Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition collective "CORPS HUMAIN | CORPS URBAIN"


Exposition collective de Sylvia Rhud, Emmanuelle Tournois, Christophe Cazelle

6 février - 7 mars 2009
Vernissage en présence des artistes Jeudi 5 février de 18h à 22h

http://corpshumain-corpsurbain.blogspot.com

Christophe Cazelle, Sylvia Rhud et Emmanuelle Tournois investissent la galerie et la transforment du sol au plafond en une installation multimédia associant peinture, photo, vidéo, installation et sculpture.
Entre l'humain et l'urbain, ils explorent à leur manière, la jonction, l'interface, l'intermédiaire, le marginal sécant.
Entre l'humain et l'urbain, ils exposent la rugosité, la cassure, la coupure, la sensualité, la douceur, l'envie de toucher, de rencontrer.

SYLVIA RHUD, peintre sculpteur
De son laboratoire, Sylvia reconstruit l'émotion de l'humanité sur des bas-reliefs où se mélangent la sérénité d'un matériau plein, puissant, structurant et le mystère d'un grain, d'un pigment léger et fragile.Le corps humain sali, usé, abîmé, endurant les contacts rugueux avec l'urbain, laisse son empreinte dans la matière. C'est l'ossature humaine qui structure l'urbain, le velours de notre peau se grave sur le béton. La beauté de notre corps apparaît sous la poussière.
Sylvia Rhud vit à Paris et travaille entre Paris et Milan. Diplômée des Beaux-Arts et Arts Appliqués de Nancy et formée par les meilleurs ouvriers de France, elle reçoit la mention Art pour son travail sur une série de sculptures, ce qui lui permet d'entrer à l'Université Internationale d'Art de Florence, section muséologie et restauration.
Dans les ateliers de la pinacothèque de Florence, l'apprentissage des techniques du moulage l'amène à créer pour les grandes maisons de Haute Couture des collections de bijoux dessinés et sculptés dans du plexiglass, bois, métal et résines. Elle accessoirise aussi, pour les défilés de couture et haute-couture italiennes et françaises (Fiorucci, Cerruti, Givenchy, Lanvin, Shimada, Féraud, Carita). Elle travaille aujourd'hui la peinture décorative et la sculpture dans son atelier du 9 éme arrondissement de Paris.

EMMANUELLE TOURNOIS, plasticienne
La rugosité, le coupant du matériau sont convoqués dans ses sculptures et aussi la douceur des formes. Emmanuelle construit de l'humain, sensuel et touchant, en utilisant les rebuts des villes, ces matériaux sans vie qui deviennent chacun un mot dans un poème écrit en alphabet urbain. Dans un free style, ses têtes de rappeurs se mêlent à des danseuses légères.
Née en 1968, Diplômée d'un master de Finance à Boston, Emmanuelle Tournois se décrit comme une farouche autodidacte. Artiste plasticienne, la base de son travail est la peinture. Pour elle on peut peindre avec un pinceau ou une bombe, ou encore avec du carrelage des coquilles de moules ou du bitume. En plus de la peinture, elle s'est intéressée au graffiti et collabore avec des graffeurs. Depuis 2 ans elle exécute des portraits de chanteurs ou musiciens, une autre passion pour elle.
Son travail a fait l'objet de multiples présentations en France et à l'étranger : Exposition à la galerie Mailletz, Paris (2007), exposition du tableau « Senghor » au Sénat pour la remise du prix Richelieu (2006), exposition collective pour Maison d'Art, Osaka-Japon (2006), exposition des mobiles à Onward, Paris......

CHRISTOPHE CAZELLE, photographe vidéaste
Dans un corps urbain perdu, vide, dépouillé de sa substance, Christophe recherche la présence immanente d'une humanité déchue qui resterait là, entre l'ombre et la lumière. Dans les entrailles de la ville, il trouve une trace floue, distante, planante, de l'humain qui s'efface. C'est le corps urbain, transpirant de l'humain. La ville lumineuse des natures mortes.
Christophe Cazelle vit et travaille entre Paris et Berlin. Parcours atypique d'ingénieur et sociologue, diplômé de Sciences Po, il intervient dans les entreprises du CAC 40 en utilisant la démarche artistique comme outil de mobilisation des acteurs. Les projets sont construits autour d'un thème dans lequel les collaborateurs peuvent s'exprimer au-delà des contraintes du travail quotidien.
De la confrontation de ces deux univers a priori antagonistes, il ressort des travaux photos et vidéo construits, des installations mais aussi un plaisir presque subversif et cathartique dans la destruction des frontières que l'on pensait à jamais closes.

(Extraits choisis du texte de Julien ALARY)


Location: Galerie Nathalie Fiks
Galerie Horizons
21, rue Pierre Fontaine
75009 Paris
M° Blanche, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 82 97 20
Mobile : +33 (0)6 81 14 46 06
Mail : info@nathaliefiks.com
Internet Site : www.nathaliefiks.com
Date: Thursday, February 5, 2009
Time: 18:00-22:00 CET

id : 21466


Top