Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Marc Del Piano "MEMOIRAGE"


Dessinateur en soierie à Lyon, puis photographe comme mon grand-père, né avant qu'Eastman n'invente la pellicule, mon père, alors à la retraite, n'arrivait pas à concevoir le principe de l'image numérique, considérant même que ce n'était plus de la photographie. Il soutenait d'ailleurs que la photographie était morte lors de la démocratisation de la pellicule couleur !
Je ne pense bien sûr pas comme mon père, je ne porte pas cette nostalgie autrement que par le souvenir que j'ai de lui. Pourtant j'ai voulu photographier la photographie faite de cette substance régulière, sage et disciplinée de suites interminables de 0 et 1.

Face à un ordinateur, j'ai joué le vrai jeu du photographe, l'appareil à la main, l'œil à son cadrage, me refusant à toute astuce que me permettrait Photoshop. J'ai seulement mis en abîme quelques photos que j'avais faites ces dernières années. Je prenais vraiment une photographie dans une scène qui se présentait à moi sous un aspect numérique, et cette texture en était autant le propos que le sujet cadré. Pour la révéler, je souhaitais la pervertir, tordre sa régularité mécanique ou lui faire retrouver, dans une interprétation qui lui serait personnelle, son ancêtre la gravure, lui faire surinterpréter la réalité qu'elle transcrivait, juste avant, avec discipline sur l'écran.

Il faut admettre que nous sommes de plus en plus en relation avec des réalités qui ne sont, pour une bonne part, que des nombres: l'ami avec qui l'on discute avec une webcam; la voix transmise par un protocole IP; la vidéo souvenir tournée à bout de bras; mais aussi l'influence grandissante, et dans tout domaine, des logiciels sur notre manière de faire, de voir, d'être ou même de penser. Je suis persuadé que les humains disparaîtrons un jour, remplacés par des esprits numériques évolués. L'homme s'effacera lorsqu'il sera devenu le dieu créateur d'une nouvelle espèce à son image, sa désincarnation digitale. L'Homme Dieu Verbe crée l'homme Nombre,
Et on peut aussi admettre que notre existence n'est pas si loin de cette fragmentation binaire. Le monde n'est finalement qu'une gigantesque accumulation de particules identiques savamment organisées par le Chaos originel.
J'ai donc souhaité travailler avec un appareil numérique, un capteur, renoncement symbolique quant à la conception organique (et analogique) primitive de notre réalité, créant aussi, grâce à la confrontation du médium à lui-même une nouvelle mise en abîme.

Scrutateur partial d'une technologie, quel ne fut pas mon plaisir d'y révéler des corps à la kertesz, des effets de hachures me rappelant mes dessins, les trames grossières de l'antique imprimerie, le peluchage d'un tricot ou encore, les moirages de la soie...
Location: Galerie Gratadou-Intuiti
Galerie Intuiti
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mobile : +33 (0)6 82 83 26 29
Mail : cg@galerie-intuiti.com
Internet Site : www.galerie-intuiti.com
Date: Thursday, April 8, 2010
Time: 18:00-22:00 CEST

id : 30390


Top