Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Lee Jin Woo


22. 10 - 5. 12. 2009
vernissage le jeudi 22 octobre de 18h à 21h en présence de l'artiste

Comment peindre le temps ?

Comment rendre compte du temps passé, présent, du temps suspendu, étendu - de la rivière qui coule, des montagnes qui s'enchaînent, de ce qui est ensevelis sous nos pieds ou inscrit dans le ciel ?

Lee Jin Woo crée des paysages, des paysages habités par la notion de temps et de divers plans de perception. Paysages sans appartenance géographique précise, paysages par moment très détaillés ou à l'inverse juste suggérés. L'angle de vue varie entre une frontalité ou une vue d'en haut. Les éléments

qui y figurent (arbres, montagnes, lacs, sources.) se résument à une forme très simple presque naïve dans un environnement qui paraît vide mais qui ne l'est que rarement. La surface cache d'autres images, des images ensevelis dans la matière, réalisées sur des couches plus en profondeur, telle des strates, strates de temps, de mémoire ou de rêve.

Ces strates ou couches successives viennent d'une technique mise au point par Lee Jin Woo qui se sert d'un papier traditionnel coréen, le Hanji fait à partir de l'arbre de mûrier. Ce papier, fin, résistant et opaque est travaillé en superposition, feuille après feuille sur lesquelles il peint ou ensevelit de la matière (pigments, charbon de bois, terre.) pour ensuite faire réapparaître certains éléments.

Dans un interview avec Héléna Staub en 2006, Lee Jin Woo mentionnait la différence entre la vision depuis une fenêtre vitré à l'occidentale et celle perçue à travers une fenêtre coréenne traditionnelle recouverte de papier : entre regarder ou entrevoir. Ces deux perceptions se retrouvent dans ses tableaux.

Le travail de Lee Jin Woo est réalisé dans la lenteur avec simplicité et insistance. Il s'en dégage un sentiment de calme, comme un temps arrêté permettant d'accéder à un ailleurs. Sa forme matérielle avec son aspect organique et minérale invite la main, le regard, tout en ancrant les sentiments suscités dans une réalité à la fois terrestre et originelle.
Location: Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Date: Thursday, October 22, 2009
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 25940


Top