Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "Une Théorie des Grandeurs : works on paper"


Une Théorie des Grandeurs :
Une exposition internationale des œuvres sur et avec du papier une scénographie innovante

Dates: 13 Septembre-25 Septembre 2016
Vernissage: 15 Septembre á 18:00

Sa Conception:
Tout dans la vie est relatif. Si nous comparons une pâquerette à un tournesol, ce dernier nous apparaît géant. Alors que dans l'ombre d'un vieux chêne, il nous apparaît bien petit et inconséquent.
De la même façon, les artistes proposent au spectateur des expériences visuelles où les échelles et les proportions ont un rôle important. Dans les œuvres d'art d'une certaine taille, le spectateur participe à la création. Il se sent littéralement avalé ou happé par l'œuvre. Alors que les œuvres de petite dimension font du spectateur un observateur extérieur qui regarde à travers une fenêtre, conscient d'en être exclus.
Dans l'espace d'exposition, comment des œuvres de papier peuvent dialoguer, et soumettre au spectateur ces diverses expériences sensitives ? Qu'est ce que la taille d'une œuvre veut nous faire comprendre sur une réalité ? Sur notre place dans le monde...?
Ces sont ces questions que l'exposition «Théorie des grandeurs / A theory of scales : un dialogue entre des œuvres en papier » veut éclairer. À travers le papier, support industriel et préfabriqué par excellence, l'artiste défait et reconstruit des idées « standard », et il nous fait prendre conscience de notre relation vis à vis de cette idée par sa dimension qu'il y donne.
Les artistes sélectionnés travaillent tous sur ou avec le papier. Ils viennent des univers différents, peintre, artisans, architectes, professeur d'art etc, et sont de diverses nationalités (Italien, Japonais, Américain, Allemand et Français).
Chaque artistes propose trois œuvres de tailles différents (du minuscule au tailles réelles et installations monumentales)
Les œuvres exposées à la Galerie 59 Rivoli dialogueront entre elles, un dialogue de dimensions, d'échelles et de proportions dans l'espace, en invitant le spectateur à prendre conscience de son propre corps et sa propre taille et sa relation face à l'art.

Bio des Artistes:

Giulio Conti:
Giulio Conti (Roma, 1985) est diplômé en architecture à la Sapienza Università di Roma (Italie). En ce qui concerne sa formation artistique il a entrepris, à partir de 1997, l'étude systématique des fondements et des différentes techniques du dessin, de la peinture et de la sculpture, sous la direction de l'artiste Mme Giancarla Frare, avec laquelle il continue à collaborer.
En 2011, il a étudié les techniques de gravure sur cuivre avec l'imprimeur M. Antonio Sannino, en approfondissant en particulier la technique de la pointe sèche et les procédés d'estampe.
Dans les années 2003/2004 il a collaboré avec la décoratrice de théâtre et artiste Mme Beatrice Meoni à la préparation aux décors de deux événements théâtraux-littéraires organisés par la Scuola Normale Superiore de Pise.

Christy Titus:
American artist Christy Titus graduated from Boston College with a major in visual communications and studio art. Christy continued her formation after graduation at Bowling Green State University and the Art Students League of Denver. Predominately working in the field of painting, she caught the attention of master painters Daniel Sprick and Quang Ho, who mentored her during her time in Denver.
Christy's work centers on themes of life and death through the exploration of history, culture, and the question of connection between the past and present. Her paintings are visual narratives which speak to times gone by and leave space for the viewer to fill in the blanks. Through research, photos, and autobiographical events, Christy constructs her stories from a myriad of inspiration.
Christy has exhibited with NEXT Gallery, Tesoro Artisans Gallery and Core New Art Space as well as shown work in juried exhibitions throughout the United States. She is currently an artist in residence at 59 Rivoli Collectif d'artistes in downtown Paris where she is living and working. She has most recently exhibited at La Bellevilloise in Paris.

