Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Clôture de l'exposition collective "Persona"


p e r s o n a
exposition du 2 au 8 mars 2013

Nicolas Freytag
Damien Guggenheim
Tami Ichino
Thomas Maisonnasse

vernissage vendredi 1er mars à 18h / clôture vendredi 8 mars à 18h


PERSONA II

La dissimulation n'a rien à cacher, elle est l'effet de ce qui se retire dans la monstration, de ce qui se voile dans l'éblouissement, quand ce qui est montré n'est pas ce que l'on voit. Elle est ce qui se refuse à l'exposition. La marque du sujet, que l'on est trop souvent porté à confondre avec la signature de l'auteur, est l'indice de qui est passé à l'acte, orienté par le souci d'une œuvre qui ne le représente pas. Qui, plus précisément, le dissimule – tache aveugle de l'œuvre.
Comme dans ces masques où la ressemblance vient recouvrir une absence de visage pour évoquer l'autorité d'une voix (celle, ici, des Lumières). Comme dans ces peintures, longtemps soustraites au regard, où l'absence de la figure humaine se laisse lire dans la cavale d'une meute animale. Ou comme dans cette ombre qui se forme, là où les perspectives convergent, là où l'anamorphose se redresse en se dévoilant, indiquant au sujet une place intenable. Intenable parce qu'il suffit que le sujet investisse cette place pour que ce soit l'œuvre qui lui donne position qui se retire et s'efface. On tiendra le sujet de l'œuvre pour une sorte de monstre (il est le produit d'une métamorphose inhumaine). Il fait penser d'ailleurs à un insecte au travail, infatigable, bien qu'on le trouve parfois sous les traits d'un cafard au lit (mais bien plus souvent il ressemble à un cyclope). On dirait qu'en lui, un autre lui se meut, s'agite, suit un but tout tracé, et veut devenir : c'est ainsi que Michelet le décrivît dans sa retraite d'entomologiste. On le reconnaîtra, sans risque de se tromper, à ceci qu'il peut effacer ses traces et surtout en produire des fausses. Et s'il reste difficile à piéger, ou à déloger, c'est qu'il a pour lui non seulement, comme on le savait déjà, l'art de feindre, mais aussi, comme on le soupçonnait, l'art de simuler.
DG


Location: Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret
Code : 13A62
75019 Paris
M° Jaurès, Bolivar
France
Phone : +33 (0)1 42 01 27 74
Mail : espacedesartssf@gmail.com
Internet Site : espacedesartssf.blogspot.com
Date: Friday, March 8, 2013
Time: 18:00 CET

id : 47557


Top