages d'absence. Illustrant la théorie développée par Clement Greenberg en 1965 dans la « Transfiguration du banal » l'objet dans la production de Morell se trouve transfiguré, délocalisé, recontextualisé.

Vidées, détournées ou mystérieuses, les boites fonctionnent comme autant d'annonces du désastre : travail à la fois d'ordre plastique (engageant un rapport à l'espace) et poétique, l'œuvre que nous voyons nous regarde aussi, et nous rappelle en quelque sorte notre propre destinée. La seconde pièce est une œuvre sonore ouvrant dans le lieu de l'exposition un autre environnement, un contexte urbain, en lien à l'histoire du lieu qui l'accueille, Point Ephémère. La dernière pièce est une œuvre murale The Price of a Song évoquant le film éponyme de Michael Powell dont les archives sont à jamais perdues.

Sous un titre ironique se rapportant au contenu à secrets et merveilles d'un manuel de magie, Morell nous invite à tendre l'oreille, a recréer par l'image mentale ce qui a lieu, ce qui a eu lieu, ce qui pourrait avoir lieu. « Ne rien changer, épouser monde et image. (...) Rendre l'échange, ici et maintenant possible, de la réalité et de la fiction. » (René Denizot, Après la création, 1993).

Les œuvres de Lars Morell créent un espace de voyage. Elles nous invitent à recréer un lien avec l'imaginal. Avec les autres, avec « le monde » (Roland Barthes).

Lars Morell est né en 1980 à Kristiansand (Norvège). Il vit et travaille entre Berlin et Olso (Norvège).
Location: Point Ephémère
centre de dynamiques artistiques
200, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jaurès, Louis Blanc
France
Phone : +33 (0)1 40 34 02 48
Fax : +33 (0)1 40 34 02 58
Mail : info@pointephemere.org
Internet Site : www.pointephemere.org
Date: Wednesday, May 7, 2008
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 16536


Top