Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Ronald Ophuis


23 Octobre - 07 Décembre 2014

Né en 1968 à Hengelo aux Pays-Bas. Vit et travaille à Amsterdam.
On a cru que la peinture avait cédé aux fulgurants développements de la photographie et du cinéma en se désengageant définitivement de la représentation et de la narration. L'histoire de l'art moderne n'a eu de cesse de promouvoir une peinture concrète, dématérialisée, objectivée dans un état de formes et de couleurs. Eduqué au réalisme des images mécaniques, le public contemporain acquiert à l'ère multimédia la capacité d'appréhender les motifs les plus violents. Cette mise à distance est assurée par l'identification de contextes de diffusions précis qui déplacent au cas par cas les limites du supportable. Au cinéma, les images de guerre sont reconnues comme des fictions, au journal télévisé comme de pures informations ; elles sont au mieux compréhensibles, au pire anodines. L'artiste hollandais Ronald Ophuis remet en cause ces mécanismes de distanciation en réhabilitant, pour montrer l'horreur élémentaire, la peinture comme canal de transmission. Une fois peints, les motifs de viol, de meurtre ou de torture qu'on perçoit généralement à travers des écrans, rompent le pacte littéral (et non littéraire) entre l'auteur et le spectateur. Les images cessent de n'être que des images et la réalité absente prend corps dans la matière. La figuration, par définition, n'a pas de la photographie la factualité ni l'instantanéité ; elle est un processus dont le résultat ne peut qu'être élaboré. Pour peindre, Ronald Ophuis doit concentrer ses facultés mentales et techniques jusqu'à passer de l'ordinaire représentation à la terrifiante reconstitution. La fiction - pourtant grande puisqu'il n'est pas témoin des scènes qu'il peint - est évacuée pour laisser place aux drames dont on ne sait ni où ils débutent, ni où ils finissent.
Exposer Ronald Ophuis c'est pour la galerie Ceysson accompagner la peinture d'histoire contemporaine, non pour ce qu'elle est capable de témoigner de notre époque, mais pour ce qu'elle comporte d'absolu. Certains critiques refusent d'associer cette peinture au genre majeur (comme disait Félibien), parce qu'il n'y a dans sa violence, disent-ils, aucune cause métaphysique. Tout au contraire, Ronald Ophuis sidère pour ce qu'il va au fond de la nature humaine, où il n'y a d'intelligible que les silences.
Alexis Jakubowicz
Location: Ceysson & Bénétière - Galerie Bernard Ceysson
anciennement Galerie B.C. Beaubourg
23, rue du Renard
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 08 22
Mobile : +33 (0)6 08 07 02 79
Mail : galerie@ceysson.com
Internet Site : www.ceyssonbenetiere.com
Date: Thursday, October 23, 2014
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 61966


Top