Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage d'Eveline Porquet "Inspirited Blossom"


Balades Sonores et Chicamancha invitent Éveline Porquet à exposer ses collages imprimés sur métal, du 7 au 30 septembre 2016 à La Fabrique Balades Sonores.

VERNISSAGE MERCREDI 7 SEPTEMBRE DÈS 19H

INSPIRITED BLOSSOM

« Chaque fleur est une âme à la Nature éclose » Vers dorés, Gérard de Nerval.

Le projet « Inspirited Blossom » littéralement fleuraison en esprit ou inspirée, est à la fois un hommage, une célébration et un questionnement plus général sur l'inspiration, la métamorphose et la transmigration des âmes.

Il s'agit d'abord d'un hommage à d'immenses artistes : Syd Barrett, John Lennon, ou encore Lou Reed, George Harrison... Ils ont su enthousiasmer et déchaîner les foules, mais aussi donner espoir et exutoire à des générations entières. Ils ont touché l'intimité la plus profonde, en donnant la possibilité à chacun de se projeter dans leurs oeuvres.

Ce qu'Eveline salue ici, en faisant appel d'abord à son expérience intime, c'est la foi, la force et la vigueur que lui ont communiqué ces artistes, comme une invitation à se dépasser pour donner naissance à un moi différent mais régénéré, capable du meilleur. Choisir de mettre au coeur de ce projet les pochettes de ces disques légendaires, c'est donc pour elle une manière d'honorer et de glorifier la grandeur de leurs oeuvres comme source d'inspiration.

En leur temps, Vénus et Apollon avaient transformé leurs amants en fleur, ne pouvant se résoudre à leur mort. Avec ce projet, Eveline souhaite donc célébrer ces artistes et à travers eux toutes les sources d'inspiration, la fleur matérialisant l'infini gratitude envers ces esprits géniaux et magnifiques.
Au-delà de leur oeuvre incontestable, il y a aussi la volonté de ne pas oublier leur destin d'homme.

Ces artistes ont vu leur influence les dépasser, et le public s'emparer pour certains, de leur destin. Leur vie publique, par un double mouvement, les a en même temps consacré comme figures mythiques, mais les a aussi dépossédé d'une partie de leur intimité et de leur identité propre et subjective. Si on reconnaît leur oeuvre et l'incroyable leg qu'ils nous ont laissé, force est de constater que leur vie d'homme reste indissociable de leur oeuvre, leur célébrité signant parfois leur mort. En couvrant leur visage, les fleurs viennent donc poser un voile délicat et paisible d'anonymat et invite à un humble recueillement, au partage d'une perte, et celle avant tout d'un être humain.

Libérés ainsi de leur célébrité, leur mémoire d'homme peut être honorée authentiquement, et convier par la même occasion à une réflexion intérieure plus large sur la destinée humaine. Par le truchement de la fleur, Eveline vient ancrer physiquement leurs corps, et rappeler la dimension éphémère de ces êtres tout hors du commun qu'ils soient.

Le deuil est un processus. Signifiant littéralement « marcher de l'avant », ce processus commence bien souvent par la floraison des tombes des défunts. Mais Eveline souhaite aller plus loin en suggérant la floraison de l'âme au-delà de la mort. « Je voulais faire fleurir les morts » confesse-t- elle.

Comme un acte de catharsis, la fleur vient ainsi panser les plaies de la perte, de la tristesse et du désespoir. Après avoir ancré leur enveloppe charnelle via le rituel de la floraison physique de leur visage, elle invoque la possibilité d'une floraison symbolique des âmes, d'une transmigration des âmes. Les âmes peuvent fleurir ailleurs, dans la nature, mais aussi via l'inspiration dans le coeur de chacun.

Ce projet nous susurre tendrement que la mort n'est peut- être pas une fin. Car à travers ces fleurs en esprit, la mémoire de ces hommes, ainsi que leur oeuvre, continue de nous « inspirer », c'est à dire de donner espoir, foi et force à chacun de se dépasser, et de renaître à soi-même métamorphosé.

« Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur ; elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries » Les Plaisirs et les jours, Marcel Proust.

Isabelle Caparros


EVELINE PORQUET

Eveline est créatrice, djette, superviseur musical et accro aux lives.

« On m'a souvent dit que je me comportais comme une adolescente, que j'avais un côté groupie, totalement assumé, et qui ne passe pas avec les années. Quand j'aime le travail, l'oeuvre d'un artiste, en l'occurrence d'un musicien, je ne peux m'empêcher de me poser des questions sur sa vie, son histoire, sa jeunesse : « Qui était donc cette âme mystérieuse pour créer tant de beauté? ».

Je lis des biographies, regarde des documentaires. Je me plonge littéralement, me nourris de leur oeuvre et de leur vie, leurs rêves, leurs expériences, leurs réflexions. Ils m'inspirent et m'émerveillent. Ils sont et ont toujours été mon engrais. C'est probablement pour cette raison que j'ai voulu, à ma manière, leur rendre hommage, et montrer ma gratitude.

Comme dans les Métamorphoses d'Ovide, j'ai transformé mes musiciens préférés en fleurs. Et même si, devenus fleurs, ils doivent subir la loi des saisons et mourir à chaque hiver, je sais qu'à chaque printemps, ils renaîtront ».

« J'ai bon espoir que, pour les morts, quelque chose existe, et, comme cela se dit du reste depuis longtemps, quelque chose qui est bien meilleur pour les bons que pour les mauvais ». Phédon, Platon.

Vernissage d'Eveline Porquet "Inspirited Blossom"
Location: La Galerie Balades Sonores par Chicamancha
2, rue Gérando
75009 Paris
M° Anvers, Barbès - Rochechouart, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 83 87 94 87
Mail : info@baladessonores.com
Internet Site : www.baladessonores.com
Date: Wednesday, September 7, 2016
Time: 19:00-22:00 CEST

id : 78017


Top