Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Amandine Lepoutre "Bibliothèques et illusions"


du 12 au 19 Janvier 2008

Toute bibliothèque est une illusion. En constituer une, c'est rêver que l'on peut rassembler le monde, le classer et le mettre en ordre.
Les bibliothèques d'Amandine Lepoutre apparaissent donc comme autant de visions du monde, cadrées ou défaites par les perspectives tranchantes des reliures et des rayonnages, par la circulation des couleurs, des émotions et des matières, par la confrontation des lignes.
Ce que l'artiste met en image ici, c'est la contradiction entre l'objet figuratif et la peinture abstraite.
Le livre, la bibliothèque, le rangement : tout ce qu'il y a de plus concret entre le cuir, le papier, le carton, les feuilles, les étagères ; et pourtant, rien n'est plus abstrait que la pensée coulée en une poignée de mots, à l'intérieur des pages. C'est de cette confrontation entre la reconnaissance d'éléments familiers et la méconnaissance de l'histoire que l'artiste a voulu raconter, que se dégage l'émotion du spectateur. La composition des toiles donnent vie à sa peinture : ses rectangles qui sont autant de portes, ses lignes et perspectives qui sont autant d'invites.
Accumulation, disparitions, Amandine Lepoutre explore les trajets invisibles du livre, observe ses migrations, ses métamorphoses, son inscription dans le monde. Car ces bibliothèques là sont aussi le théâtre de croisements et de rencontres, elles invitent à déambuler dans un espace imaginaire, où Alberto Manguel croiserait Alberto Magnelli, où Georges Braque rencontrerait Georges Perec.

Bouillonnement de matières tourbillonnantes ou livres de sang grattés à même la toile, gris typographique ou noir d'encre, chaque tableau fixe un bref instant le mouvement perpétuel de la bibliothèque, véritable architecture de l'intime, vouée à se décomposer en même temps qu'elle se compose.

Un monde d'histoires à ne pas lire, à imaginer.
Des livres non classés, très mal rangés.
Des lignes sans écriture, avec beaucoup de peinture.
Des mots dessinés, sans rien marquer.

« Peindre, toujours peindre, encore peindre.
Des couleurs.
Des lignes qui se superposent.
Des structures visibles et d'autres moins visibles.
Des toiles-livres, des bibliothèques-peintures, des mots-dessinés, des
pages-croquées.
Une façon d'écrire des histoires que je ne pourrai pas dire autrement ? »
A.L.

Née en 1978, Amandine Lepoutre rapproche deux univers : celui du savoir et des écrits, celui de l'imagination et des images. Elle peint sur des grands formats des histoires sans mots, qui se compilent sur des étagères. Le spectateur est invité à entrer dans quelques grammes de papier, dans un livre, sur une page, à prendre du recul pour capter le mouvement plus ou moins organisé d'une bibliothèque.

Expositions personnelles
2001 - Centro La Milagrosa (Vénézuela) : « Libros de ninos, suenos et illusiones »
2002 - Fringe Club (Hong Kong) : « A French Library »
2003 - Alison Fine Arts (Hong Kong) : « Love book »
2004 - T Galerie (Paris)
2005 - Maison de l'Amérique Latine (Paris) : « Tu vois ce que je veux dire»
2006 - Winter Beach Festival (Mexique, Playa del Carmen)
2008 - Galerie Ofr : « Bibliothèques et Illusions »

Vernissage de Amandine Lepoutre "Bibliothèques et illusions"
Location: Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Date: Tuesday, January 13, 2009
Time: 19:00-22:00 CET

id : 21150


Top