Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Simon Laureyns & Manor Grunewald "Silence, Genious at work"


La galerie Jerôme Pauchant a le plaisir de présenter l'exposition "Silence Genious at work", qui réunit les nouvelles oeuvres de Simon Laureyns (1979) et de Manor Grunewald (1985).

du 13 janvier au 11 mars 2017
vernissage le 12 janvier de 18h à 21h

Le titre trouve sa source à partir d'un objet trouvé, un autocollant qui représente un personnage de bande dessinée assis sur un bureau et entouré de livres. On retrouve audessus de celui-ci les mots "Silence, Genious at work" en référence directe à l'aspect studieux qu'il illustre. Laureyns et Grunewald y voient ici une interprétation de l'activité artistique même et le mythe ou l'idée romantique de l'artiste comme être humain sublimé, idéalisé. Parallèlement, ils montrent comment la pratique artistique doit être relativisée à notre époque, l'autocollant est lui-même partiellement déchiré, arraché, témoin du temps.

Les oeuvres murales "Billboard" (panneaux d'affichage) de Simon Laureyns ont un lien direct avec les images trouvées. Ses oeuvres sont composées de posters de panneaux d'affichage qu'il arrache dans la rue et ramène jusqu'à son atelier. Une fois sélectionnés et montés à l'envers, ils perdent leur fonction première, laissant le dos de strates bleues libre à toute interprétation. Pour l'artiste, les oeuvres ne sont ni formalistes ni narratives, mais réalistes et connectées au réel.

Les sculptures de Manor Grunewald présentées ici sont créées à partir des systèmes d'étagères standard « Hilly » de Ikea, aux volumes et présentations altérés. En référence à l'art minimal, elles jouent sur les formes répétitives et modulaires à l'instar de Donald Judd.

Une fois extraites de leur contexte de présentation, elles restent néanmoins des étagères d'archivage fonctionnelles. Certaines sont composées de simples boîtes d'archivage blanches ou autres éléments de conservation. Elles pourraient aussi bien être vues comme des disques durs externes qui contiennent un large panel de sources matérielles pour ses travaux. La peinture, qui montre des mains en action, peut être interprétée comme une relique du personnage de «génie».

Pour ce projet, la galerie prend l'apparence d'un laboratoire stérile à l'aspect minimal et clinique, où les sculptures-étagères de Manor Grunewald sont un mobilier standard d'espace de travail présenté entre deux murs peints en jaune clair - la même teinte que sa peinture - évoquant un espace de démonstration professionnel, un processus de création maîtrisé, alors que les grandes oeuvres murales bleu ciel de Simon Laureyns sont potentiellement des
fenêtres vers l'extérieur...

Avant cette première collaboration à Paris, Simon Laureyns et Manor Grunewald ont déjà travaillé ensemble sur divers projets et expositions : Incubate, Tilburg, Pays-Bas ; Fool from the Kingdom, Anvers, 2011 ou Friendly fire, Anvers, 2010.

Vernissage de Simon Laureyns & Manor Grunewald "Silence, Genious at work"
© Simon Laureyns & Manor Grunewald

Simon Laureyns (1979-BE)
La pratique artistique de Laureyns se situe dans son atelier et à l'extérieur : deux moments distincts qui s'influencent mutuellement. L'artiste cartographie les panneaux publicitaires dans la ville et contrôle leur récupération. Une fois suffisamment épais et humidifiés par la pluie pour pouvoir les décoller, il les roule et les ramène à son atelier. Ils sont ensuite réarrangés, montés sur toiles et sur châssis. Le revers, composé de colle sur le bleu du panneau, est ainsi exposé comme la plainte d'une rébellion silencieuse contre l'unicité des images publicitaires, laissant apparaître un espace ouvert et multiple. La perception se mêle au champ exutoire du potentiel suggestif, visuel et imaginatif de ces nouveaux champs picturaux.
Simon Laureyns est né en 1979 en Belgique où ses œuvres ont été largement montrées : Bruxelles et Knokke chez Geukens & De Vil récemment, Anvers et Gand, mais aussi Brescia, Italie, Tilburg, Pays-Bas ou Cologne à la galerie Berthold Pott.

Manor Grunewald (1985-BE)
Les œuvres expérimentales de Manor Grunewald (peintures, sculptures, installations et éditions) questionnent la reproductibilité des images et les erreurs que leur duplication peut générer. Son travail s'inscrit dans l'ère numérique contemporaine, saturée d'images médiatiques où la peinture abstraite peut affirmer une nouvelle présence matérielle. Utilisant surtout des images familières, obscurcies par photocopies à outrance, ou fanées par un processus de duplication qui les efface, Grunewald atténue les différences entre image populaire et abstraction.
Les peintures semblent appartenir aux étagères placées à proximité, à la fois extension et garanties du devoir commun de mémoire, leur servant de lieu de stockage, d'archivage et de classement. Manor Grunewald est né en 1985 en Belgique. Il a notamment exposé ses œuvres à Berlin (Duve), New York (Ludlow studios), Cologne (galerie Berthold Pott) ou Bruxelles (Mon Chéri, Jeanroch Dard). Il a participé en 2014 au programme curatorial et atelier international ISCP à New York.
Location: Galerie Jérôme Pauchant
61, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)1 83 56 56 49
Mail : info@jeromepauchant.com
Internet Site : www.jeromepauchant.com
Date: Thursday, January 12, 2017
Time: 18:00-21:00 CET

id : 81824


Top