Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Jean Clerté "La Mémoire fragile n°2"


Du 9 octobre au 22 novembre 2014
Vernissage le jeudi 9 octobre à partir de 18h

Jean Clerté a choisi d'intituler sa septième exposition à la Galerie Pascal Gabert, «La Mémoire Fragile N°2» en écho à sa première série du même titre - La mémoire Fragile, présentée en 1981 à la Galerie Séoul (Séoul, Corée).

« Après avoir tenté en 1981 dans une série d' encre de chine de capturer quelques images, les quelques souvenirs enfouis dans ma mémoire et qui remontent par période comme les bulles du fond d'un étang, je recommence trente années plus tard pour vérifier si le temps ne les a pas effacés. »

Jean Clerté œuvre par séries. Ses narrations séquentielles témoignent à la fois d'une juvénile spontanéité et d'une parfaite maîtrise dans la répartition des formes et des images sur la surface peinte. La narration n' est pas seulement accumulation de fragments et symboles juxtaposés elle forme un tout, elle prend et donne sens. D'une façon générale, l'on peut dire de Clerté qu'il pratique un « éco-art » qui se nourrit des faims premières : le sentiment d' être soudé à la nature, le végétal, le minéral, l'aquatique.
« La Mémoire fragile n°2» réunit encres de Chine marouflées sur toile, aquarelles et «boîtes» dans lesquelles le peintre monte à l'assaut des fauves et des démons, des elfes et des gnomes, tel un chaman sur le chemin de ses rêves. Des marais poitevins aux forêts tropicales émergent une faune prise dans les méandres d'un dessin qui s'émerveille du surgissement de ces idoles grotesques.

« Une amie, me sachant adepte de la boîte, m'en apporta, il y a quelque temps, une série.
Elles avaient servi à emballer des saumons fumés, de jolies boîtes, longues et plates.
Une évidence se présentait à moi devant ces objets : leur rendre leur fonction première.

Me souvenant, ayant longtemps avoir désiré ces coffrets carton remplis de figurines de plomb :
animaux de la ferme, de la jungle.... Je pouvais enfin assouvir ce désir lointain.

J'ai donc garni les boîtes de ces animaux qui me sont familiers, pour les transformer en poissons.

Nous venons tous de l'océan ! »

Jean Clerté
Ramatuelle - Juin 2014

Vernissage de Jean Clerté "La Mémoire fragile n°2"
Jean Clerté, Boite de saumon, 2013, bois, terre, enduit, acrylique, 68 x 22 x 5 cm
Location: Galerie Pascal Gabert
11 bis, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 09 44
Fax : +33 (0)1 44 54 09 45
Mail : galerie.gabert@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriepascalgabert.com
Date: Thursday, October 9, 2014
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 60145


Top