Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Finissage de l'exposition "NEVER EAT THE SAME CRAKER TWICE"


DU 26-06-2017 AU 01-07-2017

Les étudiants du MBA in Arts and Cultural Management de l'IESA INTERNATIONAL
et Paris School of Business sont heureux de présenter l'exposition Never Eat the Same
Cracker Twice réalisée en collaboration avec Audrey Illouz, curatrice, Jagna Ciuchta,
artiste et Sylvie Boulanger, directrice du CNEAI. L'exposition est également réalisée en
partenariat avec Lab'Bel, le laboratoire artistique du Groupe Bel, à partir des œuvres de
la collection. Avec : Nathalie Czech, Ceal Floyer, Ryan Gander, Carlos Herrera, Jonathan
Monk, Jorge Pedro Núñez, Roman Ondák, Roman Signer, John Stezaker

En 2017, Le Cneai (Centre National Édition Art Image) ouvre de nouveaux espaces au sein des
Magasins généraux, ancien bâtiment industriel des années 1930 et nouveau lieu de production,
d'innovation et d'expérimentation initié par l'agence BETC, qui rassemblent un écosystème
d'acteurs qui testent de nouvelles manières d'aborder les domaines de la création. Sur l'invitation
du Cneai, la Grande salle des Magasins généraux, ouverte sur le canal de l'Ourcq, accueille
l'exposition.

Notre société est en constante évolution. Les Magasins généraux propose un mode de
fonctionnement qui intègre le mouvement et la mobilité. Les employés n'ont pas de poste de
travail fixe et leurs données sont également stockées dans des unités mobiles. Dans l'espace
d'exposition au rez-de-chaussée, de grandes baies vitrées donnent sur le canal de l'Ourcq dont
les eaux ne sont jamais les mêmes. Or, le changement, même imperceptible, est justement ce qui
caractérise cette exposition. Les œuvres elles-mêmes ainsi que la manière dont elles sont
exposées sont liées au mouvement. Tout se transforme.

Neuf œuvres d'art dont les supports et matériaux varient sont présentées dans l'exposition. La
plupart d'entre elles se composent d'objets détournés : objets usés ou ready-made. Les objets
déplacés de leur contexte d'origine ont perdu leur fonction précédente par différents actes
d'appropriation et de traduction. Ce changement introduit une relation spécifique au temps et à
la durée. Si leur signification a évolué avec le temps, des références à leur fonction antérieure
sont toujours cachées dans les objets eux-mêmes.

Roman Signer dans Ski de Fond (2010) attire le regard sur un objet auquel on ne prête
habituellement pas attention. En l'exposant telle une peinture accrochée au mur, l'objet usuel
NEVER EAT THE SAME CRACKER TWICE, DU 26-06-2017 AU 01-07-2017
acquiert un surcroît d'intérêt. L'artiste Carlos Herrera assemble des objets du quotidien
également liés à la culture sportive et chargés de souvenirs. Dans son œuvre Untitled (2011) la
réutilisation d'objets apparaît singulière. Les objets ne sont pas neufs et présentent des signes
d'usure, évoquant leur fonction d'origine.

Crackers (2013) de Jonathan Monk est également une œuvre centrale dans l'exposition. L'artiste
a entrepris de collectionner le livre Crackers réalisé par Ed Ruscha en 1969 et tiré à 5000
exemplaires. Il montre sa collection dans la vidéo éponyme Crackers. Il se joue de la
reproductibilité et de l'unicité de l'œuvre d'art à travers une vidéo limitée à une édition unique.
Les couvertures du livre se succèdent devant la caméra. Elles contredisent cette unicité mais
révèlent pourtant - comme dans le travail de Carlos Herrera - différentes formes d'usure, des
imperfections et des différences. Avec le temps, les objets changent.
Cette accumulation d'objets usés est également présente dans le travail de Ryan Gander, A lamp
made by the artist for his wife (Ninth attempt) (2013). L'artiste assemble des objets ainsi que des
éléments fonctionnels achetés dans un magasin de bricolage. Comme en atteste leur
numérotation, ces lampes sont autant de « tentatives » successives. Dans les autres œuvres
exposées, les objets recontextualisés changent également de signification. Ils peuvent avoir une
seconde vie mais ils ne sont plus les mêmes. Pendant la durée de l'exposition, l'idée de
mouvement est perceptible. En écho à la phrase d'Héraclite « on ne se baigne jamais deux fois
dans le même fleuve », chaque visite de l'exposition pourrait bien ne jamais être la même.

