Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage presse "Rhodia Bourdelle, récit d'une vie, histoire d'un musée"


18 novembre 2015 - 27 mars 2016

Fille de Bourdelle, Rhodia (1911-2002) a vécu une enfance choyée dans l'atelier de son père - le musée Bourdelle d'aujourd'hui. Sa mère Cléopâtre, son époux Michel Dufet et elle-même, transformeront à force de ténacité et de passion ce lieu de travail et de vie en un sanctuaire ouvert au public : en exposant, en publiant, en éditant l'oeuvre de Bourdelle, ils la feront rayonner bien au-delà des murs de l'atelier. Le parcours est conçu comme un fil rouge : en suivant pas à pas cette femme étonnante, le visiteur déambule au gré des souvenirs, des objets, des mots, des images et des voix. Dévidant le fil de cette mémoire l'exposition jette un jour nouveau sur la naissance d'un musée d'artiste.

Ce musée est le lieu de vie de la famille Bourdelle depuis l'arrivée du jeune sculpteur en 1885 jusqu'à la mort de sa fille Rhodia survenue en 2002.

Membre d'une grande famille dont le cercle s'élargit aux amis de toujours, adorée par son père, Rhodia grandit à ses côtés, joue au milieu des sculptures qui, dans le clair-obscur du soir, jetaient des ombres fascinantes, s'imprègne de l'odeur du plâtre mouillé et de l'atmosphère fébrile des ateliers d'artiste. Puis, après son mariage avec Michel Dufet, elle habite les ateliers jusqu'à sa mort ; gardienne du temple, elle reste attentive à le faire vivre en révélant son histoire.

Son appartement conservait ses effets personnels mais aussi ses dessins d'enfant pieusement rassemblés par son père, ses peintures, sa correspondance, les albums de photographies qui donnent vie à la geste familiale, ses mémoires qui, après ceux de sa mère Cléopâtre, relatent les événements marquants d'une vie tout à la gloire du maître. « Peintre de génie » selon son père, elle abandonne ses pinceaux pour mieux remplir sa mission.

Présente aux côtés de sa mère à la suite de la mort du sculpteur en 1929, elle la soutient dans son combat pour faire de ce lieu un musée. Devenue conservateur à la mort de Cléopâtre en 1972, elle n'aura de cesse de développer la collection, d'enrichir le parcours muséographique, de constituer une documentation, d'organiser des expositions, de maintenir des liens avec les élèves de Bourdelle. Elle se montre soucieuse de faire rayonner l'œuvre à travers le monde par des expositions certes mais aussi par des ventes afin que Bourdelle soit présent dans les grands musées. Sa propriété du Coudray, aménagée avec talent par son mari Michel Dufet, est une galerie de plein air qui donne à voir les sculptures dans un écrin de verdure. Elle se bat aussi pour agrandir le musée afin de présenter des œuvres monumentales.

Atelier de la mémoire, cette exposition propose un parcours à travers le musée dont le guide en serait Rhodia elle-même ; un guide imprégné d'amour filial qui révèle avec pudeur une histoire intime : le quotidien d'une femme qui consacre sa vie à la gloire de son père.

Vernissage presse "Rhodia Bourdelle, récit d'une vie, histoire d'un musée"
Location: Musée Bourdelle
18, rue Antoine Bourdelle
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 49 54 73 73
Fax : +33 (0)1 45 44 21 65
Internet Site : www.bourdelle.paris.fr
Date: Tuesday, November 17, 2015
Time: 10:00-13:00 CET

id : 72877


Top