Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Mel O'Callaghan "L'acte gratuit"


4 décembre, 2014 - 17 janvier, 2015
Vernissage mercredi 3 décembre 2014 18h30 - 21h

L'acte gratuit, l'exposition personnelle de Mel O'Callaghan à la Galerie Allen, attire notre attention sur l'acte de faire (de fabriquer) lui-même. Chaque oeuvre témoigne de cet acte, résulte de cet acte, et constitue une méditation sur ce qui pousse à faire (à fabriquer).
Dans la galerie est installée une structure de grande dimension constituée d'espaliers reliés entre eux, Framework (2014). Fermée de tous les côtés à l'exception de quelques points d'entrée et de sortie, la structure ressemble à une construction à claire-voie. Son immobilité n'est toutefois qu'éphémère dans la mesure où nous, le public, l'activons lorsque nous en franchissons le seuil, passerelle transcendante entre le rituel et l'art. Chaque espalier pris isolément suggère l'action, y invite presque, tandis que la structure d'ensemble se définit plutôt comme un pavillon sportif à la Dan Graham, dévoilant les processus de perception et certaines attentes éveillées par un espace quasi-fonctionnel. Renforçant le concept de rituel inhérent à la pratique de l'artiste, la double série d'espaliers de bois délimite une sorte de passage. En franchir le seuil équivaut à devenir performeur et partie intégrante d'une oevre plus vaste, d'une expérience collective.

Une série d'objets activables accompagne la structure en espaliers. Dans Impression (2014), l'artiste dresse contre les murs de la galerie des sortes de tapis de gymnastique en toile, formant comme un nuancier de teintes utilitaires. Le rembourrage, les rivets et les cordes fonctionnent comme des abstractions géométriques, des compositions dotées d'une fonction. Chaque tapis évoque le traumatisme physique et l'état psychologique de qui peut prédire ou prévenir un écrasement sur le sol.

Vingt formes délicates en céramique, Foundation (2014), saillent d'un mur sur leurs corniches individuelles. Acquises à l'occasion de recherches sur le moulage, chacune d'elles est un outil jadis utilisé comme poids ou contre-poids lors de la création d'une oeuvre par un maître-céramiste. Chaque objet fournissait la structure et la base, le support et l'équilibre requis durant la création de l'objet désiré. Les formes de Foundation sont étrangement similaires à de précédentes oeuvres sculptées par l'artiste. En tant que rebuts du processus créatif d'un autre, ces moulages blancs crayeux sont le sous-produits d'une pratique répétitive - une représentation concrète de l'acte performatif. Les sculptures manifestent un accomplissement auquel nous ne pouvons prétendre dans la vie courante - une fin.

L'exposition se conclut sur une nouvelle vidéo en couleur, L'acte gratuit (2014), offrant une clé de lecture aux autres oeuvres. Elle suggère une action de toute évidence éreintante quoique invisible. Un visage masculin, cadré très serré, apparaît puis disparaît tour à tour d'un étroit encadrement. Nous assistons progressivement à son épuisement croissant, des gouttes de sueur perlant sur son front, sa respiration se faisant plus haletante. Une cloche résonne hors-champ et nous comprenons que c'est un boxeur qui, à chaque pause durant un combat, reprend place dans ce cadre, toujours plus éreinté. L'espace liminal (le ring) où le héros accomplit son rite - une danse épuisante qui le rapproche toujours plus de la douleur et de la désintégration - est laissé hors-champ. Nous nous interrogeons sur son retour en lice, sur sa décision d'endurer une douleur physique toujours plus grande, et nous demandons s'il a été frappé par quelque illumination ou si nous ne sommes témoins que de son élimination progressive. Parallèlement, le spectateur éprouve également cette catharsis, ressentant la douleur du boxeur et s'imaginant endurant cette souffrance.


Née en 1975 à Sydney, en Australie, Mel O'Callaghan vit et travaille à Paris depuis 2006.

Son travail a notamment été exposé au Centre d'Art Santa Mònica CASM, Barcelone, Espagne ; The National Museum of Taiwan, Teipei, Taiwan ; Museu Nogueira da Silva, Braga, Portugal ; Casa Museu Medeiros e Almeida, Lisbonne, Portugal ; Videobrasil 05 15°, São Paulo, Brésil ; Maison d'art Bernard Anthonioz, Nogent-sur-Marne ; Encontros Da Imagem, Lisbonne ; Musée de Rochechouart, France ; Le Printemps de Septembre, Toulouse ; Kunstverein Konstanz, Allemagne ; AR/GE Kunst Museum, Bolzano, Italie ; Witte de Witt, Centre for Contemporary Art, Rotterdam, Pays-Bas, The Biennale of Sydney in 2014 Australie ; Australian Centre for Contemporary Art ACCA, Melbourne, Australie ; Gurtrude Contemporary, Melbourne ; Artspace, Sydney ; The National Gallery of Australia, Canberra ; The Art Gallery of New South Wales AGNSW, Sydney.

Vernissage de Mel O'Callaghan "L'acte gratuit"
Mel O'Callaghan
L'acte gratuit,
HD vidéo couleur avec son, 9:16
25 mins 30 secs
Location: Galerie Allen
59, rue de Dunkerque
75009 Paris
M° Barbès - Rochechouart, Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 26 92 33
Mail : galerieallen@galerieallen.com
Internet Site : www.galerieallen.com
Date: Wednesday, December 3, 2014
Time: 18:30-21:00 CET

id : 63599


Top