Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Sayed Haider Raza


Un Bindu[1], c'est tout !

En 1958, trois ans après sa création, la galerie Lara Vincy accueille la première exposition personnelle de Sayed Haider Raza, fondateur du Progressive Artists' Group - le PAG -, l'artiste partage avec Lara Vincy une liberté d'esprit et une volonté de décloisonner les arts qui les inscrivent d'emblée dans les avant-gardes. Conçu en 1947, quelques mois après la Partition de l'Inde et du Pakistan, le PAG est principalement composé d'artistes de Bombay, qui ont vécu cet évènement comme une impulsion à créer un art nouveau. Engagés à un niveau international, ils synthétisent leur culture d'origine avec la culture européenne et nord américaine de la première moitié du XXème Siècle et se réfléchissent à partir du Post-Impressionnisme, du Cubisme et de l'Expressionnisme.
Ayant obtenu une bourse de l'état français en 1950, Sayed Haider Raza étudie aux Beaux-Arts de Paris pendant trois ans et obtient en 1956, le prix de la critique. Son travail évolue rapidement vers une épure car si "en 1943, ses paysages ont une approche cubiste, [... quelques années plus tard], les couleurs sont là, les structures sont là, mais elles volent en éclat"[2] et se cristallisent dans un nouveau symbolisme. L'artiste développe alors un syncrétisme entre nature et spiritualité, culture occidentale et philosophie orientale. Si "le Bindu, le Grand point Noir, est bien ce d'où naît la genèse de la création, d'abord la lumière, puis les formes et les couleurs, [... il] est aussi les vibrations, l'énergie, le son, l'espace, le temps"[3]. Bindus et mandalas confèrent à son œuvre picturale, une qualité et une force plastique qui prêtent à la méditation contemplative et transcendantale.
Accompagné de cette force et pour sa première exposition inaugurale depuis la disparition de sa mère, Liliane, Youri Vincy propose un retour vers le futur, un saut dans le temps qui ne manquera pas de nous surprendre, car le soir du vernissage, nous découvrirons la galerie telle que sa grand-mère, Lara, l'avait conçue : façade, mobilier et œuvres nous transporteront dans une galerie des années 50 radicalement tournée vers le futur. Une exposition hommage, qui fait de ce retour en arrière, un grand bond en avant !

[1] Le bindu est l'expression d'un point de départ, d'une origine, ce germe porte en lui toutes les potentialités, énergie créatrice, il exprime un aboutissement. Il signifie à la fois goutte séminale et graine.
[2] Hugo Weihe, directeur international de l'art asiatique chez Christie's, interview à l'occasion de la vente du 17 septembre 2013, New York.
[3] Pierre Gaudibert, ancien directeur du Musée d'art moderne de la Ville de Paris et du Musée des arts d'Afrique et d'Océanie.

Francine Flandrin, 2015

Vernissage de Sayed Haider Raza
Location: Galerie Lara Vincy
47, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 72 51
Fax : +33 (0)1 40 51 78 88
Mail : contact@lara-vincy.com
Internet Site : www.lara-vincy.com
Date: Monday, October 19, 2015
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 72203


Top