Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Inauguration de la Fondation Raymond-Devos


Au coeur de Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), la maison de Raymond Devos devient musée, en présence de Hervé Guido, Audrey Azoulay, Line Renaud, Michel Boujenah, François Morel, Dany Boon, Yves Duteil, Michel Legrand, Robert Hossein

Dix ans après la mort de leur ami, ils étaient tous au rendez-vous. Pour l'inauguration du musée Raymond Devos, établi dans la maison qu'il occupait à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, une pluie de stars s'est abattue sur la petite commune ce lundi. De Dany Boon à Line Renaud ou Michel Boujenah en passant par le compositeur Michel Legrand et le metteur en scène Robert Hossein, tous ont découvert comment la Fondation Devos, créée en 2009, a transformé les lieux tout en conservant, évidemment, l'esprit et l'univers de l'humoriste.

« Ce joli musée évoque la richesse de l'artiste, souligne le comédien François Morel. On retrouve ses références à l'enfance, à la musique, au cirque. On sent que cela a été fait par des gens qui l'aimaient et le respectaient. » Lancée par la ministre de la Culture Audrey Azoulay et animée par le journaliste Jacques Pessis, la matinée a été placée sous le signe de l'émotion mais aussi du rire. Comme en témoignent ces deux chansons entonnées en direct pour les invités du jour. « La langue de chez nous », par Yves Duteil, que Devos avait « appelé » pour lui signifier « combien elle lui plaisait. Ce qui est assez rare dans ce métier. » Sur un ton plus léger, François Morel, lui, a mis en musique le fameux sketch « A Caen les vacances ? »

Raymond Devos fut l'un de ses soutiens dès le début de sa carrière, il y a presque 25 ans. Puis les deux hommes devinrent amis. Dany Boon était donc tout naturellement présent ce lundi lors de l'inauguration du musée dédié à l'humoriste. « Je venais souvent ici lui rendre visite, c'est très émouvant d'être là, confie le comédien. Cela m'a amusé de visiter le grenier : c'était l'antre de Raymond, déjà presque un musée à l'époque ! » Un grenier dans lequel Dany Boon a retrouvé des instruments de musique offerts à Devos. « Tous les ans, je lui trouvais un instrument improbable, du style « saxophone-banjo », dans un petit magasin de la place des Vosges, à Paris. J'en ai vu quelques-uns aujourd'hui. »

L'auteur de « Bienvenue chez les ch'tis » espère que de nombreux visiteurs viendront à Saint-Rémy-lès-Chevreuse découvrir un endroit « beau et vivant » et notamment les scolaires. « J'ai étudié les textes de Raymond Devos à l'école, et ce sont eux qui m'ont fait aimer la littérature. Il faut vraiment que les écoles viennent ici. »

Passée cette journée consacrée aux amis, la « maison musée » ouvrira ses portes au public en deux temps. D'abord gratuitement pour les habitants de Saint-Rémy, vendredi, samedi et dimanche prochain, puis pour tout le monde à partir du 16 novembre. « Nous sommes très enthousiastes à l'idée que beaucoup de gens puissent désormais venir découvrir ou redécouvrir l'univers de Raymond Devos, qui a tant apporté à sa commune, sourit la maire (DVD) de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Agathe Becker. C'est une chance pour la ville, pour toute la vallée, que soit ouvert ce superbe écrin. »

Ouverture au public le 16 novembre. Du mercredi au dimanche de 14 heures à 18 heures. Tarif : 7 € Rens. au 01.30.47.76.71 ou sur wwww.fondationraymonddevos.org
Location: Saint-Rémy-lès-Chevreuse
Saint-Rémy-lès-Chevreuse
78470 Saint-Rémy-lès-Chevreuse
M° RER B Saint-Rémy-lès-Chevreuse
France
Internet Site : www.ville-st-remy-chevreuse.fr
Date: Monday, November 7, 2016
Time: 10:00-12:00 CET

id : 80472


Top