Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "Autour de Wabé"


Du 29 novembre au 04 décembre 2016

Horaires d'ouverture :
Tous les jours de 11h à 20h
Vernissage le mardi 29 novembre à partir de 17h
Soirée lecture en présence le samedi 03 décembre à 18h

La couleur joue la matière

J'ai tenté dans cette exposition de rapprocher des matières et supports différents qui servaient de prétexte à la couleur et dévoilent progressivement l'évidence de leur rapprochement.
Wabé est un paysage lumineux, « soleil de pèche fondante » si belle expression de Cendrars qui pourrait décrire son univers, du volume et des formes dénouées. Derrière elles, tourbillons et manège, magie d'un peuple composite qui n'est pas sans référence, du serpent tentateur à Alice derrière son miroir. Une œuvre en technique, liberté, réflexion et puissance de travail, une œuvre mystérieuse.
L'expression m'a accompagnée pour nourrir ce tissu de mailles, fantasque et fantomatique, simple et touffu, contrasté, passant de la légèreté du rêve à la complexité de ses interprétations.
Wabé a un ancrage sur les rives de la Méditerranée où elle naît, le goût des espaces et du voyage, de la rencontre et des différences que lui communique l'héritage paternel. La nature écrasée de soleil, les couleurs fauves, la surprise des vents, des houles, des écumes, les bateaux qui partent et reviennent, les tons et les accents qui changent une vie. « A cœur ouvert », « Rien qu'une larme », nous tournons autour d'un volume monumental à surprises et faces multiples pour découvrir l'autre visage, le souffle des souvenirs et de l'imaginaire.
Entre le jeu des couleurs et les formes étranges, les yeux exorbités, les bouches dévorantes, les gestes déliés à l'extrême, les mains énormes, les animaux fantastiques, elle crée un univers à la fois intime, enfantin et effrayant.
L'atelier, comme une clairière entre des zones où les bois auraient disparu, constitue un espace de lumière, crée des odeurs boisées, un micro climat aux espèces exotiques. Les masques, les animaux préhistoriques, les sirènes, les pots de fleurs anthropomorphes pour graminées et plantes grasses, les bijoux, les personnages de conte, déroulent dans les dimensions de l'espace des histoires qui s'entrecroisent.
Le papier mâché longuement malaxé, d'une technique exploitée avec soin pour des pièces intimes ou monumentales, donne forme à une œuvre forte et reconnaissable, tissé de désir et de réflexion. Dans ses formes et ses couleurs, elle laisse libre cours aux fantasmes sans renoncer à la précision, au travail de l'artisan. Elle se plie à la matière et en exploite les limites avec un regard aussi libre qu'exigeant.
En chacun des artistes, j'ai trouvé un moment du voyage qui était un clin d'œil et une résonance à l'ensemble.
A citer Cendrars, on ne saurait dire de qui il s'agit, lianes ou chevelure d'Alice suspendue à son puits, tresse de la Lorelay, dont « le vent tordait les cheveux déroulés »
(Apollinaire) que ses origines maternelles transmettent à Wabé

Contes et légendes, voix chuchotées, l'univers de Wabé croise celui de Saraï.

SARAÏ DELFENDAHL
Terre émaillée et Monotypes "Il était un conte..."

MANON CLOUZEAU
Argiles et Minéraux "Paysage intérieur"

MACHIKO
Grés "Silence / Le bruit d'un oiseau / sautillant sur les feuilles mortes"

CHRISTIAN LEGENDRE
Peinture / Reflets et lianes

Vernissage de l'exposition "Autour de Wabé"
Location: Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Date: Tuesday, November 29, 2016
Time: 17:00-21:00 CET

id : 80972


Top