Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Geneviève Asse


Laurentin Gallery
rue Ernest Allard 43
1000 Bruxelles

Geneviève Asse - Peintures, Dessins, Gravures

Exposition du 12 janvier au 17 mars 2018
Vernissage le 11 janvier 2018

A l'abstraction, je suis venue lentement, par sobriété et économie.
Ne garder que l'essentiel, la lumière,
en diminuant les formes
et le graphisme.

Vernissage de Geneviève Asse
Geneviève Asse au couvent de la Tourette, mai 2010 © photographe François Diot

Biographie de Geneviève Asse

1923 - Naissance de Geneviève Asse à Vannes (Morbihan). Elevée par sa grand-mère maternelle au manoir de Bonervo dans la presqu'île de Rhuys.
1933-34 - Après le divorce de ses parents, à dix ans, Geneviève et Michel, son frère jumeau, rejoignent leur mère à Paris. En sa compagnie, elle visite de nombreux musées en France, en Belgique, aux Pays-Bas, et en 1937 l'Exposition Universelle à Paris.
1940-42 - Etudes à l'Ecole Nationale des Arts décoratifs. Elle s'inscrit à l'UNEF. Découvre Chardin et Cézanne au Musée du Louvre. Sa mère se remarie avec le Chirurgien Etienne Le Sourd, propriétaire des éditions Delalain.
1943-44 - Geneviève Asse vit à Montparnasse. Elle fait la connaissance d'Othon Friesz ; elle peint dans l'atelier du groupe de l'Echelle des objets et dessine des nus.
1944 - Elle rejoint son frère chez les FFI. S'engage dans la lère DB comme conductrice ambulancière, participe aux campagnes d'Alsace et d'Allemagne, et sera volontaire pour l'évacuation des juifs français du camp de Terezin (Tchécoslovaquie). Elle est décorée de la Croix de guerre à Karlsruhe en 1945.
1946 - Décès de sa grand-mère. De retour à Paris, le peintre habite dans différents hôtels de Saint-Germain-des-Prés, et dessine pour les maisons de tissus Bianchini-Ferrier, Flachard, Paquin, et pour le collectionneur et ami Jean Bauret. Chez lui, elle fait la connaissance de Beckett, Charchoune, Lanskoy, Poliakoff, de Staël, Bram et Geer van Velde. En 1946 et 1947, elle expose au salon d'Automne. Peint alors des natures mortes comme des boîtes, des verres, des bouteilles.
1948 - Geneviève Asse découvre l'Italie à l'occasion d'un voyage en Sicile et d'un séjour de deux mois en Calabre.
1950 - Elle installe son atelier boulevard Blanqui, dans un local des Editions Delalain. Années très difficiles matériellement.
1953 - Elle rencontre le poète et éditeur Pierre Lecuire, qui lui achète des toiles et l'intéresse à la gravure.
1954 - Première exposition à Paris, Galerie Michel Warren.
1957 - Le peintre travaille aux environs de Saint-Tropez, dans un petit cabanon face à la Treille Muscate, où avait séjourné Colette. Ses recherches tendent à faire disparaître l'objet.
1960 - Grandes toiles blanches « irisées de lumière ». Première exposition à Genève, Galerie Benador.
1961 - Exposition à Milan, Galerie Lorenzelli. A cette occasion, elle rencontre à Bologne Giorgio Morandi. Les voyages ne l'empêchent pas de retourner très souvent en Bretagne. Elle fait la connaissance de l'écrivain Silvia Baron Supervielle qui arrive d'Argentine.
1963-64 - Elle se rend à Londres, où elle admire les tableaux de Turner. Exposition de groupe à la Galerie Krugier et Cie, à Genève, où elle exposera de manière suivie jusqu'en 1983. Premier collage-peinture.
1965 - Elle traverse l'Espagne et le Portugal. Au Musée du Prado, elle découvre les peintures de Zurbaran, Velázquez et Goya. Se rend à Oslo, où le Kunstnernes Hus présente une importante exposition de ses oeuvres. Durant l'été, elle peint à nouveau dans le Var : huiles sur papier et gravures.
