Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Shelbie Dimond "American Girl"


Vernissage de Shelbie Dimond "American Girl"

proposée dans le cadre du Mois de la Photo OFF

du 14 avril au 3 mai

Le travail de Shelbie Dimond, emprunt de nostalgie, fait la part belles aux techniques argentiques anciennes. Elle met en scène dans de petits scénarios quasi- cinématographique de jeunes femmes ou elle-même. Derrière la force de l'autoportrait et du corps féminin, ses images laissent transparaître une grande sincérité et une connexion directe avec le procédé photographique lui-même.

Shelbie est née dans une communauté de témoins de Jéhovah dans laquelle elle a été élevée jusqu'à l'adolescence. A l'âge de 15ans, Shelbie se rebelle contre ce culte protectionniste ce qui a pour effet de renforcer l'emprise de sa famille qui la déscolarise. Se voyant ainsi totalement isolée du monde extérieur, Shelbie se tourne vers la photographie, commençant à documenter son imaginaire à l'aide d'un Canon A-1 avec lequel elle photographie le ciel de nuit.
Au fur et à mesure de ces expérimentations photographiques et face au peu de sujets disponibles, Shelbie retourne l'appareil contre elle et commence à produire des séries d'autoportraits.
A 18ans, Shelbie s'arrache à la communauté et part vivre à San Francisco ou, face à la désapprobation des autres témoins de Jéhovah, et ne connaissant personne en dehors de ce cercle, elle vit dans sa voiture sur un parking, photographiant le monde autour d'elle et tissant petit à petit des liens avec un monde extérieur inconnu.

Rejetée par sa famille, Shelbie traverse des périodes de grande dépression, une période d'adaptation au monde aussi. Elle découvre que l'apocalypse n'est pas au coin de la rue, que ses décisions et choix n'entraîneront pas sa perte immédiate. C'est une libération douloureuse et irréversible.
Toujours armée de son appareil photo, aujourd'hui un Polaroid, elle documente l'insouciance retrouvée sur fond de fin du monde.

Son travail a été exposé entre autres au Brandts Museum of Photographic Art (Danemark), à la DDA Factory (Italie), ainsi qu'à la Little Raven Factory (San Francisco, USA).
Elle a également été invitée par de nombreuses publications telles que Errr Magazine, Frankie Magazine, Vogue (Italia), etc...
Ses images ont reçu un accueil enthousiaste de la critique qui a tenu à l'interviewer pour Forbes Magazine, The Photographic Journal, Vesper Magazine.

Repérée par Impossible grâce à son activité prolifique sur les réseaux sociaux et Flickr, Shelbie Dimond est soutenue dans son travail par Impossible Project depuis de nombreuses années. En Avril 2017, elle présente pour la première fois son travail à Paris, à l'Impossible Porject Space Paris.

http://www.shelbiedimond.com

Vernissage de Shelbie Dimond "American Girl"

Vernissage de Shelbie Dimond "American Girl"
Location: Impossible Project Space
77, rue Charlot
75003 Paris
France
Internet Site : www.the-impossible-project.com
Date: Friday, April 14, 2017
Time: 19:00-22:30 CEST

id : 84380


Top