Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "Échos"


en présence de François Pinault, François-Henri Pinault, Mathilde Pinault, Salma Hayek, Charlotte Casiraghi, la maire de Paris Anne Hidalgo, l'impératrice Farah Diba, l'actrice Kristin Scott Thomas, la journaliste Isabelle Giordano, le nouveau patron de l'OM Frank McCourt, le directeur de la rédaction de Paris Match Olivier Royant, l'ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin, ou encore la réalisatrice Agnès Varda, Vincent Perez, Karine Silla

L'exposition "Echos", mêle une sélection de pièces de haute couture de Balenciaga et un choix d'œuvres de la collection de François Pinault.


Kering ouvre les portes du 40 rue de Sèvres

Avant la pause estivale, les bureaux de Kering ont déménagé dans le VIIe arrondissement de Paris. A l'issue d'un vaste projet de réhabilitation, le 40, rue de Sèvres accueille désormais le siège de Kering et de Balenciaga. Le bâtiment vous ouvre ses portes à l'occasion des Journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre, l'occasion également de découvrir une exposition de pièces signées Cristóbal Balenciaga et un choix d'œuvres d'art contemporain de la Collection Pinault. Visite en avant-première.
Pour ses nouveaux bureaux, Kering a fait le choix d'une implantation Rive Gauche, dans un quartier historique porteur d'une empreinte culturelle riche, cher aux créateurs de mode et à l'univers du luxe (Yves Saint Laurent habitait d'ailleurs tout près, rue de Babylone.)

Le bâtiment choisi cultive lui aussi sa singularité. Bien connu des Parisiens pour avoir abrité jusqu'en 2000 l'hôpital Laennec, le 40, rue de Sèvres est l'un des joyaux patrimoniaux de la capitale. Fondé en 1634, l'établissement est rebaptisé Hôpital Laennec au XIXe siècle en l'honneur de René Laennec, célèbre médecin français et inventeur du stéthoscope. Le bâtiment est inscrit aux Monuments historiques et est considéré comme un chef d'œuvre de l'architecture du XVIIe siècle.

Associé au projet dès les premières réflexions sur la réhabilitation et de l'aménagement des espaces, Kering a apporté son concours actif à la renaissance du lieu et à la réorientation de son usage, dans le plus grand respect de sa qualité architecturale et de sa dimension historique.

« Après dix ans d'études et trois ans de travaux, l'ancien hospice a retrouvé sa physionomie historique, et s'est chargé de nouvelles fonctions qui le sauvent désormais », se réjouit Benjamin Mouton, architecte en chef des monuments historiques.

Fondé comme « hospice des Incurables », grâce aux donations de l'abbé Joulet de Chatillon et du cardinal de La Rochefoucauld, grand aumônier du roi, cet hospice était destiné à recueillir, comme son nom l'indique, les personnes atteintes par des maladies incurables. Dans les faits, il a reçu à l'origine les malades trop âgés ou trop pauvres pour être pris en charge ailleurs. Sa vocation a ensuite évolué. Concentrant ses recherches sur la tuberculose, l'hôpital Laennec a été le siège de nombreux travaux sur les pathologies pulmonaires et a contribué aux progrès thérapeutiques et préventifs actuels.

Un écrin idéal

Le projet de réhabilitation présentait de nombreux défis, notamment celui « d'organiser des lieux de travail conviviaux et contemporains sous les sept mètres des voûtes en pierre des Croix du rez-de-jardin, ou sous les toits, dans l'entrelacs des bois de charpentes classées », s'enthousiasme Frédéric Druot, dont le cabinet a eu la délicate tâche d'encadrer la majeure partie du projet.

« Les créations des agencements, les choix et les associations de matières, de matériaux, de tonalités ont été pensés dans un esprit de maison, ce qui contribue à créer aujourd'hui l'unité d'un lieu si multiple », explique l'architecte.

A l'extrémité d'une des ailes du bâtiment, au bout d'un passage couvert entre deux jardins clos typique de l'architecture hospitalière du XVIIe siècle, se dresse un petit pavillon dédié désormais aux espaces de travail et de réunion de la Présidence. Leur aménagement a été confié à l'architecte d'intérieur Pierre Yovanovitch. « Matériaux authentiques façonnés par les meilleurs artisans côtoient des créations uniques de mobilier et des pièces de design du XXe et XXIe siècles, l'ensemble entretenant un dialogue plein d'esprit », détaille-t-il.

Doté du confort et de la technologie dernier cri, le 40, rue de Sèvres compte parmi les premiers monuments historiques à décrocher le label environnemental HQE Rénovation. Le projet bénéficiera également bientôt de la certification verte BREEAM, équivalent britannique du référentiel HQE.

En tant qu'architecte paysagiste, le rôle de Philippe Raguin a été de respecter autant que possible la palette végétale disponible aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi de restituer l'atmosphère quasi-religieuse qui caractérisait ces jardins, mi-potagers, mi-lieux de recueillement.

Éclosion

En privilégiant une approche très simple et une palette chromatique douce, il a opté pour des haies d'ifs et des allées couvertes, des plantes fruitières panachées avec des essences plus ornementales au centre, ainsi que pour des vivaces dans les tons blancs et roses à la périphérie. Enfin, il a fait appel à des feuillages moins disciplinés qui viennent apporter un semblant de désordre poétique à un ensemble par ailleurs très strict.

En commençant à travailler sur le site, le paysagiste a tout de suite décelé une « espèce de pépite, un lieu hors du commun et comme hors de Paris. La ville est tout près et pourtant on est ailleurs, tout est si calme, si silencieux », se réjouit-il.

Après dix ans d'études et trois ans de travaux, l'ancien hospice a retrouvé sa physionomie historique, et s'est chargé de nouvelles fonctions qui le sauvent désormais.
François-Henri Pinault, Président-directeur général de Kering résume ainsi le projet : « J'ai souhaité dès l'origine que le choix du nouveau siège de Kering et de la Maison Balenciaga soit le reflet de notre identité et de nos valeurs. Le 40, rue de Sèvres sera pour nos collaborateurs non seulement un sujet de fierté, mais un lieu d'échange et d'inspiration. Il est à l'image du Groupe de Luxe que nous sommes, un Groupe en mouvement qui incarne un Luxe audacieux, libre de ses choix. ».

Le 40, rue de Sèvres ouvrira ses portes au public samedi 17 et dimanche 18 septembre de 10h00 à 18h00.

A cette occasion, un choix d'œuvres d'art contemporain issues de la Collection Pinault sera présenté dans la chapelle édifiée sous Louis XIII.
Une sélection de robes de haute couture créées par Cristóbal Balenciaga sera également exposée dans les nouveaux espaces de la Maison Balenciaga.


Location: Hôpital Laennec de Paris
Siège de Kering
40-42, rue de Sèvres
75007 Paris
M° Vaneau, Sèvres - Babylone
France
Date: Friday, September 16, 2016
Time: 19:00-21:00 CEST

id : 78937


Top