Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Tanya Iskona et Anaïs Ibert "Le Passage"


Le Passage, une exposition en duo, de Tanya Iskona et Anaïs Ibert.

Cohérence d'une relation humaine, les deux artistes sont amies proches, l'une joue dans les films de l'autre. Elles partagent toutes deux le goût des médias multiples, des voies de création complémentaires, entre lesquelles elles tendent les passerelles de leur inspiration. Le Passage, une exposition autour de la sculpture, du collage, du cinéma, de la photographie, de l'acting et de la vie.

Les artistes de l'exposition :

Tanya Iskona, plasticienne, réalisatrice et actrice.

Tanya est une artiste ukrainienne qui vit et travaille à Paris depuis 10 ans. Son travail sur le modelage de l'argile est brut et spontané, à l'image du temps qui ne s'arrête jamais. "C'est la matière qui dicte mon geste, la nature de la terre qui me guide vers la forme."

Jane Néaumet écrit à propos de l'artiste, "Jaillissent ainsi des figures expressionnistes mi-humaines, mi-animales, secouées par des cris de détresse ou animées par des élans fusionnels. Les contours de ces figures se soustraient à tout artifice qui chercherait à les dompter. La beauté jaillit de l'impermanence.

Les lignes se laissent éclater, à l'instar des frontières quelles qu'elles soient, ces aberrants enfermements qui nous divisent et nous privent du bonheur d'être simplement au monde. Nous sommes vivants pour un temps infiniment court, un impact immédiat, si précieux et tellement dérisoire au regard de l'insatiable besoin de domination de l'espèce humaine, qui semble s'évertuer à tout anéantir. Alors peut-on encore ouvrir un passage vers une conscience nouvelle."

Anaïs Ibert, plasticienne et réalisatrice.

Le choix d'un support argentique (16mm ou 35mm) sert son désir d'inscrire ces images dans une époque indéterminée, car il est impossible de dater une image argentique. L'image reste mystérieuse, comme dans un rêve où l'on ne sait jamais vraiment où l'on est.

Anaïs explore maintenant la création de collages en grand format sur support bois. Avec ce travail elle est à l'écoute de l'impermanence présente en toute chose, en elle-même et tout autour.

"Je découpe et colle du papier journal. Je m'accroche à des détails, à des images, pour me retrouver dans l'immensité de la foule. Prendre des photographies et réaliser des permettent de me libérer du temps linéaire, de montrer le rythme singulier de chaque personne ou personnage, de capter les mouvements intérieurs des êtres et des lieux."

Pour Anaïs, la réalisation d'un film est proche de celle d'un collage. Elle travaille avec plusieurs chefs opérateurs pour le même projet, chacun apportant sa sensibilité et son approche particulière de créer des images.
Location: mi* gallery
23, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 40 09 76 61
Mobile : +33 (0)6 98 99 01 18
Mail : igor@miground.paris
Internet Site : www.miground.paris
Date: Thursday, March 24, 2016
Time: 19:00-21:00 CET

id : 75553


Top