Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Gilbert Peyre "électromécanomaniaque"


Du 16 septembre 2016 au 26 février 2017, prolongée au 23 avril 2017
Vernissage presse : 15 septembre, 9h30-13h

Vernissage de Gilbert Peyre "électromécanomaniaque"

Quinze ans après sa première monographie, Gilbert Peyre répond de nouveau à l'invitation de la Halle Saint Pierre. En résulte une proposition artistique originale sous forme de spectacle-performance, entre esthétique foraine et technologie de pointe.

Cet artiste qui se définit volontiers comme un « électromécanomaniaque », nous présente ses sculpturesmachines, automates farfelus et poétiques conçus à partir d'objets récupérés qui, d'un coup d'électricité, de mécanique, de pneumatique et d'électronique vont être amenés à la vie et devenir les protagonistes d'un conte cruel et enchanteur. Dans ce jeu aux combinaisons ambivalentes, dramatiques et burlesques, Gilbert Peyre réconcilie le bricolage et le progrès technologique. Il récupère, détourne, recycle ce que la technologie a d'abord condamné comme obsolète pour, contre toute attente, concourir ensuite à sa réhabilitation. Cette métaphore du voyage-aventure au tréfonds de la sensibilité, parce qu'elle donne à saisir la mesure de l'être humain, ne peut qu'entrer en résonance avec l'esprit de la Halle Saint Pierre.

Vernissage de Gilbert Peyre "électromécanomaniaque"

Né en 1947, Gilbert Peyre passe son enfance à Annot, dans les Alpes de Haute-Provence. Très vite, il préfère construire ses propres jouets.

Dès 1987, ses sculptures sont montrées à la Halle Saint Pierre, puis à la galerie Mostini et à la galerie Duval-Dunner. Au cours des années 1990, il s'initie à l'électromécanique : en autodidacte, il apprend la programmation informatique et devient peu à peu un croisement unique d'ingénieur et de plasticien, de mécanicien et de poète. La technologie lui permet d'envisager des mises en scène ambitieuses.

Au début des années 1990, avec la Compagnie Foraine, il montre la première chaise qui marche, puis l'automate BêteMachine, qui se tient sur un vrai cheval. Ce sont alors de véritables chorégraphies d'objets, de vastes et complexes « sculpturOpéra », telles que Le Réveil d'un piano (1994) ou Ce soir on tue le cochon (1996). Six oeuvres de l'artiste ont été mises en scène dans le film Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet (2009).

Gilbert Peyre vit et travaille à Paris et continue de créer ses étranges machines dans son atelier à Aubervilliers.

http://www.gilbert-peyre.com

Vernissage de Gilbert Peyre "électromécanomaniaque"
Location: Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses, Château Rouge, Barbès - Rochechouart
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Date: Thursday, September 15, 2016
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 81867


Top