Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition collective "12 x 12"


dessin, peinture, photo & sculpture

Filomena BORECKA
Didier BOUSSARIE
Catherine Maria CHAPEL
Akiko HOSHINA
Pipaluk LAKE
LEE Jin-Woo
Maria LOIZIDOU
Peter MARTENSEN
MIN Jung-Yeon
Peter NEUCHS
Helene SCHMITZ
SHOI
Bente SKJØTTGAARD
Maibritt ULVEDAL-BJELKE
YOON Ji-Eun

12. 12. 2013 - 1. 1. 2014
vernissage le jeudi 12 décembre de 18h à 21h
fermeture 24 et 25 décembre 2013 et 1er janvier 2014

A partir du 12 décembre la galerie Maria Lund accueille les ouvres de quinze plasticiens au format 12 x 12 cm. Pas de thème ni de matériau imposés pour cette exposition collective réunissant douze artistes de la galerie et trois plasticiens à découvrir. Seule contrainte : le format. L'idée étant de prendre le contrepied d'une tendance à la monumentalisation de l'oeuvre dans l'art contemporain. L'exposition 12x12 est un éloge au petit format, une invitation à apprécier des oeuvres dont la puissance s'exprime par la qualité du propos et de la démarche de leur créateur. Le défi du format a poussé les limites de chacun et invité au jeu.

L'exposition réunit
Des compositions à l'encre de Chine d'une pureté radicale chez Min Jung-Yeon.
Douze petits carrés de paysages oniriques, traversés - voire envahis - de formes géométriques, dessinés par Yoon Ji-Eun.
Une brume matinale mise en boite - création réalisée par Didier Boussarie, en étroite collaboration avec des tisserandes du monde tégénaires.
Les aquarelles et dessins intimistes, sensuels, parfois bestiaux, de la jeune artiste Shoi, exposée pour la première fois.
Les coulures prises dans la cire et les formes géométriques de Maibritt Ulvedal Bjelke.
L'expression monumentale de Lee Jin Woo en miniature, un monde concret et symbolique fait de papier, de charbon de bois et de pigments.
Le baroque des églises du Noredeste brésilien à travers l'objectif du plasticien Peter Neuchs qui confère à ces lieux un voile d'irréel.
Le « visage effacé » d'une figure hybride vue par Maria Loizidou.
La délicatesse d'une relique céramique, celle d'un mouchoir, créée par Akiko Hoshina, invitée pour la seconde fois à la galerie.
Quelques vues - cadrage serré - du monde troublant, étrangement semblable au nôtre, de Peter Martensen.

Mais aussi
Le verre, autrement, de Pipaluk Lake avec la série Canned qui nous offre un monde littéralement mis en boite, où la matière entre pour mieux en sortir.
Les volumes organiques aux surfaces dessinés de Filomena Borecka qui prennent la forme de gargouilles abstraites, déversoirs d'émotions.
L'onirisme d'un monde habité par les insectes et les hommes de Catherine Maria Chapel, cristallisé dans le mouvement de la résine.
Une photo d'Helene Schmitz qui a sorti son filet - la caméra - pour capturer une colonie de papillons dans leur prison de lumière.
Et hors format - les céramiques de Bente Skjøttgaard qui poursuit son périple entre la route et le ciel, entre la réalité et le délire de matières, de couleurs et de formes.
Location: Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Date: Thursday, December 12, 2013
Time: 18:00-21:00 CET

id : 53528


Top