Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Fabien Boitard "La lumière est verte"


du 28 mai au 25 juin 2014, prolongation jusqu'au 26 juillet

La Galerie Derouillon a le plaisir d'accueillir la première exposition personnelle à Paris consacrée au travail de Fabien Boitard, révélé lors du 58e Salon de Montrouge. Y seront présentées des peintures récentes ou inédites.

LA BATTUE
Par Claude Lévêque
"1, 2, 3, 4, points rouges lumineux, empreintes de peinture, pointer le motif dans le sous bois pointillé.
Scènes de chasse en paysage altéré. Traverser les séquences hasardeuses, perverties d'objets bafoués et carcasses inopinées.
Se perdre dans la matière en mouvement. Le peintre ne se lasse pas d'inverser les situations, d'entremêler les styles contraires, contrariant, au passage, l'objectif même des savoir-faire.
Des routes, des arbres, des cailloux, des maisons passent par là accidentellement.
Formulés aux méthodes de la peinture d'atelier, pinceau, brosse, couteau, les barbouillages schizophréniques semblent en lisière de sensualité désireuse de caresses, seul à seul.
Quoi faire d'autre quand le "pourquoi" ne ressemble à rien ?

"Quelles sont les motivations d'un jeune peintre en ce début du XXIe siècle ?

À peu de choses près, les mêmes qui animaient ses aînés hier ou avant hier : «Qu'est-ce que je peux voir de ma fenêtre ? Qu'est-ce que je peux dire du monde ?», explique Fabien Boitard à propos de ce qui le pousse à commencer une toile... Sorti de l'École des beaux-arts de Bourges avec les félicitations du jury, la question du choix du médium ne s'est jamais posée pour lui. Peindre contre vents et marées, voici un défi qui ne souffre d'aucune hésitation. Il sait la plasticité de la peinture sans limites et ses ressources infinies. Pour répondre à son désir impérieux de transmettre la palette complexe des émotions qu'il ressent à propos d'une situation, d'un paysage ou d'une relation, Fabien Boitard adopte un style hétérogène. Il explique: « On n'a pas le même rapport face à une maison, à un arbre ou à une personne, donc pourquoi traduire cela par la même façon de peindre ». Aussi refuse-t-il de s'attacher à un style unique."

Portrait de Fabien Boitard par Elisabeth Couturier
Extrait du catalogue du 58e Salon de Montrouge (2013)

Vernissage de Fabien Boitard "La lumière est verte"
La Grande Battue, 2014. Huile sur toile, 138 x 190 cm. Galerie Derouillon, Paris
Location: Galerie Derouillon
38, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République, Arts et Métiers, Strasbourg - Saint-Denis
France
Mobile : +33 (0)6 13 67 33 71
Mail : benjamin@galeriederouillon.com
Internet Site : www.galeriederouillon.com
Date: Wednesday, May 28, 2014
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 57480


Top