Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Lukas Hoffmann "Neun Bilder"


10/01 - 28/02
VERNISSAGE SAMEDI 10 JANVIER - 15h-21h

La terre qu'un arbre tombé a laissée béante laisse deviner la force de l'événement. Le sol éventré apparaît de manière frontale à qui regarde la surface de l'image. Des racines sectionnées, des couches de terre qui s'effritent et des sarments de mûres envahissants forment une surface tactile qui vient à l'encontre du spectateur.

Dans les photographies de Lukas Hoffmann, le paysage ne s'étend pas au devant d'un horizon dans la profondeur de l'image, il se donne à voir dans la frontalité de sa surface. En lieu et place d'horizon apparaissent des broussailles épaisses, un miroir d'eau emprisonné, des feuilles flétries, la terre d'un champ labouré.

Alors même que le sol de la terre bascule dans la surface de l'image, cette dernière se voit privée de la profondeur du paysage. Un déplacement du champ pictural à même le sol entraîne la suppression des coordonnées de l'horizon qui, d'ordinaire, permettent de différencier ciel et terre, proche et lointain, en structurant l'orientation humaine dans l'espace grâce à l'équilibre et à la gravitation. Dans les photographies de Hoffmann, le spectateur est privé de cette possibilité de distinction et de distanciation. Une nouvelle organisation du paysage se structure dans ces images de champs de radicchios (chicorées) flétris.

Le cadrage vient souligner la texture tactile des formes. L'amorphe et l'évanescent prennent une forme nouvelle, les feuilles flétries font penser aux drapés d'un tissu peint qui recouvrirait la surface toute entière de l'image.

L'approche du paysage de Lukas Hoffmann s'inscrit plus dans l'histoire de la peinture que dans celle de la photographie : il reprend la mise en avant des surfaces chez les peintres modernes. On pense, entre autres, à Claude Monet, à Ferdinand Hodler, à Jackson Pollock ou encore à Clifford Still.

Lukas Hoffmann s'approche ainsi d'une tactilité picturale dans le médium photographique même. La richesse des détails et la multitude des formes naturelles que vient moduler la lumière se donnent à voir comme des phénomènes tactiles dans la composition de la surface picturale.

J. Schiffler

Vernissage de Lukas Hoffmann "NEUN BILDER"
Location: De Roussan Art Projects
Galerie de Roussan
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 81 28 90 5
Mail : contact@deroussan-artprojects.com
Internet Site : www.galeriederoussan.com
Date: Saturday, January 10, 2015
Time: 15:00-21:00 CET

id : 64043


Top