Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Défilé Afterhomework


C'est l'histoire d'un lycéen qui décide à 15 ans de dessiner des vêtements après les cours, comme d'autres s'amusent à taper dans un ballon. « J'avais envie de mettre en forme ce que j'avais dans la tête », explique le jeune garçon à la moue boudeuse, dont la mère a eu une boutique de mode et le père travaille dans la publicité.

Trois ans plus tard, à 18 ans, Pierre Kaczmarek fréquente toujours le lycée, en section littéraire, et s'occupe de sa marque le soir, une fois ses devoirs terminés... d'où le nom du label Afterhomework (Paris). « J'ai passé cet accord avec mes parents », explique-t-il.

La marque, fabriquée dans les petits ateliers de Paris, compte pour l'instant surtout des clients privés. Mais pas seulement. Converse a ainsi voulu quelques pièces pour sa campagne publicitaire.

Passé d'une collection de t-shirts à une première capsule réalisée dans des tissus isolants, le label lancé en 2015 s'est peu à peu structuré et transformé en un total look, grâce à l'apport d'Elena Mottola, styliste d'origine italienne, que Pierre a connue en 2016. Il s'occupe de la direction créative, lançant les idées fortes. Elle les met en forme, comme directrice de la collection et styliste. Agée de 19 ans, elle fréquente l'Atelier Chardon Savard.

Afterhomework (Paris) présente cette semaine, dans le cadre du showroom de la Fédération de la couture Designers Apartment, sa 5ème collection. Un vestiaire composé de pièces unisexes pour homme et pour femme aux coupes amples et confortables, et au look moderne. « Notre inspiration, c'est la vie de tous les jours, la rue, où nous puisons des éléments que nous détournons. L'idée, c'est de détourner, déconstruire, pour arriver à quelque chose d'étrange mais cohérent, un peu futuriste et novateur », résume Pierre Kaczmarek.

Ainsi, des pantalons et petits kimonos se retrouvent bardés de macarons antivol, utilisés comme décoration ou en fermoirs. Les jambes d'une combinaison de travail prennent la place de deux longues manches. Les deux stylistes se réapproprient aussi ces tissus de tous les jours tels le polaire, le nylon K-Way, le drap de laine, pour confectionner leurs vêtements.

Des carrés en laine assemblés forment un gilet. Un stock de chemises pour chauffeurs en coton bleu est également mis à contribution, découpées et reconstruites dans des maxi robes, tandis que de fausses plumes enduites sur des pantalons semblent trempées dans le goudron.

L'influence de l'art n'est jamais très loin chez Afterhomework (Paris), qui multiplie les collaborations avec d'autres jeunes créatifs parisiens (artistes, musiciens, vidéastes, graphistes). Ainsi, cette saison, la marque propose une petite ligne de sacs et accessoires en cuir réalisés avec le maroquinier Jeremy Kastelani et quelques t-shirts en résine fabriqués par l'artiste Camille Pogu.

Fourmillant d'idées et d'initiatives, le jeune duo s'est déjà exhibé dans quelques défilés. Il sera à nouveau à l'œuvre sur les podiums ce samedi. A ne pas rater !

Défilé AfterHomeWork
Un look Afterhomework (Paris) - DR

Défilé AfterHomeWork
Pierre Kaczmarek et Elena Mottola - DR
Location: Collectif 23
23, rue du Château-Landon
75010 Paris
M° Louis Blanc
France
Date: Saturday, March 4, 2017
Time: 18:30-19:30 CET

id : 82805


Top