Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage d'Angelika Markul "Parole d'Insecte"


du 21 octobre au 9 décembre 2006

Après la sobriété efficace de ses dernières installations vidéo, présentées notamment au Castello di Rivoli de Torino et au Musée d'Art Moderne de Paris, Angelika Markul pour sa première exposition personnelle présente un travail qui marque un retour à un dispositif scénographique plus directement narratif.
« Parole d'Insecte », invite le spectateur à explorer l'imaginaire de l'artiste en le faisant pénétrer dans un monde quasi onirique dont les éléments constituants font référence aussi bien à ses propres souvenirs d'artistes qu'à ceux d'une mémoire collective. Dans la lignée de « Skola nr. 17 », l'artiste fait preuve ici d'un même plaisir à mixer les mediums, les langages afin de créer une œuvre dont le pouvoir d'évocation en ressort plus fort, plus pénétrant.
Le premier élément qui se présente au regard du spectateur est celui des restes brûlés d'une maisonnette en bois, grandeur nature, qui occupe presque tout l'espace de la première des deux salles d'exposition et à travers laquelle on discerne, projetées sur le mur opposé, les images d'un incendie. À l'intérieur de la maison, qui n'est pas sans rappeler les maisons de campagne de l'Europe de l'Est, grésille, emprisonnée derrière des grillages, une colonie de cigales vivantes, dont le chant est recueilli et amplifié par de minuscules micros et qui petit à petit s'estompera avec le temps. Tout autour, dans la pièce, dont le sol et le tiers de la hauteur a été peint en gris (et qui lui donne ce goût austère des vieilles institutions) sont posées à même le mur des tiges desquelles émane une lumière verte qui vient à son tour baigner d'une étrange lueur cette première mise en scène. Autant de codes différents qui au premier abord paraissent énigmatiques, mais dont certains d'entre eux trouveront des clefs de lecture probables dans la deuxième pièce.

Sur un des côtés s'érige à la verticale et en retrait d'une ouverture faisant office de passage une palissade composée des mêmes planches de bois que la maisonnette. Il faut la contourner pour pouvoir pénétrer à l'intérieur d'une chambre de plus petite taille et pour découvrir à son revers, un ensemble pêle-mêle de lampes dont les faisceaux lumineux viennent donner relief à autant d'insectes cristallisés dans des linceuls de cire. De la paroi opposée s'avancent hors du mur les supports à deux projections vidéos juxtaposées : une voiture qui roule à toute allure, ou à tombeau ouvert pour reprendre l'expression, dans un paysage enneigé presque surréaliste, un bâtiment qui explose, des insectes grillés par la chaleur après s'être approchés trop près de l'ampoule d'une lampe, attirés par sa lumière...
Pénétrer derrière cette palissade, c'est comme pénétrer dans les murs de la maison même, dans sa mémoire matérielle, afin d'y découvrir son histoire. Ici ces images, qui révèlent une capacité à capter des clichés d'une rare beauté, ont pour fonction de révéler une partie de la narration, de l'accélérer, voire de la saturer afin d'effacer les frontières entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

Si l'artiste est allée puiser dans son enfance passée en Pologne des sujets qui habitent sa mémoire, ce n'est pas pour leur seule signification expressive qu'elle les utilise mais bel et bien parce qu'ils sont également représentatifs des interrogations qu'elle se pose aujourd'hui, qu'elles soient d'ordre politiques ou existentielles, en observant le monde dans lequel elle vit.

On nage entre le folklore et une certaine actualité plastique.
Ou comment réactiver très librement, après Urs Fischer, Hänsel et Gretel le fabuleux conte des frères Grimm...

Anne-Laure Stolz

Vernissage d'Angelika Markul "Parole d'Insecte"
Location: Galerie Frédéric Giroux
8, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 01 02
Fax : +33 (0)1 42 71 05 11
Mail : info@fredericgiroux.com
Internet Site : www.fredericgiroux.com
Date: Saturday, October 21, 2006
Time: 15:00-21:00 CEST

id : 4501


Top