BERNADETTE BROUSSAL:
Traduire les paysages urbains à travers l'étendue de leur masse et le rythme de leur structure. Mes œuvres se composent de plusieurs couches de papiers ou de toiles transparent(e)s : feuilles de riz, papier calque, tissus fins) superposées. Chaque support portent le (quasi) même dessin qui, est troublé par leur superposition. En fonction du contact de ses fragiles supports les uns contre les autres, la vision du paysage est différente et le regardeur est invité à imaginer ce que l'œuvre ne donne pas à voir de suite. Il faut un temps d'observation pour retrouver toute la trame du dessin, dissimuler dans ces différentes couches transparente

AYUMI SHIBATA:
Born in Yokohama, Japan, moved to New York in 2007.
In 2010, I started the series of works using paper.
I am inspired by Japanese traditional nature worship.
"Kami" is the Japanese word that means god, divinity, or spirit, it also means "paper".
In Japanese worship and in my religion of Shinto, invisible "Kami";spirits dwell in various objects and events, places, as well as in our houses and in our bodies.
Yaoyorozu no kami, (literally means eight millions of spirits, uncountably many spirits) who live together all around in Japan."Kami"are
connected to nature. They move freely beyond time and the universe. Also "Kami" dwell in paper. In the religion of Shinto, paper is considered as a sacred material.
The works show the message of coexistence regarding with the spirits relating to the human, animals and nature within a harmonious context. I create "the world" in the layered paper.
It is the traces of actions of a paper, but each pages has the different details like hidden house, rooms and the story, which is creating the three diminutional diorama

NINA URLICHS
Pratiquement toute ma production artistique est orientée vers la thématique du corps humain.. Après mon diplôme de styliste je voyais dans l'art contemporain une meilleure façon de continuer et renforcer l' expressions corporelle, ce qui m'a amené de travailler avec des artistes issue du mouvement « nouvelle figuration » en Allemagne et avec des artistes issue de la danse et du théâtre.
De ce fait, j'ai réussi à dépeindre, le corps humain et de le voir de tout les coté.. Je me considère comme une plasticienne formant l'expression du corps et des visages et exprimant ses émotions, sa sensibilité. Les personnages sont dans un univers abstraits, blanc et non définis . Ils sont parfois femmes, parfois hommes, mais il s'agit tout simplement d'êtres humains avec leurs sentiments. Leur expressions sont captés dans une calligraphie déjà presque abstraite . Ils sont souvent dans un élan et une dynamique vers l'extérieur. La composition de mes tableaux doit être équilibrée mais dynamique et de la même façon que dans la philosophie zen asiatique le vide dans mes œuvres est prépondérant à la surface peinte ou traitée.
Je travail beaucoup avec des traces de mes peintures éphémères, des collages des empreintes fugitives sur voiles ou papiers transparents. Leur légèreté correspond parfaitement à ma recherche sur la lumières et les profondeurs des couches superposée.
Mon univers part toujours du figuratif pour arriver à une forme d'abstraction ou lumières, ombres mouvements et décalages ne sont qu'évoquées. A travers un jeu d'ombres et de touches furtives de lumières incandescentes, les visages évoquée sont telle des apparitions instantanées.
Je cherche à transmettre nos sentiments intérieures, souvent enfouie dans nous même. Dans les transparences et superposition des visages je voudrais dépeindre nos sentiments mais aussi de révéler nos caractères cachés, voire même nos double personnages. Je veut inclure dans mes images notre époque contemporain, nos joies, nos peurs, nos vies. Ils sont captés dans un beau tableau, en premier vue, mais au fur et mesure se révèlent nos réalités.
Mon travail est réussi si on se sent aspiré par l'œuvre comme à l'intérieur de soi-même, à l'image d'une expérience vécue, et si on se trouve, à travers de la contemplation, projeté vers le ciel et vers l'infini.

JEAN CHARLES YAICH
A TRAVERS LA PURE BLANCHEUR DE MES FEUILLES DE PAPIER DÉCOUPÉES, J'AIME A JOUER AVEC L'OMBRE ET LA LUMIÈRE, COMME UNE CARESSE INTEMPORELLE, PAR LE TRAIT ET LA LIGNE, AVEC PRÉCISION ET SENSIBILITÉ, RETROUVER LA SENSUALITÉ ET LA VOLUPTÉ DU CORPS FÉMININ

Vernissage de l'exposition "Une Théorie des Grandeurs : works on paper"
Location: 59Rivoli
L'Aftersquat - Collectif d'artistes « Chez Robert, électrons libres »
59, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Châtelet
France
Mail : rivoli59@gmail.com
Internet Site : www.59rivoli.org
Date: Thursday, September 15, 2016
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 77840


Top