Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Robinson Savary


du 7 octobre au 7 novembre 2010

« J'ai commencé cette série de portraits dans un moment de grand désarroi. Le projet Bye Bye Blackbird semblait ne pas vouloir se faire.
C'était un rêve sur papier que tout le monde trouvait beau mais dont personne ne croyait qu'il fût réalisable.
Il fallait réagir. Sortir des mots. Incarner cette histoire autrement pour qu'elle devienne réalité.
J'ai donc convié mes amis Michael Lonsdale, Jean Babilée, Carlos Pavlidis et Antonin Maurel, à m'accorder une journée de prise de vues dans la banlieue parisienne. C'était le 08 mai 2001. Plus de deux ans et demi avant le tournage de Bye Bye Blackbird.
Les images issues de cette première séance avaient une telle densité silencieuse que j'ai naturellement poursuivi ce travail afin de pouvoir présenter aux éventuels coproducteurs la troupe du Cirque Dempsey telle qu'elle s'incarnerait dans le film.
Toutes ces images ont été réalisées en quatre séances, de Paris pour les acteurs cités plus haut à Los Angeles, où je conviais Malcom McDowell, Izabella Miko et Fairuza Balk à se prêter au jeu, puis à Cavaillon où James Thiérrée s'est révélé en quelques minutes le héros du film.
Certains des acteurs que j'avais en tête au moment des prises de vue, n'ont finalement pas joué dans Bye Bye Blackbird. Ce sont les aléas de la vie et la vie fait bien les choses. »
Le film est pourtant fidèle en tous points à la gravité qui traverse ces images.

Réalisateur et photographe français, fils du fondateur du Grand Magic Circus, Jérôme Savary, et de l'artiste peintre Sabine Monirys, Robinson Savary est né en 1969. Très rapidement, il choisit le cinéma ; entre 1988 et 1995, il réalise trois courts-métrages singuliers dans lesquels il stylise avec entrain le jeu des individus dans les moments les plus graves. De longues années s'écoulent alors sans toucher une caméra. C'est un véritable chemin de croix que Robinson Savary entame avant d'être en position de réaliser son rêve : mettre sur pied Bye Bye Blackbird, projet considéré par la profession comme infaisable pour un jeune réalisateur.

Pendant ce temps, Robinson Savary vit de son travail de photographe. Le portrait lui permet de maintenir un lien épisodique avec les autres, mais le temps se fait long.
Qu'à cela ne tienne, Robinson Savary voyage ; puis il rencontre Jani Thiltgès, producteur luxembourgeois et bientôt ami grâce auquel Bye Bie Blackbird peut enfin, lentement et difficilement se mettre en place.

Tout s'accélère lorsque Robinson Savary croise la route de James Thierrée, qui commence à faire parler de lui dans les milieux du théâtre avec son spectacle "La symphonie du hanneton" et qui s'impose d'emblée comme le maillon manquant de ce projet fou. La complicité entre les deux hommes est immédiate et Robinson Savary, qui sent qu'il n'a pas d'autre choix que de suivre James, décide de filmer la gestation de son nouvel opus La veillée des abysses.

Puis la préparation de Bye Bye Blackbird se met en route. Il s'agit d'un co-production européenne entre le Luxembourg, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Autriche. Il remporte le prix Fipresci de la critique internationale, le prix du public et le prix de la meilleure photographie. Le film sort dans nos salles en 2006.

Il y a deux ans, Robinson Savary quitte Paris pour Buenos Aires. Il cherchait de l'inspiration pour un long-métrage en préparation : "Lady Doll", un thriller entre Tokyo et la capitale argentine.

Ce n'était pas un hasard : son père, le directeur de théâtre Jerôme Savary est né à Buenos Aires, de même que son parrain, le dessinateur et dramaturge Raul Damonte, dit "Copi" (1939-1987), auteur de la "La femme assise". Le titre de l'exposition, il le doit à un autre artiste argentin, Raul Escari.
Récemment, son exposition au prestigieux Centre Jorge Luis Borges de Buenos Aires "Los Raros" ("Les Etranges") sur les travestis de la capitale argentine fait sensation !

Vernissage de Robinson Savary
Location: Galerie Serge Aboukrat
7, place Furstemberg
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 44 07 02 98
Fax : +33 (0)1 44 07 02 98
Mail : sergeaboukrat@orange.fr
Date: Thursday, October 7, 2010
Time: 17:00-20:00 CEST

id : 33423


Top