Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition collective "Nature et culture"


Stéphanie Durand - Marie Rancillac- Sculptures céramiques
Louis Jourdan- Peintures et dessins

Du 8 au 30 avril 2010
Vernissage jeudi 8 avril de 18h à 22h

Stéphanie Durand
Est née en région parisienne. Elle vit et travaille depuis 2003 à Dieulefit dans la Drôme provençale. Licenciée en Arts Plastiques elle se forme ensuite au métier de céramiste en obtenant en 1999 un diplôme de tournage au CNIFOP de Saint Amand en Puisaye, complété par une formation professionnelle à Dieulefit avec des stages chez différents potiers choisis en fonction de leur savoir-faire. Elle ouvre son propre atelier en 2005 et depuis expose régulièrement dans des marchés renommés tels Saint Sulpice à Paris, Bandol, Giroussens... Elle expose en avril 2010 pour la première fois dans une galerie.

Ses pièces tournées puis modelées suggèrent des espèces aquatiques ; coquillage à la croûte extérieure rugueuse et à l'intérieur émaillé tel de la nacre comme si la vie était toujours là, immuable. D'autres sont comme des végétaux trouvés dans la nature ou pareilles à des tronçons d'amphores à la surface calcifiée érodée par l'usure du temps. Les dernières créations aux formes plus assouplies tendent à restituer le mouvement et par la même la vie.

Marie Rancillac
Est née en 1960 à Paris où elle vit et travaille. Elle est issue d'une famille d'artistes ce qui l'a très tôt sensibilisée à l'art.
Elle débute dans sa vie professionnelle en créant une ligne de bijoux très appréciée du monde de la mode. Elle se lasse de ce milieu et préfère rentrer comme assistante du sculpteur américain Charles Semser.
Avec lui elle découvre le volume à plus grande échelle. La souplesse et la texture de la terre conviendront à sa recherche personnelle. Elle aime modeler des formes qui suggèrent des fruits et des légumes. La couleur sera apportée par des engobes ou des colorants appliqués sur certaines parties contrastant avec la blancheur de la terre laissée nue. Elle élimine tout détail superflu trop réaliste, l'ensemble a un aspect minimaliste propre à l'identité de cette artiste.
Ce qui l'intéresse, préoccupation commune à tout sculpteur c'est de rendre le volume et particulièrement les formes rondes « ...quoi de plus attirant pour un sculpteur que les courbes de la courge, l'oblong de l'aubergine, la rotondité d'un navet... l'important c'est le volume ». Marie Rancillac
Il se dégage de certaines sculptures presque anthropomorphiques une sensualité que renforce le grain et le satiné des surfaces.

Louis Jourdan
Est né en 1963. Il est diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Bourges, de l'Institut d'arts visuels d'Orléans et de l'Ecole des arts décoratifs de Paris.
Bien qu'il pratique la peinture depuis son enfance, il ne s'y consacre véritablement qu'à partir de 1993 dans sa région natale, le Berry où il est revenu habiter après avoir vécu à Paris, Lyon et Genève. Il a ressenti une nécessité quasiment vitale d'être de nouveau en contact avec la nature, sujet principal de ses compositions.
Louis Jourdan expose pour la troisième fois à la galerie Mediart. Il restitue encore quelques paysages desquels se détachent à la lisière des pâturages les taches blanches de quelques bovins et l'on distingue au loin des masses boisées.
Maintenant il nous fait entrer dans la forêt mais le principal sujet du tableau est l'ombre de ses arbres. Elle s'avance, tentaculaire, envahissant pratiquement la moitié de l'espace. Elle participe pleinement à l'atmosphère mystérieuse, à cette « in-tranquillité » qui réveille nos peurs liées aux contes de notre enfance. Cette grande forêt où l'on peut se perdre, où le loup peut surgir.
En contrepoint à cette obscurité apparaît la luminosité salvatrice d'une route avec son ouverture sur le ciel.
Louis Jourdan réduit chaque élément à sa forme essentielle. Il traite la couleur en aplats sans modulation de la touche contrairement aux impressionnistes qui cherchaient, eux, à rendre les fluctuations de la lumière, de l'atmosphère. La nature est une source d'inspiration idéale pour cet artiste dont la modernité réside dans une attitude de neutralité, de distanciation par rapport à son sujet.
Location: Galerie Médiart
L'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Date: Thursday, April 8, 2010
Time: 18:00-22:00 CEST

id : 30253


Top