Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Matthieu Saladin & Mattin - Brutalised Aesthetics


dans le cadre de Noise & Capitalism – Bruit et Capitalisme
L'exposition comme concert – Exhibition as concert

Matthieu Saladin & Mattin
Brutalised Aesthetics

Jeudi 21 octobre 2010 à 20h
Navette CAC au départ de Paris à 19h
Informations et réservation par email info@cacbretigny.com

« À l'époque, […] il revenait à des hommes qui s'occupaient d'éducation d'écouter l'exécution de ces pièces en silence jusqu'à la fin, tandis que les enfants, leurs pédagogues et la masse du public étaient ramenés à l'ordre par le bâton du service d'ordre. Voilà donc suivant quel type d'ordonnance la masse des citoyens acceptait d'être contrôlée en ces matières sans avoir l'audace de faire du tapage pour exprimer son jugement. Par la suite cependant, à mesure que le temps avançait, apparurent des compositeurs qui commencèrent à violer les règles dans le domaine des Muses […] ils répandirent sur le compte de la musique ce mensonge suivant lequel en musique il n'y avait aucune place pour une quelconque rectitude et que c'est le plaisir de celui qui y trouve sa jouissance, que celui-ci fût meilleur ou pire, qui décidait avec le plus de rectitude.
À force de composer de telles œuvres, et d'y ajouter des paroles de ce genre, ils inculquèrent au grand nombre la désobéissance aux règles dans le domaine des Muses, et l'audace de se croire des juges compétents. La conséquence fut que le public du théâtre qui jadis ne s'exprimait pas se mit à s'exprimer, comme s'il s'entendait à discerner dans le domaine des Muses le beau du laid ; et à une aristocratie dans le domaine des Muses se substitua une “théâtrocratie” dépravée.
Et si encore c'eût été une démocratie limitée à la musique et composée d'hommes pourvus d'une culture libérale, ce qui est arrivé n'eût en rien été aussi terrible.
Mais ce qui à ce moment-là commença à s'installer chez nous à partir du domaine des Muses, ce fut l'opinion que tout homme s'entendait à tout et qu'il pouvait se mettre en infraction ; et la licence suivit. […] Tout de suite après cette liberté en vient, selon toute vraisemblance, une autre, celle qui refuse d'être l'esclave de ceux qui représentent l'autorité, puis une autre encore, celle qui refuse d'être l'esclave d'un père, d'une mère et des gens plus âgés et d'accepter leurs remontrances.
Lorsque l'on approche de la fin du parcours, on cherche à ne pas obéir aux lois […] »
Platon, Les Lois


Matthieu Saladin

Matthieu Saladin est artiste, musicien et chercheur. Sa pratique relève d'une approche conceptuelle.

Il s'intéresse particulièrement à l'histoire des formes musicales et des processus de création,

ainsi qu'aux rapports entre art et société. Il est docteur en Esthétique et chercheur associé à l'IDEAT (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, CNRS).

Ses recherches concernent l'esthétique des musiques expérimentales. Il enseigne l'histoire et l'esthétique des musiques populaires à la FLSH de Lille

et est coéditeur de la revue scientifique Volume !, la revue des musiques populaires (éditions Seteun).

http://www.irma.asso.fr/Matthieu-Saladin
http://www.seteun.net

Mattin
www.mattin.org


Noise & Capitalism – Bruit et Capitalisme
L'exposition comme concert – Exhibition as concert
Du 1er septembre au 31 octobre 2010
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h.
Mattin en collaboration avec Loïc Blairon, Ray Brassier, Emma Hedditch, Esther Ferrer, Jean-Luc Guionnet, Anthony Iles, Matthieu Saladin et Howard Slater...

Prochain événement :
Mattin
Object of Thought
Mardi 26 octobre à 2Oh
(Navette au départ de Paris)
Location: CAC Brétigny
Centre d'art contemporain de Brétigny
Espace Jules Verne
rue Henri Douard
91220 Brétigny-Sur-Orge
M° RER C Brétigny-Sur-Orge
France
Phone : +33 (0)1 60 85 20 76
Fax : +33 (0)1 60 85 20 90
Mail : info@cacbretigny.com
Internet Site : www.cacbretigny.com
Date: Thursday, October 21, 2010
Time: 20:00 CEST

id : 34848


Top