Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition collective "Walls of Silence"


Walls of Silence
Commissariat Klio Krajewska

Du 26 janvier au 11 février 2018

Vernissage vendredi 26 janvier de 18h-22h
Preview presse - 17h30
Concert visuel de Arai Tatsuru - 20h

avec Heba Amin, Dæd Baitz, Disnovation.org, Bertrand Planes, Dani Ploeger, Systaime (Michaël Borras), Vincent Voillat, Zenial (Łukasz Szałankiewicz)

La bande son symbolique de l'exposition, le morceau de John Maus Walls of Silence de l'album Screen Memories répète à l'infini ces quelques mots. L'exposition explore les frontières, les murs, les plafonds de verre et les barrières invisibles qu'ils soient symboliques ou physiques, virtuels, culturels ou réels.
Il ne s'agit pas nécessairement ici de les dépasser, mais est plutôt question de les mettre en lumière et de proposer des interrogations.
L'exposition explore quelques échantillons de ces limites et les passe sous microscope, en se focalisant sur les walls of silence (murs du silence) des deux thèmes intrinsèquement liés : politique et technologie.
Sur un plan plus général, l'installation de Bertrand Planes est une métaphore de ces limites. Ici, un élément perturbateur, presque invisible, est à la fois celui qui change et modifie le fonctionnement d'un système ou d'une machine, le rend inutile, ou au contraire apporte un élément déterminant sur sa lecture ou son usage.
Le film de Heba Amin se focalise sur une barrière technologique, une coupure internet, en tant qu'instrument politique, invisible mais bel et bien tangible. Disnovation.org (Nicolas Maigret et Maria Roszkowska), mettent en lumière les limitations et restrictions du web et révèlent un modèle culturel, social et idéologique de la société à travers ce qui ne devrait pas être vu.
Pour Zenial, qui explore le concept de frontière sonore, les barrières technologiques sont celles qui empêchent l'utilisateur d'une machine, en l'occurrence un ordinateur, une navigation libre, non tracée et affranchi de toute exploitation commerciale.
Dans le travail du groupe Daed Baitz, on observe un autre aspect de plafond de verre, celui d'une impuissance ou négligence qui conduit à un enchaînement de causes à effets où les systèmes et procédures deviennent entièrement obsolètes.
La série de vidéos de Systaime (Michaël Borras) sont des détournements humoristiques ne faisant apparaître des discours politiques, que les zones de silences et entres deux.
Dans un autre registre, Dani Ploeger nous plonge dans une scène de guerre decontextualisée, en réalité virtuelle et Vincent Voillat explore la forme particulière des barricades de béton infranchissables qui ont été placées après la révolution égyptienne devant les bâtiments officiels du Caire.
L'exposition composée d'objets, de vidéos, de réalité virtuelle, d'installations, et d'une création sonore, ont été pour une bonne partie, crées spécialement pour l'exposition Walls of Silence.
Location: Plateforme
73, rue des Haies
75020 Paris
M° Avron, Maraîchers, Buzenval
France
Phone : +33 (0)9 54 92 23 35
Mail : info@plateforme.tk
Internet Site : www.plateforme.tk
Date: Friday, January 26, 2018
Time: 18:00-22:00 CET

id : 90688


Top