Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Inauguration de la Galerie Houg - Vernissage d'Aurélie Pétrel


Aurélie Pétrel
"Partition:Explosion#2"

10 JANVIER AU 28 FÉVRIER 2015

La notion de partition photographique s'entend dans le double sens du mot « partition ». Le premier renvoie à la composition musicale et à son système de notation sur laquelle peuvent s'appuyer lectures et interprétations ; la seconde, plus spécifique, relève de la division, du partage, de la redistribution (de territoires par exemple). À partir de cette ambivalence sémantique, la notion de partition photographique peut se constituer, simultanément, notation (réserve) et redistribution (non plus d'espace mais, de temps).

Les «prises de vue» sont pour Aurélie Pétrel le «degré zéro» du processus d'apparition des images en cette dynamique indexée sur l'idée de partition. Elles sont la phase embryonnaire d'une opération (potentielle) de développement, une «prise» littérale, à la fois prélèvement concret et appel d'un devenir (on dit une prise d'appel avant une projection, un saut dans l'à venir). Un premier temps d'avant les images, où, déjà, des images sont potentiellement prises (comme dans de la glace, latentes). C'est ce premier temps contenant des images en puissance d'apparition qui va être, dans l'exposition, redistribué, partagé, dans et selon un contexte donné, et devenir temps secondaire, non pas seulement consécutif, mais composé (marqué) du temps double d'une transformation. En d'autres termes la partition (temps 1) est jouée (temps 2) et son jeu est marqué doublement par son origine et par sa présentation. La partition, sa fonction, peut être jouée à nouveau, rejouée donc, et se représenter en ces (ses) temporalités simultanées.

Les «prises de vue» sont pour Aurélie Pétrel le «degré zéro» du processus d'apparition des images en cette dynamique indexée sur l'idée de partition. Elles sont la phase embryonnaire d'une opération (potentielle) de développement, une «prise» littérale, à la fois prélèvement concret et appel d'un devenir (on dit une prise d'appel avant une projection, un saut dans l'à venir). Un premier temps d'avant les images, où, déjà, des images sont potentiellement prises (comme dans de la glace, latentes). C'est ce premier temps contenant des images en puissance d'apparition qui va être, dans l'exposition, redistribué, partagé, dans et selon un contexte donné, et devenir temps secondaire, non pas seulement consécutif, mais composé (marqué) du temps double d'une transformation. En d'autres termes la partition (temps 1) est jouée (temps 2) et son jeu est marqué doublement par son origine et par sa présentation. La partition, sa fonction, peut être jouée à nouveau, rejouée donc, et se représenter en ces (ses) temporalités simultanées.

Inauguration de la Galerie Houg - Vernissage d'Aurélie Pétrel
Location: Galerie Houg
22, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mobile : +33 (0)6 61 38 11 89
Mail : romain@galeriehoug.com
Internet Site : www.galeriehoug.com
Date: Saturday, January 10, 2015
Time: 16:00-21:00 CET

id : 64538


Top