A propos de Jagna Ciuchta
Jagna Ciuchta (née en 1977 à Nowy Dwor Mazowiecki en Pologne, vit et travaille à Paris et
ailleurs). Diplômée de l'Académie des Beaux-arts de Poznan en Pologne, elle mène aujourd'hui
une recherche doctorale à Paris Sciences et Lettres University et Ecole Nationale des BeauxArts
in Paris, sur l'Exposition et ses objets liquides. Elle a participé à des résidences à La
Fondazione Antonio Ratti, Como, Italie (2011), Residency Unlimited, New York (2013) et à La
Galerie centre d'art contemporain à Noisy-le-Sec (2015/2016). Récemment elle a exposé à la
Salle de Bains, Lyon (2015), au Frac Champagne-Ardenne (2016), à Occidental Temporary,
Villejuif (2016), ou à The James Gallery, New York (2016).

A propos d'Audrey Illouz
Audrey Illouz est critique d'art et curatrice. Elle vit à Paris. Elle est commissaire associée à la
Comédie de Caen. Diplômée d'histoire de l'art et de littérature anglaise à la Sorbonne (Paris),
Audrey Illouz a travaillé pendant quatre ans (2006-2010) en tant que coordinatrice d'expositions
au Centre Photographique d'Ile-de-France. Elle a été coordinatrice artistique au Musée éclaté de
la Presqu'Ile de Caen (2012-2013). Elle a notamment organisé les expositions 77 Experiment
(Centre Photographique d'Ile-de-France, 2017), Dispositifs (Comédie de Caen, 2015),
L'Apparition des Images (Fondation d'entreprise Ricard, 2013), Chambres Sourdes (Château de
Rentilly, 2011), Silencio (Galeria Vermelho, Sao Paulo, 2008). Elle réalise actuellement une
recherche sur Vito Acconci et le Acconci Studio, New York. Elle contribue aux magazines Art
Press, Flash Art International et 02.

A propos de Lab'Bel
Lab'Bel, Le Laboratoire artistique du Groupe Bel, est né au printemps 2010 de la ferme volonté
d'engager le groupe industriel dont il émane dans une politique d'intérêt général de soutien à l'art
contemporain. Dirigé par Laurent Fiévet et Silvia Guerra, il s'engage auprès des artistes et
créateurs. Humour, décalage et impertinence sont les trois axes thématiques autour desquels il
structure son identité. Plate-forme hors sol, Lab'Bel produit ainsi chaque année des expositions
et des événements artistiques, aussi bien en France qu'à l'étranger. Il se caractérise notamment
par la réalisation de projets transversaux qui créent différents types de croisements entre les arts
plastiques et d'autres disciplines artistiques (architecture, littérature, musique, théâtre, etc).
Lab'Bel constitue également une collection d'art contemporain. Enrichie annuellement par de
nouvelles acquisitions, celle-ci est actuellement en dépôt au Musée des Beaux-Arts de Dôle,
dans le Jura, où le Groupe Bel a été créé il y a plus de 150 ans.

A propos du Cneai
Le Cneai est un centre national d'art contemporain qui, depuis 20 ans, invite des artistes
émergents ou reconnus en lien avec des questions de société, qui revendiquent l'expérience du
sensible dans tous les domaines de l'activité humaine. Le Cneai défend une utilité culturelle audelà
du marché et invente de nouveaux modèles de production et de transmission des formes
artistiques qui bousculent les catégories disciplinaires et impliquent tous les publics dans les
projets artistiques depuis la rencontre de l'artiste jusqu'à la diffusion des œuvres.

À propos du MBA in Arts and Cultural Management de l'IESA INTERNATIONAL et Paris School of Business
Le MBA in Arts and Cultural Management de l'IESA INTERNATIONAL et Paris School of
Business forme de jeunes professionnels du secteur des arts qui développent un intérêt
particulier pour le marché de l'art et le management culturel. Le programme applique des
éléments essentiels d'économie au secteur des arts et de la culture.
L'exposition représente le projet de groupe final de la promotion 2017. Elle est co-organisée par
: Zeng Bing, Ingrid Carraro, Karen Chen, Hannah Chu, Noelle Geller, Josephine Glazener,
Christine Goins, Pokua Obeng, Jürgen Pölzl, Cai Qiuhong, Maria Gabriela Salomón, Shanyu
Song, Lamia Tlass, Olivia Verelst, Teresa Wittek-Saltzberg, Guan Xin, Weiyi Xu, Yang Yeh,
Fernando Zedillo.

Finissage de l'exposition "NEVER EAT THE SAME CRAKER TWICE"
ED RUSCHA, CRACKERS, 1969, PHOTO DE JAGNA CIUCHTA
Location: cneai =
Centre National Edition Art Image
Magasins généraux
1, rue de l'Ancien canal
93500 Pantin
M° Eglise de Pantin
France
Phone : +33 (0)1 39 52 45 35
Fax : +33 (0)1 39 52 43 78
Mail : cneai@cneai.com
Internet Site : www.cneai.com
Date: Friday, June 30, 2017
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 86889


Top