Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition collective "S.P.A.C.E.R."


jusqu'au 21 février 2009
Vernissage Jeudi 15 janvier 2009 de 18h à 21h
After au Chacha Club (47, rue Berger - 75001 Paris) à partir de 23h30

avec :
Cédric Alby
Romain Erkiletlian
Raphaël Gianelli-Meriano
Olalekan Jeyifous
Miss Marion
Alexandra Pellissier
Lamia Ziadé

L'exposition inaugurale de 2009 rassemble 7 artistes autour du thème de l'espace à occuper. L'espace de la galerie, tout d'abord, le remplissage, l'encombrement... Comme au sous-sol, avec les néons empêtrés de matière organique de Cédric Alby, pendus au ras du sol, comme les restes d'une épave, créant une pénombre fantomatique et chancelante. Alexandra Pellissier, elle, remplit chaque millimètre de la feuille d'un trait gris et ses fresques hyperréalistes présentent des vieilles machines, des voitures défoncées, rouillées et abandonnées. Puis les détails sont amplifiés et reproduis dans un autre dessin, comme une obsession.
L'espace intime est construit par Miss Marion avec un mur de collages acidulés, apparitions fantasmées d'une femme idéale, sans nom, mais toujours en bas de soie, rouge à lèvre et talons aiguilles. Plus suggestive, dans sa performance vidéographiées « Titsmobile », l'artiste fait tournoyer les pompons accrochés au bout de ses seins dans la plus pure tradition cabaret.
Olalekan Jeyifous traite également de l'espace personnel au travers de ses maquettes d'architecture. Ses constructions sont des maisons légères et mobiles. Elles ne sont pas faites pour la sédentarité, mais pour le voyage, la migration (la fuite ?). Se retrouver ailleurs, chez soi.
Lamia Ziadé pourrait titrer ses maquettes en papier « Paradise Lost ». A l'instar des poètes élisabéthains, elles évoquent la nostalgie d'une autre vie, peut-être imaginaire. L'espace inventé ou rêvé est un palace immaculé en carton-pâte. Seuls les éléments destructeurs, les flammes et les assaillants, sont en couleur.
Les acteurs du film de Raphaël Gianelli-Meriano dessinent sur les baies vitrées d'un atelier d'artiste. Ils utilisent le paysage en toile de fond, en redessinent les contours, librement.
Romain Erkiletlian peint les vues dédoublées d'une ville à la fois futuriste et familière. Les contrastes et le jeu de miroir font apparaître des vaisseaux spatiaux gigantesques et illuminés.


Location: La B.A.N.K
42, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 72 06 90
Fax : +33 (0)1 42 72 07 80
Mail : celine@bankgalerie.com
Internet Site : www.bankgalerie.com
Date: Thursday, January 15, 2009
Time: 18:00-21:00 CET

id : 21149


Top