1969 - La galerie Krugier présente la première exposition personnelle de Geneviève Asse à Genève. Le catalogue comprend un texte de Jean Leymarie qui pendant longtemps enseigna l'histoire de l'art à l'Université de Genève. Il s'agit à la fois d'une rétrospective et de la présentation du livre Litres de Pierre Lecuire, avec 34 burins originaux de Geneviève Asse. Ce livre est couronné l'un des cinquante meilleurs livres de l'année.
1970 - Exposition personnelle au Centre National des Arts Plastiques, rue Berryer à Paris, réalisée par Germain Viatte. Elle quitte le petit atelier qu'elle occupait quai d'Anjou pour s'installer dans l'atelier qui est le sien aujourd'hui, rue Ricaut.
1972 - Un grand nombre de ses gravures sont acquises par la Bibliothèque Nationale. La Ligne blanche intérieure de 1971 entre dans les collections du Musée National d'Art Moderne. Geneviève Asse illustre et édite Abandonné, un texte inédit de Samuel Beckett. L'exposition « Paris et la peinture contemporaine » est présentée en Amérique Latine : Montevideo, Santiago, Lima, Bogota, Caracas, Mexico et Quito.
1973 -Le Centre National d'Art Contemporain consacre une exposition au poète et éditeur Pierre Lecuire avec lequel Geneviève Asse collabore régulièrement. Y sont présentés, les livres L'Air, Les Litres, Hommage à Morandi, etc... illustrés de pointes sèches et de burins de l'artiste.
1974 - Exposition chez Jan Krugier à Genève, Rainer Michael Mason rédige la préface du catalogue.
1975 - Exposition personnelle au Château de Ratilly, organisée par Jeanne et Norbert Pierlot, le catalogue comprend un texte de Jean Leymarie. Elle compose et illustre le livre Les Fenêtres, poèmes de Silvia Baron Supervielle. Le musée Cantini de Marseille acquiert La Porte Paysage de 1961.
1977 - Le Cabinet des Estampes du Musée d'Art et d'Histoire de Genève présente la totalité de son oeuvre gravé. Le catalogue raisonné est réalisé par Rainer Michael Mason, directeur du Cabinet des Estampes ; il comprend également des textes de Jacques Lassaigne, François Chapon et Charles Juliet. Elle compose et illustre Haeres avec le poète André Frénaud.
1978 - L'exposition de son oeuvre gravé complet est reprise au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris par Daniel Marchesseau qui en est le commissaire. Geneviève Asse donne une centaine de ses gravures et la totalité de ses livres à la Bibliothèque Nationale. La Manufacture des Gobelins tisse une tapisserie Ouverture II, à partir d'un carton de l'artiste. La Manufacture de Sèvres réalise plusieurs de ses projets en porcelaine. Jacques Lassaigne, directeur du Musée d'Art Moderne de la ville de Paris présente en Italie, Espagne et Pologne l'exposition « L'Ecole de Paris : 13 peintres de 1956 à 1976 » parmi lesquels figure Geneviève Asse.
1979 - Voyage au Venezuela tandis qu'une exposition personnelle comprenant des peintures et des œuvres sur papier est présentée à la Fondation Eugenio Mendoza à Caracas. Le catalogue est préfacé par Germain Viatte, directeur du Musée National d'Art Moderne.
1980 - Nicole Barbier, conservateur du Musée des Beaux-Arts de Rennes y organise une importante exposition des dessins de Geneviève Asse, une sélection depuis 1941 jusqu'à 1979.
1981 - Roland Penrose préface le catalogue de sa première exposition personnelle à Londres.
1982 - Elle illustre le livre Ici en deux, avec les poèmes d'André du Bouchet, édité par Jacques Quentin à Genève. Son oeuvre graphique et ses livres sont exposés au Henie-Onstad Kunstsenter de Hövikodden en Norvège.
1987 - Germain Viatte, directeur des musées de Marseille organise une exposition intitulée Geneviève Asse : peintures 1980-1987 au Musée Cantini. Sont présentés également les deux grands tapis réalisés pour le compte du Mobilier National par la Manufacture de Lodève en 1984 et 1985-86.
