Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Serge Labégorre "Prélats - Nus - Paysages"


Exposition jusqu'au 10 décembre 2016
Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 13h et de 14h30 à 19h
Vernissage jeudi 17 novembre

Du 17 novembre au 10 décembre 2016, la Galerie Protée expose les Prélats - Nus - Paysages de Serge Labégorre.

Né à Talence en 1931, Serge Labégorre vit et travaille à Fronsac, en Gironde. Représenté en permanence dans cinq galeries française dont la Galerie Protée, l'artiste mêle la gestualité de l'expressionnisme abstrait à une sorte de recherche métaphysique qui viserait à rendre visible l'intériorité la plus inavouée de l'homme qu'il se donne pour sujet. Habillés en religieux pour la plupart, les hommes que Serge Labégorre compose autant qu'il décompose sans cesse traduisent l'effroi, qu'a longtemps inspiré l'Eglise mais que la vie, incertaine, souvent terrifiante, continue de véhiculer.

Dans un style qui ne peut manquer d'évoquer celui de Bacon, dans une volonté de rendre la « viande » à laquelle fait écho la chair des hommes, sur des fonds noirs, sur lesquels se déclinent avec violence des couleurs crues, Serge Labégorre s'essaie à disséquer l'âme, à plonger dans les méandres d'une intériorité humaine qu'il voit irrémédiablement sombre et tourmentée.

« Ces regards qui se posent sur moi, je les trace en prééminence sur la toile. Il n'y a pas une seule peinture que j'ai signée, sans cette obsessionnelle présence de la figure humaine, de la haute silhouette d'un corps, né de la nuit à coups de sabre et qui saigne du dedans de moi. Tout part du réel. Y a-t-il d'autre trajet possible que d'installer le visible et de le basculer dans le gouffre où s'agitent tant de remous ? Illimité est l'obscur. Entre la maladresse du premier élan et la fulgurance des profondeurs qui l'aspirent, se glisse la vue et s'allonge l'œil. Chaque jour, je creuse pour savoir à quoi ça ressemble d'être. La destinée de l'homme est habitée par son angoisse de mourir d'être né. La mort est son plus vieux souvenir ; elle tapisse l'arrière-fond et l'entrelace de ces passions que Van Gogh qualifiait de terribles parce qu'elles incendient nos vies. Le peintre est un mystique. La folie saisit son corps et remonte au jour tous ces possibles qui l'assaillent ; il explore ses trous d'ombre et danse sur le volcan. Hanté par la plastique, son territoire est la peinture, et là il est seul à légiférer. C'est lui le meneur de jeu dont le moindre signe affleure. Il n'est là que pour accompagner ces hautaines présences dressées, ces effigies blessées. La peinture est bouleversement, c'est un choc affectif, une solitude qui cherche d'autres solitudes. Et c'est quand le combat est fini, que chaque étape a été vécue pour s'annexer la forme, que reviennent nos claires raisons. Elles ne sont qu'un réconfort très passager de l'incertain constat d'une vérité débusquée, mais qu'on ne peut nommer. » Serge Labégorre, « Les reliefs de l'âme » Fronsac, 2009

Vernissage de Serge Labégorre "Prélats - Nus - Paysages"
Serge Labégorre, Pape blanc, 195 x 130 cm, acrylique sur toile, 2013
Location: Galerie Protée
38, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 21 95
Mobile : +33 (0)6 14 63 00 62
Fax : +33 (0)1 40 46 04 02
Mail : galerie.protee@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieprotee.com
Date: Thursday, November 17, 2016
Time: 18:00-21:00 CET

id : 80651


Top