Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Défilé Dior Homme


Salon d'honneur (entrée Porte A)

Kris Van Assche a fêté ses dix ans à la tête du studio de Dior Homme en présentant une collection ultra commerciale mais toujours aussi pointue, qui fait en creux l'éloge de l'atelier qui l'a réalisée... Il s'agissait du premier défilé Dior Homme depuis que LVMH a annoncé son plan d'acquisition de la maison pour 6.5 milliards d'euros en avril dernier.

L'adresse de l'atelier de Van Assche, au 3 rue de Marignan, était indiquée sur un tiers des tenues : sur la vaste bordure de charmantes vestes en ottoman de laine, imprimée sur des passepoils aux bords des manteaux et, encore plus surprenant, sur un tissu de rubans juxtaposés utilisé pour une redingote.

Pour le printemps 2018, Van Assche imagine un homme en tailleur en léger décalage. Ainsi, pour les soirées habillées, il a prévu des queues-de-pies coupées dans le biais et pour les nuits blanches à faire la fête, des blousons imprimés d'orchidées ou d'images d'hommes cachés sous des capuches. Le défilé faisait se rencontrer le style de la rue et une vision plus traditionnelle du chic masculin; la plupart des mannequins portaient des bijoux gothiques.

Le créateur belge a démontré ses talents de tailleur avec quelques costumes noirs aux allures de toiles, où les points de construction étaient cousus en fil blanc contrasté. Tous les looks étaient équilibrés par des sneakers incroyables, notamment de mémorables chaussures de boxe fermées par des boucles en cuir de rockeur.

Baptisée Late Night Paris (fin de soirée à Paris), l'invitation au défilé était même intégrée dans la collection, sur des sweatshirts plutôt festifs et des débardeurs en laine. Le sol du podium était en pelouse.

« C'est le souvenir de la première nuit qu'on passe dehors à faire la fête. On oublie les règles et les limites, on est prêt à tomber amoureux. On réalise que les vêtements vont peut-être faire la différence, en tout cas pour séduire, pour plaire. On entre dans l'ère de la post-innocence », racontait Kris Van Assche, entouré d'une demi-douzaine de mannequins.

« Cette année, on fête le 70ème anniversaire de Dior, mais aussi le 10ème anniversaire de mon arrivée au studio Dior Homme. Alors j'ai souhaité rendre un hommage un peu appuyé à mon atelier et à mon équipe », a-t-il expliqué en souriant, une décennie après avoir succédé à Hedi Slimane.

C'est un long règne dans le monde frénétique de la mode. Couronné de succès en tout cas, car Dior Homme peut se vanter de 60 boutiques indépendantes et d'un bénéfice annuel d'environ 200 millions d'euros.

Présente au défilé au Grand Palais, escortée par un service de sécurité impressionnant, la famille Arnault est venue en nombre. Ce défilé était le premier depuis que Dior a annoncé un tour de passe-passe financier sophistiqué, selon lequel Christian Dior Couture devrait être contrôlé exclusivement par LVMH.

Le PDG de Christian Dior Couture a refusé de commenter l'opération, même s'il a souligné rapidement que cette nouvelle structure de propriété « ne changera rien au fonctionnement de Dior ».

Défilé Dior Homme
Location: Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Date: Saturday, June 24, 2017
Time: 15:00-16:00 CEST

id : 85723


Top