1988 - 89 - La rétrospective du Musée d'Art Moderne de la ville de Paris réunit plus de 70 peintures. Sous la responsabilité de Bernadette Contensou, cette exposition est organisée par Françoise Marquet et Dominique Morel. Elle acquiert à l'Ile aux Moines, dans le Golfe du Morbihan, une maison, où elle a passé son enfance. Elle entre à la galerie Claude Bernard où elle expose en 1989. A la demande de Jean Bazaine, elle réalise douze vitraux pour la cathédrale de Saint-Dié.
1993 -Voyage au Maroc. Le Carnet, qui l'accompagne toujours, se remplit de cette nouvelle lumière.
1995 - Le Musée des Beaux-Arts de Rennes, le Frac Bretagne et le Musée de Bourg-en- Bresse s'associent pour présenter ses peintures de 1943 à 1995, particulièrement les grandes toiles bleues des années 1970 à 1995. Un catalogue est édité à cette occasion, Germain Viatte et Jean-Luc Daval y réalisent deux textes.
1996 -Elle réalise un livre d'entretiens, ouvrage intimiste avec Silvia Baron Supervielle, Un été avec Geneviève Asse, aux Editions L'Echoppe à Paris.
1996 -98 - Elle travaille à un ensemble de vitraux avec Olivier Debré pour la collégiale de Lamballe (Côtes d'Armor).
1997 - Le Musée de la Cohue à Vannes présente un choix d'œuvres retraçant le chemin de sa création en empruntant le sentier des arts décoratifs :
« Geneviève Asse, le volume et le trait ».
1998 - Rainer Michael Mason élabore un catalogue raisonné de son œuvre imprimé, lors de l'exposition Geneviève Asse, L'oeuvre imprimé 1942-1997, au Cabinet des estampes du Musée d'art et d'histoire de Genève.
1999 - Catherine Putman présente les œuvres de Geneviève Asse dans différentes foires internationales, comme la FIAC, la foire de Bâle, Madrid... Elle participe à « L'art dans les chapelles » à Saint-Nicolas-des-Eaux (56).
2000 - La galerie Marwan Hoes, à Paris, présente une exposition personnelle, intitulée « Petits formats, 1943-2000 ».
2001 - Elle participe à l'exposition des nouvelles acquisitions du Cabinet d'art graphique du Centre Georges-Pompidou.
2003 - Un Hommage à Geneviève Asse est organisé au Musée des Beaux-Arts de Rennes à l'occasion de son importante donation de 7 œuvres historiques, bornes de son parcours artistique.
2004 - Elle participe aux expositions « Catherine Putman éditions, un choix d'estampes contemporaines » à la Fondation Louis Moret, Martigny.
2006 - Elle est nommée commandeur de la Légion d'honneur. Exposition au musée de Quimper.
2007 - Elle participe a l'exposition « Samuel Beckett » au Centre Pompidou.
2009-10 - Elle participe à l'accrochage « Elles@centrepompidou. Artistes femmes dans les collections du Centre Pompidou » au Centre Pompidou. Exposition au Musée de Beaux-Arts de Rouen.
2010 - Catherine Putman édite ses gravures depuis 1990 et lui consacre une exposition. Elle est nommée grand officier de la Légion d'honneur.
2012 - 2013 - Elle donne onze peintures au Centre Pompidou.
Plusieurs expositions consacrent son œuvre à l'occasion de son 90e anniversaire.

J'ai toujours beaucoup dessiné. C'est le dessin qui ménage les silences.
Il me semble que c'est par le dessin
qu'on atteint l'intériorité.

Vernissage de Geneviève Asse
"Plage", 1985
Huile sur toile signée et titrée au dos
16 x 22 cm

Vernissage de Geneviève Asse
"Composition", vers 2007
Huile, crayon rouge et encre sur papier Signé au dos
6.5 x 13.5 cm

Vernissage de Geneviève Asse
"Porte marine", 1999 Pointe sèche et aquatinte signé en bas à droite, signé, titré et daté au dos 69 x 50 cm

Vernissage de Geneviève Asse
"Espace partagé", 2004
Aquatinte et pointe sèche signé en bas à droite, numéroté «24/25», signé, titré et daté au dos
76 x 56 cm

Vernissage de Geneviève Asse
"Grille lumière", 2007
Huile, crayon et encre sur papier signé en bas à droite signé, titré et daté au dos
26 x 18 cm
Location: Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Date: Thursday, January 11, 2018
Time: 18:00-21:00 CET

id : 90610


Top