Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Julie Salmon "Autour du loup"


Sous le haut parrainage de
M. Olivier DASSAULT

Jean-Christophe BARBOU des PLACES
& Jean-Philippe DESANLIS

sont heureux de vous inviter à l'exposition sur le thème du loup, de

Julie Salmon, peintre animalier
(Médaille d'Or du Salon des Artistes animaliers à Paris en 2013)

VERNISSAGE
mercredi 6 septembre 2017 à partir de 18h00,
en présence de l'Artiste

Si vous souhaitez assister au vernissage,
merci de prévenir par email à l'adresse :
contact@animalartgalleryparis.com

EXPOSITION
du jeudi 7 septembre au dimanche 1er octobre 2017

Horaires
Du lundi au jeudi de 14h00 à 19h00
Vendredi, samedi, dimanche de 10h30 à 19h00

Julie Salmon et le loup

Médaille d'Or du Salon des Artistes Animaliers à l'Hippodrome d'Auteuil en 2013, Lauréate de nombreux prix et médailles, dont le prix des beaux arts de la Société Centrale Canine en 2016, Julie Salmon présente une série de tableaux sur le thème du loup, qu'elle a réalisés à la suite d'une longue période d'observation de cet animal au Parc animalier de Sainte Croix à Rhodes (57).

" Vers l'âge de cinq ans, en même temps que le dessin, j'ai appris la lecture, seule, pour pouvoir pénétrer dans le Livre de la Jungle. Baloo, mais surtout mère louve et sa meute peuplaient mes vies rêvées. Puis j'ai été le Petit Chaperon Rouge, que le loup n'a pas mangé, car je lui avais apporté de la viande dans mon panier. De Charles Perrault je suis passée à Jack London et aux aventures de Croc Blanc.
Déjà se mettait en place le lien loup-chien-homme, qui depuis ce temps-là mène ma quête. J'ai eu des chiens que j'ai aimés et cru comprendre, de façon très intuitive voire anthropomorphique au début, je dois l'avouer. Ce n'est que bien plus tard que je me suis penchée sur leur éthologie et leur sociologie en suivant des conférences sur la pathologie comportementale, animées par Boris Cyrulnik (qui ne s'est pas uniquement intéressé à l'éthologie humaine). Ses ouvrages ont longtemps nourri et orienté ma perception de la relation homme-animal.
J'ai commencé par lire tout ce que je pouvais trouver de récent sur le loup, sa biologie, sa sociologie et éthologie et ses rapports avec l'homme.On sait maintenant grâce aux techniques avancées d'analyses (caryologie, séquençages des protéines codant l'ADN mitochondrial et l'électrophorèse allozyme) que tous les canidés, y compris nos chiens familiers ont un ancêtre commun, qui a émergé il y a 10 à 12 millions d'années. Les types loup et renard ont divergé il y a 6 millions d'années. A la fin du Pleistocène, toutes les espèces vivant actuellement étaient déjà présentes. La domestication a démarré il y a environ 14 000 ans.
Si cet hyper carnivore s'est si bien adapté à l'homme et vice versa, ce n'est pas un hasard : son modèle sociologique est proche de celui des groupes humains, son adaptabilité et son opportunisme ont fait le reste. Mais il ne faut pas se voiler la face, tout n'est pas « rose » quand on parle du loup et les passions se déchainent. Son retour n'est pas souhaité par tout le monde, notamment les éleveurs qui se sont bien habitués à sa disparition. Contrairement à l'Italie qui garde du loup une image positive à cause, notamment, du mythe fondateur de sa capitale, la plupart des pays où il est à nouveau présent, ont vu ressurgir la crainte atavique et irraisonnée de ce prédateur.
Ma documentation démarrée, je devais aller les voir, confronter mon savoir livresque avec les données réelles du terrain : j'avais envisagé d'aller voir des meutes dans le Nord Canadien. Tout à coup je me suis souvenue qu'à une heure de trajet au Parc de Sainte Croix à Rhodes, il y avait trois meutes constituées, facilement observables. Et c'est devenu depuis un an mon lieu d'observation principale des meutes de loups. Une quatrième meute, mise en place en automne 2015 m'a gratifiée d'un cadeau inestimable : six louveteaux nés au printemps 2016 qui constituent avec les adultes une meute de neuf individus, promise à un bel avenir.
Il m'a fallu les oublier quelque temps pour que je me les approprie réellement, que mon subconscient range et arrange ces rencontres à sa façon. Les animaux que je peins ne sont pas tout à fait ceux que j'ai vus : je les ai digérés, transformés à l'aune de mon vécu et même si je les connais personnellement et que leurs soigneurs les reconnaissent, ils sont autres. Ils sont devenus des symboles, des archétypes et c'est moi qui vous regarde à travers leurs pupilles.
Mon regard et le leur vous traverse, vous n'avez pas d'importance : c'est leur vie quotidienne qui en a".
C'est après une quinzaine de séances d'observation, quelques 5 000 clichés, une trentaine de croquis et de nombreux moments d'émotions, que l'artiste a commencé à dessiner et à graver ses oeuvres finales.
"Il m'a fallu ces instants très forts, où j'ai appréhendé l'intimité de ces meutes et dont actuellement je suis porteur. Je me sens obligée de témoigner".

Vernissage de Julie Salmon "Autour du loup"
Location: Animal Art Gallery
Village Suisse
3, rue du Général Baratier
Accès entre le 52 et le 54 avenue de La Motte-Picquet
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Mobile : + 33 (0)6 64 38 10 6
Mail : contact@animalartgalleryparis.com
Internet Site : www.animal-art-gallery-paris.com
Date: Wednesday, September 6, 2017
Time: 18:00-21:00 CEST

id : 87378


Top